“Il n’a jamais été question d’un projet de foot-élite”

0

Suite à l’article paru hier sur la démission du président du FC Versoix, Sébastien Roth, cité dans ledit article, a demandé un droit de réponse. Que nous lui avons logiquement accordé.

Pour l’ancien entraineur des gardiens du club, le projet dans lequel son nom a été associé « n’était, en aucun cas, un projet de foot-élite, précise-t-il. Nous avons proposé, avec Samuel Singarella, l’idée de réduire le nombre de membres au FC Versoix car la situation est devenue insoutenable au club. Aujourd’hui, il y a des jours ou quatre/cinq équipes se partagent un terrain d’entrainement. Sans parler de la situation des vestiaires, qui est problématique compte tenu de la place à disposition. En soi, notre volonté était d’offrir des conditions respectables aux enfants. Mais en aucun cas de créer un centre de ‘foot-élite’ au FC Versoix ».

Autre élément contesté dans l’article par Sébastien Roth, les équipes visées par cette restructuration : « En aucun cas nous n’avions ciblé des équipes en particulier. Nous avions simplement émis des hypothèses lors d’une discussion. Voyant le manque de soutien Roberto Paratore, actuel chef de la commission sportive du club, avec qui nous devions collaborer d’ailleurs, nous avons décidé de ne pas aller plus loin ».

Sebastien Roth a tenu également à souligner que lui et Samuel Singarella n’ont jamais forcé le président Patrick Mauberqué à démissionner.

 

Photo: FC Versoix






Share.