Que de regrets pour Grand-Saconnex !

0

Menant de trois longueurs à un quart d’heure du terme, les Saconnésiens ont laissé le FC Muri revenir avant de se faire éliminer en prolongations (3-5). Avec trois buts, Cristian Ianu a été le bourreau des Genevois.

Trois ans après sa première et unique participation face au FC Bienne (Challenge League), Grand-Saconnex faisait son retour en Coupe de Suisse. Vainqueur de la Coupe genevoise, le néo-promu en 2ème ligue n’avait cependant pas été gâté par le tirage au sort. Pas de pensionnaire de Super League pour le club cher à la présidente Carine Burnier, mais une redoutable équipe de 2ème ligue inter. En effet, le FC Muri, troisième de son groupe du dernier exercice, compte dans ses rangs des joueurs ayant évolué au niveau professionnel à l’image de son buteur Cristian Ianu, passé par Lucerne, Sion ou encore Lausanne.

“Nous espérions évidemment tirer un gros morceau pour que ce tour de Coupe de Suisse se transforme en grande fête, expliquait Agron Nuredini il y a quelques semaines après avoir connu le nom de son adversaire. Néanmoins, cet affrontement nous donne une chance unique de nous qualifier pour le second tour et nous allons tout faire pour y parvenir“.

Du très Grand-Saconnex !

Les hôtes paraissent avoir parfaitement compris le message de leur entraîneur et entament la partie de la meilleure des manières. Agressifs, disciplinés et surtout tranchants, ils ouvrent le score après moins de dix minutes de jeu. Lancé sur la droite, le latéral droit maison Sadiki profite d’une sortie approximative de Sigg pour envoyer le ballon au fond des filets (1-0). Les nombreux spectateurs venus au Stade du Blanché exultent.

La réaction de Muri est attendue, mais celle-ci tarde à venir. Davantage concernés, les Rouges remportent la grande majorité des duels et se créent les meilleures occasions. Salan par deux fois chauffe les gants du dernier rempart adverse, puis Racalbuto envoie une jolie frappe qui frôle la lucarne. Chez les visiteurs, seul Minkwitz surnage et tente de sonner la révolte. L’ancien joueur de Wohlen, passé par le centre de formation de Fulham, se démène à mi-terrain, mais son équipe n’y est pas et la pause est sifflée sur ce maigre avantage pour les locaux.

David Salan en action

La seconde période repart sur les mêmes bases : Grand-Saconnex montre plus d’envie et se porte rapidement vers l’avant pour faire le break. Les hôtes sont récompensés juste avant l’heure de jeu. Salan, arrivé cet été d’Aïre, part à la limite du hors-jeu et ne tremble pas au moment d’affronter Sigg. Une feinte de frappe pour coucher le gardien et le double meilleur buteur de 2ème ligue permet à son équipe de prendre une grosse option sur la qualification (64′, 2-0).

Muri est dépassé face au talent des joueurs d’Agron Nuredini et capitule une troisième fois à 20 minutes du terme. Uebelhart, un autre ex-Aïrois, profite d’un mauvais renvoi du portier à la suite d’un corner pour plier définitivement le match (68′, 3-0). Sauf que les visiteurs ne l’entendent pas de cette oreille…

Ianu renverse les Saconnésiens

Il reste moins d’un quart d’heure à jouer et c’est le moment que choisit le buteur roumain Cristian Ianu pour sortir de sa boîte. Le meilleur joueur de Challenge League 2014 est trouvé dans la surface à la suite d’un centre venu de la gauche. Son contrôle est parfait tout comme sa finition et Muri se remet à y croire (78′, 3-1). Les occasions s’enchaînent mais les locaux paraissent tenir leur os.

Sauf que Ianu surgit une nouvelle fois à la 90ème minute dans les seize mètres pour reprendre un centre en une touche et ramener ses coéquipiers à une petite longueur (3-2). Et l’impensable se produit dans la foulée. Sur une longue touche venue de la droite, Parente, monté aux avant-postes, place un coup de tête qui ne laisse aucune chance à Osmani et arrache la prolongation in-extremis (92′, 3-3).

“Nous savions que nous devions absolument éviter les prolongations avant de commencer la rencontre car nous sommes encore courts physiquement”, analysait Agron Nuredini après la rencontre. Grand-Saconnex tient bon durant les 15 premières minutes en se créant même une bonne opportunité par Salan. Néanmoins, au début de la seconde période, un long ballon envoyé dans le dos d’Idrizi trouve Ianu, lancé à pleine vitesse. Celui-ci se présente face à Osmani et conclut d’une louche pleine de sang froid (110′, 3-4). Pour la première fois, Muri vire en tête face à des visiteurs K.O. debout. La fin de match part en vrille entre expulsions et envahissement de terrain. Grand-Saconnex termine la partie à 9 et encaisse une nouvelle réussite des pieds de Nikolla (3-5).

Trois buts pour le Roumain Ianu, qui a fait beaucoup de mal aux Genevois

L’entraîneur local était évidemment déçu du résultat au coup de sifflet final mais fier de la prestation de ses protégés : “Nous n’avons de loin pas à rougir de cette défaite. Nous avons été au-dessus durant la grande majorité du temps, mais nous sommes coupables d’un relâchement en fin de match qui nous coûte cher. Nous avons peut-être pensé que nous avions fait le plus dur après le troisième but et nous avons manqué de vigilance. Cette défaite fait mal mais elle nous servira de leçon pour la suite. Nous devons maintenant nous concentrer sur le début de championnat où nous commencerons directement contre des adversaires directs pour la promotion. L’objectif sera aussi de retrouver assez vite cette Coupe de Suisse.”

Grâce à sa victoire, le FC Muri se qualifie pour le second tour où il affrontera Saint-Gall. De quoi nourrir encore davantage de regrets pour Grand-Saconnex.

 

FC GRAND-SACONNEX – FC MURI  3-5 a.p. (1-0, 3-3)
Stade du Blanché

Buts : 10′ Sadiki 1-0, 64′ Salan 2-0, 68′ Uebelhart 3-0, 78′ Ianu 1-3, 89′ Ianu 2-3, 90+2′ Parente 3-3, 110′ Ianu 3-4, 118′ Nikolla 3-5

Grand-Saconnex (4-2-3-1) : Osmani – Sadiki (66′ Sudan), Idrizi ©, De Matis, Steger  – Racalbuto (112′ Ul Haq), Götz – Uebelhart (85′ Chaka), Canabal, Salan – Cacaj (71′ Buecher).
Entraîneur : Agron Nuredini

Muri (4-3-3) : Sigg – Brügger, Mrkonja, Parente, Stadelmann (56′ Matoshi) – Minkwitz, Völker (64′ Huber), Streuli © – Hohl (76′ Gashi), Ianu, Milicaj (118′ Nikolla).
Entraîneur : Miodrag Dedic

Avertissements : Idrizi, Sadiki, De Matos, Steger, Salan, Racalbuto, Cacaj (Grand-Saconnex) ; Parente, Minkwitz, Milicaj (Muri)
Expulsions : 115′ De Matos (Grand-Saconnex, rouge direct) ; 118′ Salan (Grand-Saconnex, second avertissement)

Photos : sport.jlap.ch

 







Share.