CS Italien s’offre Bernex

0

Le néo-promu surprend Bernex sur sa pelouse et remporte sa deuxième victoire du championnat. Réduits à 10 après l’heure de jeu, les Bernésiens ont manqué de ressources pour revenir au score et ne connaissent toujours pas la victoire en championnat.

Une semaine après l’euphorie de la Coupe Suisse avec la réception du FC Thoune, Bernex avait de nouveau rendez-vous avec le championnat ce samedi après-midi en accueillant le CS Italien, après que son match de rattrapage prévu mercredi soir à Veyrier a été reporté en raison d’une panne d’éclairage. Tenus en échec sur leur pelouse lors de leur premier match face au FC Monthey (1-1), les hommes du nouvel entraîneur Foued Kahlaoui comptaient bien lancer leur saison avec une première victoire à domicile face au néo-promu. En face, malgré un premier succès contre Renens, le CS  restait sur une lourde défaite 4-1 lors de sa visite à Balexert le week end dernier. L’occasion pour les hommes de Maxime Antonilli de faire parler leur force de caractère et tenter d’obtenir une deuxième victoire de rang en trois matchs.

CS frappe en premier

Le début de rencontre est très équilibré et aucune occasion n’est à signaler pendant le premier quart d’heure. Il faut en effet attendre la 17ème minute pour voir Boma Li tenter une incursion depuis son couloir gauche puis déclencher une frappe lourde qui passe au dessus de la barre transversale de Revilloud. Mais alors que Bernex semble se montrer un peu plus entreprenant en ce début de match, le CS va ouvrir le score sur sa première vraie occasion grâce à une réussite de Da Silva. Esseulé sur le flanc droit, l’attaquant visiteur profite d’un bon ballon dans la profondeur pour aller défier Fontaine et inscrire son premier but de la saison (0-1, 20’).

Les Bernésiens tentent alors de réagir mais, visiblement encore atteints physiquement par le match de coupe, la troupe du coach français Kahlaoui manque beaucoup trop souvent de lucidité dans le dernier geste et ne parvient pas à trouver les espaces dans une défense adverse bien organisée. “Nous avons en effet connu une semaine un peu particulière, manifeste le capitaine bernésien Nicola Trifiletti. Tout d’abord, il y le match de coupe qui nous a fait dépenser beaucoup d’énergie et ensuite le match annulé ce mercredi contre Veyrier. Mais cela n’est pas une excuse. CS a été meilleur que nous dans les efforts en première mi-temps et a réussi à marquer en premier. À ce niveau-là, c’est très important”.

Bernex en manque de ressources et réduit à dix

Pendant la pause, Kahlaoui en profite pour revoir son système de jeu et effectue deux changements offensifs. La révolte sera de courte durée puisque la formation de Maxime Antonilli obtient un penalty après dix minutes de jeu grâce à ce diable de Da Silva, encore une fois oublié par la défense locale. L’ex-lancéen Iñaki Fernandez n’en demande pas plus pour inscrire le deuxième but et faire le break peu avant l’heure de jeu (56′, 0-2).

Dos au mur, Bernex tente le tout pour le tout en essayant de mettre la défense des visiteurs sous pression mais ne parvient toujours pas à se créer d’occasion franche à l’exception de quelques situations sur coup de pied arrêté. La tâche va se corser davantage avec l’expulsion de Mboli à la 68e minute à la suite d’une altercation entre plusieurs joueurs des deux formations. Réduit à dix, Bernex parvient tout de même à trouver les ressources nécessaires pour revenir au score à dix minutes du terme. Le nouvel entrant Degola profite d’un tir écrasé de Tato pour dévier le cuir au fond des filets et permettre aux siens d’y croire jusqu’au bout (82′, 1-2). Malheureusement, malgré un dernier quart d’heure sous tension des deux côtés, Bernex est forcé de s’incliner et CS Italien empoche trois précieux points dans sa course pour le maintien.

“Il n’y a pas de quoi se faire de soucis”

Décu par le résultat, Trifiletti regrettait au terme de la partie un manque de concentration de la part de toute l’équipe : “Nous étions encore dans l’euphorie du match de Coupe et nous n’avons pas su bien travailler ensemble ni respecter les consignes de l’entraîneur. Malgré un bon état d’esprit en toute fin de match, nous n’étions pas là mentalement sur le reste du temps et à ce niveau ça fait la différence”.

Avec une seule victoire face à Collex en Coupe, le bilan de ce premier mois d’août est plutôt mitigé pour Bernex. Pas de quoi s’affoler selon le défenseur central bernésien qui se montre plutôt confiant pour la suite : “Ce n’est que le début de la saison. Il y a plusieurs nouveaux joueurs au sein de l’effectif et certains rejoignent le groupe que maintenant. Nous savons que nous devons continuer à travailler mais tout le monde reste confiant pour la suite. Il ne faut pas se faire de soucis pour le moment”.

De son côté, l’entraîneur vainqueur Maxime Antonilli se montrait très satisfait de la performance des siens qui empochent une deuxième victoire de rang sur trois rencontres disputées à l’extérieur : “L’équipe a réalisé un très grand travail aujourd’hui et a montré une belle réaction après la défaite de la semaine passée. Nous aurions peut être pu conclure la partie un peu plus tôt et éviter de souffrir sur la fin mais nous avons pêché de jeunesse et surtout manqué de confiance à la finition”.

Avec 6 points obtenus sur les 9 possibles, la formation du Bois-de-la-Bâtie réalise jusque-là une excellente entame de championnat. Bien qu’il est encore trop tôt pour parler de bilan, il n’y a pas de place pour l’enflammade : “D’un point de vue comptable, nous réalisons une excellente opération. Mais en tant que néo promus nous nous devons de prendre chaque match avec humilité et rester concentrés sur notre objectif qui est le maintien”, conclut le coach italien.

 

SIGNAL FC BERNEX-CONFIGON – CS ITALIEN  1-2 (0-1)
Stade Municipal de Bernex

Buts : 20′ Da Silva 0-1, 56′ Fernandez (P) 0-2, 82′ Degola 1-2

Bernex (4-4-2) : Fontaine – Plenus, Trifiletti ©, Dubosson, Boma Li (79′ Degola) – Del Marroneo (46′ Braz), Tato, Rudaz (46′ Nadifi), Sthioul (63′ Finiguerra) – Niverraz, Mboli.
Entraîneur : Foued Kahlaoui

CS Italien (3-4-1-2) : Revilloud – Mazamay, Makabi ©, Haroun – Lombardi (60′ Rodrigues Melro), Ratcliff (77′ Fouda), Gouanou, Cancelli – Fernandez – Da Silva (88′ Ssebunya), Canton (69′ Soares).
Entraîneur : Maxime Antonilli

Avertissements : Fontaine (Bernex) ; Ratcliff et Cancelli (CS Italien)
Expulsion : 68′ Mboli (Bernex)

 

Photo de couverture : Jean-Luc Auboeuf (archives)







Share.