Collex et Interstar se partagent les points

0

Avec une forte bise qui a conditionné l’ensemble de la partie, le derby entre Collex-Bossy et Interstar n’a pas trouvé vainqueur malgré les réussites de Kituka et de Jung (1-1).

Repoussée en raison des mauvaises conditions météorologiques il y a dix jours, la rencontre entre Collex-Bossy et Interstar se disputait ce mercredi soir au Stade Marc Burdet. Les deux équipes arrivaient ainsi avec un premier match dans les jambes disputé le week-end dernier. Si les Chevaliers s’étaient logiquement incliné sur la pelouse du solide leader Olympique de Genève (3-1), le CSI s’était lui rassuré après une trêve hivernale mouvementée en s’imposant sur le terrain de Dardania Lausanne (2-4). Les locaux avaient donc à cœur de rebondir et de lancer leur second tour devant leur public avec une première victoire printanière, alors que les visiteurs souhaitaient enchaîner avec une nouvelle bonne performance loin de leurs bases.

La bise omniprésente

Ce derby se déroule sous des conditions météorologiques loin d’être optimales avec une violente bise glaciale qui rend la vie des 22 acteurs difficiles. D’une part, elle durcit et sèche le terrain avec un ballon qui rebondit dans tous les sens, et d’autre part, elle rend les trajectoires aériennes souvent aléatoires. Les défenseurs, ainsi que les deux gardiens, doivent se montrer doublement attentifs pour ne pas se faire avoir. “Les conditions météo de ce soir étaient un désastre, il faut bien l’avouer”, confirmait l’entraîneur Yves Miéville au bout des 90 minutes.

En première période, les occasions sont denrée rare, car les deux formations peinent à enchaîner les passes et à déséquilibrer le bloc adverse. Ce sont avant tout sur des longs ballons et des hésitations que les attaquants parviennent à tirer leur épingle du jeu. Les visiteurs se montrent par deux fois dangereux dans les 20 premières minutes. Une première fois par Souza et une autre par Kituka qui écrase trop sa frappe pour inquiéter Tupin.

Les locaux réagissent des pieds de leur centre-avant Jung. Lancé dans la profondeur, l’ancien joueur de Perly et UGS élimine son vis à vis mais tergiverse au moment de conclure et manque son affaire. La mi-temps est sifflée sur ce score nul et vierge qui semble logique au vu des 45 premières minutes.

Jung répond à Kituka

Au retour des vestiaires, Interstar revient sur la pelouse avec la ferme intention d’ouvrir rapidement la marque. Kituka chauffe une première fois les gants de Tupin à la suite d’une jolie action en solitaire. On retrouve ce même Kituka une dizaine de minutes plus tard. Sur un corner mal repoussé par la défense des Chevaliers, le joueur prété par Meyrin se montre le plus prompt et catapulte le ballon au fond des filets (57′ 0-1). Arrivé cet hiver au CSI, l’attaquant de 19 ans inscrit son deuxième but en deux matchs et met son équipe sur les bons rails.

Sonnés, les locaux peinent à réagir. Il faut attendre les 25 dernières minutes pour voir les hommes d’Yves Miéville mettre le pied sur le ballon et commencer à dominer leur adversaire. Interstar accuse le coup physiquement avec notamment deux joueurs devant quitter la pelouse prématurément à la suite de blessure musculaire. Collex profite de son temps fort et égalise. Bien décalé coté droit, Schedler transmet un caviar à Jung qui n’a plus qu’à conclure dans le but vide (70′ 1-1).

Poussé par cette égalisation, la fin de match est à l’avantage des Rouges. De plus, les visiteurs se retrouvent à 10 après l’expulsion de leur capitaine Da Silva pour un deuxième carton jaune. Malgré ce momentum favorable, les Chevaliers n’arrivent pas à trouver la faille face à une défense qui a su se serrer les coudes face à l’adversité. Ils obtiennent tout de même la balle de match en toute fin de partie, mais le coup-franc dévié par Roca s’écrase sur la barre transversale de Grujicic.

Match nul logique, même si…

La fin du match est sifflée sur ce score de parité ou chacune des deux formations auraient pu empocher les trois points de la victoire. Avec ce point obtenu, Interstar remonte à la 6ème place avec une unité d’avance sur son adversaire du soir 8ème et les deux équipes se retrouvent à distance égale de la zone de relégation et du podium. 

A l’heure de l’analyse, l’entraîneur visiteur Marcio Lage ne se montrait pas satisfait du point obtenu : “Pour moi c’est un mauvais point, je suis déçu du résultat. La seule fois où nous avons été pris de court, nous avons encaissé un but. Je pense que c’est un bon point pour Collex”. Le début de deuxième tour est néanmoins encourageant : “Sur ces deux premiers matchs, mon équipe mérite de faire six points, analysait le nouvel entraîneur du CSI. Nous avons un excellent groupe et c’est difficile pour moi de choisir qui va jouer. Maintenant, on sait que le championnat est très serré et il va falloir prendre match après match. Notre prochaine sortie à domicile face à Chippis sera notamment très importante”.

Pour Yves Miéville, ce point peut être valorisé de bon comme de mauvais : “Nous aurions pu l’emporter en fin de match, mais eux aussi ont eu une belle occasion en début de deuxième période. Au final, le partage des points me semble logique même si on aurait pu faire plus. Les trois seuls fois où nous avons joué au ballon, nous nous sommes montrés dangereux”. La prochaine échéance face à Dardania sera capitale : “Il faudra faire un bon résultat face à Dardania ce samedi. Il faudra aller chercher la victoire, tout comme face à UGS ensuite, deux adversaires qui sont à notre portée“.

Opposés aux deux cancres de la ligue ce week-end à domicile, Collex-Bossy et Interstar tenteront de l’emporter pour s’éloigner de la zone dangereuse et se rapprocher du wagon de tête.

 

FC COLLEX-BOSSY – CS INTERSTAR  1-1 (0-0)
Stade Marc Burdet

Buts : 57′ Kituka 0-1, 70′ Jung 1-1

Colllex-Bossy (4-4-1-1) : Tupin – Parigini, Roca, Izquierdo, Pasche – Lhoneux, Kerouedan ©, Carasso (78′ Boukhenoufa), Ayete (73′ Capt) – Schedler (87′ Palazzo) – Jung.
Entraîneur : Yves Miéville

Interstar (4-3-3) : Grujicic – Formenti (74′ Ndiaye), Ramires Mosso, Diallo (61′ Felix), Viko – Da Silva ©, Mohamed Ali, Samir (65′ Kasmi) – Souza (71′ Ouattara), Kituka, Ben Chaib.
Entraîneur : Marcio Lage

Avertissements : Carasso, Roca, Lhoneux, Kerouedan (Collex-Bossy) ; Samir, Ramires Mosso (Interstar)
Expulsion : Da Silva (Interstar)

 

Photos : IV Sport

 

Share.