Un nul cher payé pour Lancy

0

La formation de Jean-Michel Aeby a partagé l’enjeu avec les M21 de Young Boys (2-2).

Lancy a été accroché sur sa pelouse samedi après-midi par la deuxième garniture de Young Boys au terme d’une deuxième mi-temps totalement folle. Ce match nul ne fait pas les affaires des hommes menés par Jean-Michel Aeby qui perdent ainsi leur place de leader en solitaire puisqu’ils sont désormais ex-aequo avec Yverdon.

Le calme avant la tempête

Le match démarre sur un ton équilibré. Bien en place, les deux formations tentent de déployer leur jeu mais ne parviennent pas à mettre en difficulté la défense adverse. Il faudra attendre la 26ème minute pour assister à la première vraie occasion de la partie avec le premier but lancéen. Parfaitement lancé en profondeur, Vuzi prend de vitesse son défenseur avant de conclure parfaitement devant Zbinden (1-0).

Le match est lancé et Lancy, libéré, prend le jeu à son compte en se montrant plus entreprenant que son opposant. Et pourtant, alors que l’on s’imaginait que les locaux avaient fait le plus dur en marquant en premier, les Bernois, peu dangereux après le 1-0, égalisent grâce à une frappe de Taveira, certes un peu aidé par Barroca qui laisse filer le ballon au fond de ses filets (31′, 1-1). Coup dur pour Lancy qui semblait pourtant avoir pris l’ascendant depuis l’ouverture du score.

L’égalisation aura eu l’effet d’une douche froide pour le capitaine Haliti et ses coéquipiers qui voient comment Young Boys a repris confiance et est tout près de mener au score suite à deux frappes dangereuses coup sur coup de Seydoux (35′) et Ciftci (38′) qui ont bien failli faire mouche. Mais Lancy a du répondant et va se procurer la dernière occasion de la première mi-temps suite à un magnifique enchaînement collectif dans les seize mètres adverses conclu par une frappe enroulée de Staffieri qui passe tout près de la lucarne opposée (44′). Sur ce, l’arbitre renvoie tout le monde aux vestiaires.

vuzi-lancy-2016

Vuzi, premier buteur lancéen (Photo : OneClick)

Quand dominer n’est pas gagner

Contrairement à la première période, Lancy démarre le deuxième acte sur les chapeaux de roues en se montrant dangereux dès le coup d’envoi. A peine six minutes jouées que Daclinat s’élève plus haut que tout le monde mais sa tête trouve la latte transversale avant que le cuir retombe dans les pieds d’un coéquipier qui voit comment le portier suisse-allemand repousse miraculeusement sa frappe sur la ligne (51′). Pas le temps de respirer pour ce dernier puisqu’il est à nouveau décisif deux minutes plus tard lorsque Lahiouel, bien lancé, se présente seul face à lui. La balle revient sur Vuzi mais ce dernier, pourtant en bonne position, manque le cadre de peu (53′).

Lancy domine totalement les débats et Young boys, acculé en défense, ne joue que sur contre-attaque. Et pourtant, alors que les hommes de Jean-Michel Aeby étaient au mieux, les « Jaune et Noir » vont jeter un froid sur Marignac en inscrivant leur deuxième but d’un astucieux coup de patte du remuant Wehrlin qui surgit dans le dos de la défense avant de devancer la sortie du gardien (62‘, 1-2). Malheureux coup du sort pour Lancy qui ne lâche pas les bras mais qui doit désormais courir après le score pour revenir dans la partie.

La réaction ne tardera pas à arriver puisque Lahiouel profite du bon travail de Zimmermann, entré quelques minutes plus tôt, pour remettre les compteurs à égalité d’une reprise à bout portant (71′, 2-2). Le match devient alors totalement fou et les deux équipes se rendent coup pour coup. La preuve trois minutes plus tard avec une nouvelle opportunité pour les visiteurs qui touchent la latte suite à un lobe astucieux du nouvel entrant Marinkovic (74′). Lancy répondra dans la foulée avec un nouveau face à face sauvé par le dernier rempart suisse-allemand devant Daclinat (75′).

Les situations dangereuses se multiplient mais le score ne bougera plus jusqu’au sifflet final. Lancy arrache finalement le point du match nul face à un adversaire compliqué, mais aurait pu empocher une nouvelle victoire à domicile s’il n’avait pas pêché à la finition. De quoi nourrir des regrets, comme l’indique son entraîneur, Jean-Michel Aeby : « C’est vrai que nous pouvons avoir des regrets sur ce match car nous avons eu les occasions pour remporter la victoire, surtout en deuxième période. Malgré une première mi-temps mitigée, où nous avons manqué d’agressivité et de percussion, nous avons bien réagi après la pause puisque nous avons totalement dominé la seconde partie du match avec une équipe de Young Boys qui ne jouait que la contre-attaque. Malheureusement, il nous a manqué de l’efficacité et de la chance pour conclure nos occasions ».

jean-michel-aeby-lancy-2016

Jean-Michel Aeby (Photo: OneClick)

“On ne se focalise pas sur le classement”

Malgré le nul, l’entraîneur se montre tout de même satisfait de la réaction de son équipe durant les secondes 45 minutes et ne se montre pas inquiet pour la perte de la tête du championnat : «  Je suis satisfait de la prestation de mes joueurs en deuxième mi-temps car nous sommes toujours allés vers l’avant et, après l’égalisation, nous avons encore eu plusieurs possibilités de gagner ce match. En ce qui concerne le classement, nous ne voulons pas nous focaliser là-dessus surtout qu’en termes de points, nous sommes toujours à la hauteur des premiers. Notre objectif est de continuer à travailler comme nous l’avons fait jusqu’à présent et nous ferons le point à la pause hivernale. Le week-end prochain, nous avons encore un match important face à Stade-Lausanne en pleine réussite, ce qui représentera un bon test pour nous ».

Jean-Michel Aeby et ses hommes se rendront en effet à Vidy ce samedi à 17h pour y défier l’actuel troisième du championnat qui ne compte qu’un point de retard sur Lancy. Un déplacement très périlleux qui pourrait déjà avoir son importance.

 

LANCY FC – BSC YOUNG BOYS II  2-2 (1-1)
Stade de Marignac

Buts : 26′ Vuzi 1-0, 32′ Taveira 1-1, 62′ Zuo Wehrin 1-2, 71′ Lahiouel 2-2

Lancy (4-2-3-1) : Barroca – Staffieri, Barroso, Mendes, Beuchat – Ravet, Haliti © – Vuzi (65′ Zimmermann), Lahiouel, Cardoso Correia (81′ Dupont) – Daclinat (85′ Ntongo).
Entraîneur : Jean-Michel Aeby

Young Boys II (4-4-2) : Zbinden – Mzee, Sumbula ©, Benito (21′ Alessandrini), Seydoux – Taveira, Girod, Sadiki, Sulejmanov – Ciftci (70′ Marinkovic), Wehrlin (78′ Argomenti).
Entraîneur : Joël Magnin

Avertissements : Haliti et Lahiouel (Lancy) ; Benito et Mzee (YB II)

 

 

 

Share.