Moussilou sauve un point pour Meyrin

0

Menés à cinq minutes du terme par une séduisante équipe d’Echallens, les Meyrinois sauvent un point largement mérité grâce à un but de l’inévitable Matt Moussilou (2-2).

Après deux défaites de suite concédées loin de ses bases, Meyrin retrouvait son stade et ses supporters ce samedi avec l’objectif de mettre fin à cette mauvaise série. Il était important de ne pas laisser le wagon de tête s’échapper et de rester accrocher. Mais attention, car l’adversaire du jour n’avait rien d’un cadeau. Actuel troisième du championnat, Echallens se dresse comme un concurrent direct aux places qualificatives pour les finales de promotion. Les hommes d’Alexandre Comisetti restaient sur deux victoires d’affilée et comptaient bien en engranger une nouvelle pour reléguer leur opposant à six points. 

Départ canon des locaux

Bien décidés à prendre les trois points, les Meyrinois commencent la partie à 100 à l’heure et mettent les Vaudois dans leurs petits souliers. Après trois minutes seulement, Valente et Moussilou se procurent déjà deux excellentes opportunités d’ouvrir la marque mais manquent tour à tour le cadre. Les Jaunes insistent et se voient justement récompensés avant le quart d’heure de jeu. Valente déborde côté gauche et adresse un centre tendu, repris victorieusement en une touche par le capitaine Cédric Tsimba (11′, 1-0). “Nous avons réussi un excellent début de match, analysait l’entraîneur Jean-Philippe Lebeau. Nous avons mis le feu et nous aurions pu marquer plus d’un but.

La pression locale diminue par la suite et les visiteurs en profitent pour sortir la tête de l’eau. Bozic envoie une première alerte avec une frappe sublime qui vient nettoyer la lucarne de Monteiro. Cependant, ce but est annulé par l’arbitre pour un hors jeu de position. Une décision vivement contestée par Alexandre Comisetti qui est alors invité à suivre la suite de la rencontre en tribune. Echallens ne se laisse pas déconcentrer par ce fait de jeu et égalise cinq minutes plus tard. Bien lancé par El Allaoui, Begzadic met le ballon entre les jambes de Monteiro et inscrit son 8ème but de la saison (28′, 1-1).

Les deux équipes ne baissent pas d’intensité et se créent plusieurs situations pour prendre l’avantage avant la pause. Paçarizi manque son affaire sur un nouvel excellent service de Valente, avant que ce même Valente ne voie sa frappe envoyée en corner par Zwahlen. Dans la foulée, Begzadic est proche d’inscrire un doublé mais Monteiro met son véto. El Allaoui aura la dernière occasion d’un premier acte de haut vol, il ne parvient cependant pas à trouver le cadre.

Moussilou enfile son costume de sauveur

Les Vaudois pensent passer devant au tableau d’affichage dès le retour des vestiaires. Sur un coup-franc excentré, l’ancien défenseur du LS Guillaume Katz prend le meilleur sur la défense des jaunes, mais son coup de tête est dévié par Monteiro sur son montant droit. Echallens est plus consistant et parvient à maintenir les assauts meyrinois. Mieux même, les visiteurs prennent l’avantage grâce à Bersier. Lancé en profondeur par Bozic, l’ailier profite d’une grosse bévue de Monteiro pour marquer dans le but vide (66′, 1-2).

Cette réussite est un gros coup sur la tête des locaux qui peinent à réagir et à porter le danger sur le but adverse. Les joueurs de Comisetti gèrent bien leur avantage, mais manquent de justesse en contre-attaque pour définitivement tuer le match. Meyrin s’offre un dernier rush en fin de partie. Au forceps et au mental, les Genevois arrachent une égalisation méritée. Valente effectue un énième débordement et centre dans la surface. Le meilleur buteur du groupe 1 de 1ère ligue, Matt Moussilou, est à la réception et place un coup de tête rageur hors de portée de Zwahlen (87′, 2-2). 

Le numéro 9 inscrit son 20ème but de la saison et permet surtout à son équipe de sauver un point précieux alors que la partie était bien mal embarquée. Les Meyrinois restent ainsi dans le coup parmi les équipes de tête profitant notamment du faux pas de Team Vaud M-21 et Lancy.

“Nous avons fait preuve de caractère”

Quelques minutes après le coup de sifflet final, l’entraîneur local Jean-Philippe Lebeau se montrait satisfait de la prestation de ses protégés : “C’était un très bon match, avec beaucoup d’intensité, dans lequel nous avons réalisé de belles choses. Je pense que nous avons manqué de réussite notamment en début de match. Dans l’ensemble, je suis content de la prestation globale”. 

Après deux défaites d’affilée, il était important de casser la spirale négative : “Ces derniers temps, nous avons manqué de confiance et aujourd’hui avec un résultat en notre défaveur à 20 minutes du terme, nous avons fait preuve de caractère pour revenir au score, expliquait le mentor meyrinois. Je suis fier de l’état d’esprit affiché par mes joueurs et du fait que nous n’avons pas baissé les bras”.

L’étau se ressere en tête avec de nombreuses équipes pouvant prétendre aux barrages de promotion et accompagner Carouge qui semble se diriger tout droit vers les finales. “Tout reste ouvert comme l’an dernier, conclut Lebeau. J’ai confiance en mon groupe et je suis persuadé que nous pouvons accrocher ces places de barragiste”. Actuellement 6ème du classement, les Meyrinois comptent un match de moins qui pourrait leur permettre de revenir à un petit point de la deuxième place.

Une semaine anglaise attend les Meyrinois avec la réception d’Azzurri Lausanne mercredi soir au Stade des Arbères et un déplacement du côté de Vevey samedi après-midi. Il sera important de marquer un maximum de points pour rester au contact de la 2ème place. 

 

MEYRIN FC – FC ECHALLENS REGION  2-2 (1-1)
Stade des Arbères, 370 spectateurs

Buts : 11′ C. Tsimba 1-0, 28′ Begzadic 1-1, 66′ Bersier 1-2, 86′ Moussilou 2-2.

Meyrin (4-3-3) : Monteiro – Howard (84′ Brito), Camara, Rezzonico, Dembele – Diallo, K. Tsimba, Paçarizi (57′ Martins Cepa) – C. Tsimba ©, Moussilou, Valente.
Entraîneur : Jean-Philippe Lebeau

Echallens (4-3-3) : Zwahlen – Amougou, Kamé Ekué, Katz ©, Shehu – Adam, Bozic, Galokho (29′ Roder) – Bersier, El Allaoui (91′ Hoti), Begzadic.
Entraîneur : Alexandre Comisetti

Avertissements : Kamé Ekué, Bozic, Begzadic (Echallens)
Expulsion : 92′ Camara (Meyrin, second avertissement)

 

 






Share.