Perly logiquement en finale

0

Suffisamment réalistes en phase offensive mais surtout impeccables défensivement, les Perlysiens n’ont rien concédé et décrochent leur ticket pour la finale de coupe genevoise face à des Champelois sans idées (2-0).

Deux équipes avec un triste point commun s’affrontaient mercredi soir à l’occasion des demi-finales de coupe genevoise. Tous deux relégués de leur division respective l’an dernier, Perly et Champel ont vécu différemment cette transition à l’échelon inférieur. Les Perlysiens, qui militaient en 2ème ligue inter lors de la saison passée, peinent désormais à trouver de la continuité et, malgré leur bonne défense –22 buts encaissés en 20 matchs–, semblent destinés à conclure dans le ventre mou du classement de 2ème ligue. La 3ème ligue, elle, réussit bien aux Champelois. À deux rencontres du terme, les Rouges pointent en tête du classement avec trois points d’avance sur Etoile Carouge II, qui compte toutefois un match en moins et qu’ils affronteront ce dimanche. Bien que Champel soit la seule équipe n’évoluant pas en 2ème ligue présente dans le dernier carré, l’invincibilité que les joueurs d’Auro Duarte vantaient depuis neuf matchs toutes compétitions confondues prouvait que ces derniers étaient capables de déjouer les pronostics.

Un premier but essentiel

La première équipe à donner des signes de vie est Perly qui, lors du premier quart d’heure, tente une poignée de frappes hésitantes et obtient quelques corners. Les visiteurs restent eux plus en retrait, et leurs rares situations offensives proviennent exclusivement de coup de pieds arrêtés. La possession du ballon, certainement pas facilitée par le vent, pose également problème aux deux équipes et rares sont les séquences de plus de dix passes.

Au beau milieu d’une mi-temps à basse intensité, les locaux réussissent à débloquer leur compteur, et ce premier but pèsera considérablement sur la suite de la rencontre. Berthelot déborde jusqu’à la ligne de fond sur le côté gauche et sert finalement son capitaine Prébandier qui conclut face à la cage vide (26′, 1-0). Champel est alors appelé à réagir, mais n’y arrive pas vraiment. Les coups de pieds arrêtés semblent ce soir être la seule arme que possède la troupe d’Auro Duarte pour tenter d’apporter le danger du côté des buts de Pinheiro. Canabal tente sa chance sur un coup franc rapproché mais manque le cadre de peu (35′) : Champel n’égalisera pas avant le thé.

Prébandier, premier buteur du match

Perly presse, Champel stresse

Aussi surprenant que cela puisse paraître, peu de choses changent lors de la reprise. Si ce petit but peut suffire à Perly, on s’attendrait toutefois à ce que Champel réagisse. Pourtant, les Champelois rencontrent de grandes difficultés et n’arrivent pas à poser le jeu comme ils le souhaiteraient. Mis sous pression par les joueurs de Mattia Petrini dès la récupération du ballon, les Rouges paniquent, et les choses ne s’améliorent pas, car la 90ème minute se rapproche et la fatigue et la nervosité entrent en considération.

Jusqu’au bout, les joueurs d’Auro Duarte cherchent donc des solutions pour briser le verrou perlysien mais, trop prévisibles et incapables de cadrer leurs rares frappes, revenir à égalité à l’air d’une mission impossible. Décidément, le gardien de Perly, Pinheiro, aura été très peu sollicité ce mercredi soir. En revanche, Dousse, le portier champelois, n’a lui rien pu faire sur le premier but et ne pourra rien non plus sur le second, qui scellera l’issue de la rencontre. Profitant d’une hésitation défensive, Herrero récupère le ballon et met enfin Perly à l’abri, en plein temps additionnel (91′, 2-0). La sentence finale est juste : Perly a eu la mainmise sur son adversaire tout au long du match et se qualifie donc pour la finale.

Le second buteur Herrero, pressé par Aranda

“Une solidité défensive à l’image de notre saison”

Décevant en ce soir de coupe, Champel devra vite oublier cette défaite, car une sorte de finale dans le groupe 2 de 3ème ligue les attend dimanche contre Carouge II. Auro Duarte va devoir remobiliser ses troupes et ne pas se laisser abattre, car les siens sont encore pleinement dans la course pour la promotion en 2ème ligue, objectif que l’entraîneur champelois avait qualifié de prioritaire au terme du match contre Donzelle il y a une dizaine de jours.

Mattia Petrini et Perly peuvent eux se réjouir de la performance fournie. L’entraîneur italien estime que, à l’image de la saison du groupe, c’est la solidité défensive de son équipe qui a été déterminante : “Aujourd’hui, il nous manquait pas mal de titulaires, mais le groupe sait que je compte sur tout le monde et le travail a été brillamment fait. Nous avons été solides derrière et avons su marquer lorsque l’opportunité s’est présentée. Je pense que la solidité défensive qu’on a affiché aujourd’hui est à l’image de notre saison. Nous avons cette petite fierté d’être encore, à deux matchs de la fin du championnat, la meilleure défense de deuxième ligue, et cela a fait notre force ce soir”.

À une victoire seulement du sacre, Mattia Petrini n’est plus très loin d’accomplir un des deux objectifs fixés en début de saison et, malgré la relégation de son équipe l’an dernier ainsi que la cinquième place actuelle en championnat, ce dernier tient à souligner la progression constante de sa jeune équipe : “Lorsqu’on commence une saison, il y a deux trophées à remporter : le titre de champion de 2ème ligue et la coupe genevoise. Aujourd’hui, nous ne sommes qu’à un match de gagner l’un des deux trophées. Si nous y parvenions, la saison sera amplement réussie. Pour ce qui est du championnat, nous progressons tour après tour en terme de points par match. Malgré la relégation, nous progression ne s’est jamais arrêtée et à présent nous voulons absolument gagner les deux dernières rencontres de championnat, peu importe l’influence qu’elles auront sur le classement, pour confirmer ce progrès. En continuant sur ce chemin, peut-être que l’année prochaine, si nous réussissons à trouver davantage de solutions en attaque, nous pourrons nous battre pour les trois premières places”. 

En finale, Perly retrouvera Aïre-le-Lignon, vainqueur 3-1 contre CS Italien, pour un match qui s’annonce très équilibré au vu des affrontements entre les deux équipes cette saison (2-2 à l’aller et 1-0 pour Aïre au retour). Concernant le championnat, Perly se déplacera à Vernier avant de recevoir Onex, deux équipes luttant pour le maintien en 2ème ligue qui vendront cher leur peau.

 

FC PERLY-CERTOUX– FC CHAMPEL  2-0 (1-0)
Stade municipal de Perly

Buts : 26′ Prébandier 1-0, 91′ Herrero 2-0.

Perly (4-2-3-1) : A. Pinheiro – Mendes (84′ D. Russo), Vuichard, Sourapha, Brélaz – Herrero, Pessoa – Prébandier ©, Meireles (87′ Aodish), Meyer – Berthelot.
Entraîneur : Mattia Petrini

Champel (4-2-2-2) : Dousse – Malagoli (71′ Santoro), Deguise ©, De Oliveira, Epars – Mesquita, Gueissaz – Croce, Canabal – Aranda (87′ Gueraichi), Belarbi (69′ C. Pinheiro).
Entraîneur : Auro Duarte

Avertissements : Sourapha, Brélaz, Berthelot (Perly) ; Malagoli, Deguise (Champel)

 

Photos : Stéphane Eursels

 






Share.