Meyrin monte en puissance

0

Malgré quelques passages à vide face à La Chaux-de-Fonds, les Meyrinois ont enchaîné une troisième victoire de rang avec notamment un doublé de Moussilou (4-1). De bon augure avant le réception de Bâle en Coupe de Suisse le mois prochain.

Meyrin avait tout pour réussir au moment de recevoir La Chaux-de-Fonds mercredi soir. Défaits sur le terrain de Martigny lors de la première journée (2-1), les Jaune et Noir ont su immédiatement se relancer en gagnant à Naters (1-2) et à Wetzikon (0-3) lors du premier tour de la Coupe de Suisse. Cerise sur le gâteau, Meyrin a appris ce dimanche-même qu’il allait accueillir pas moins que le FC Bâle –20 fois champion de Suisse et 13 fois vainqueur de la Coupe– lors des seizièmes de finale. Avant ce match de gala à la mi-septembre, le plus important pour les joueurs de Jean-Philippe Lebeau était toutefois de continuer à engranger des points, et les siens ont répondu présents contre les Neuchâtelois, tout juste relégués de Promotion League.

Les locaux sans opposition

Comme toujours jusqu’ici en championnat, la ligne défensive meyrinoise formée par Pasquier, Rezzonico, Tall et Dembele est reconduite. Même si celle-ci connaîtra certainement des rencontres où elle sera davantage sollicitée, les quatre défenseurs ont montré de l’assurance et ont fait le boulot dans la plupart de leurs duels. Il faut dire que le milieu à trois devant eux formé par Camara, Zambrella et Diallo a la plupart du temps fait office de barrage aux tentatives des visiteurs. Et en attaque, pour finir, l’inévitable Moussilou –accompagné de Martins Cepa et du capitaine Cédric Tsimba– n’a lui eu besoin que de huit minutes pour gonfler les filets.

Malgré un petit relâchement lors de la seconde partie de la première mi-temps, Meyrin a donc dominé La-Chaux-de-Fonds pendant les quarante-cinq premières minutes. Jamais inquiétés, les locaux ont trouvé à deux reprises le chemin du but et ont monopolisé le cuir pendant la majorité du temps. De plus, la maladresse des visiteurs a bien aidé Martins Cepa qui, après avoir récupéré haut un ballon très mal négocié par l’arrière-garde neuchâteloise, s’en est allé remporter son face-à-face avec Tona (37′, 2-0). À la pause, il était difficile de voir comment ce match pouvait échapper à Meyrin.

Meyrin a été agressif dans ses duels

Meyrin se fait peur mais termine fort

Revenus sur le terrain sans particulièrement insister dans la recherche du troisième but, les Jaune et Noir se sont mis en difficulté tout seuls en concédant un penalty une fois passée l’heure de jeu (62′, 1-2). Bien que nettement supérieurs à leur adversaire, ils ont ensuite eu du mal à revenir dans le match pour marquer et se mettre à l’abri. Pour ce faire, Meyrin a dû une nouvelle fois faire appel à son meilleur buteur Moussilou, qui a mis fin aux débats à la nonantième minute. L’homme fort de la soirée du côté des locaux a même délivré une passe décisive à Kevin Tsimba dans le temps additionnel.

Même si l’équipe entraînée par Jean-Philippe Lebeau a su faire respecter la loi du plus fort mercredi soir, les siens devront prendre garde à ne pas systématiquement relâcher la pression une fois l’avantage pris, d’autant plus que les trois rendez-vous qui attendent Meyrin avant la Coupe sont corsés. Ce samedi déjà, les pensionnaires des Arbères se rendront à Vevey, une équipe qui, tout comme eux, compte six points et occupe la deuxième place. Ils poursuivront en recevant la réserve de Young Boys puis en se rendant à Varembé pour un derby contre l’Olympique de Genève.

Arriver au match contre Bâle avec neuf points supplémentaires serait l’idéal pour Meyrin, qui en a sans doute les capacités au vu de son effectif. Maintenant, il s’agira pour les joueurs des Arbères de prouver qu’ils sont capables de dominer et de prendre les dessus contre n’importe quelle écurie de 1ère ligue.

Camara a dominé la bataille au milieu de terrain

“Il nous faudra davantage de régularité à l’avenir”

Auteur d’un doublé, Matt Moussilou en est déjà à trois buts en autant de matchs et semble bien parti pour marcher une saison de plus sur les défenses de 1ère ligue. Le numéro 9 meyrinois constate les progrès de l’équipe, mais est conscient qu’il faudra éviter ces moments de battement à l’avenir : “Comme c’est le cas pour chaque équipe, nous avons dû nous régler un petit peu en ce début de saison. L’équipe n’était pas au complet et les joueurs sont revenus petit à petit. Maintenant nous commençons à voir une équipe plus consistante qu’au début, mais il nous faudra davantage de régularité à l’avenir. Nous pensions maîtriser notre sujet sans difficultés et avons débuté la seconde période sans tranchant. Résultat des courses: il a fallu un but sur penalty pour nous réveiller. Il ne faudra plus faire de cadeaux à l’adversaire lorsqu’on a la mainmise sur le match”.

Lors des prochaines échéances, Meyrin aura besoin des buts de son numéro 9 et pourra aussi compter sur le retour d’Alexandre Valente dès le match contre YB M21 si tout se passe comme prévu. Ce samedi, la défense des Jaune et Noir devra de plus faire face au buteur veveysan Gentian Bunjaku, déjà auteur de cinq buts lors de ses trois premières sorties. La rencontre entre les deux seules équipes du groupe à six points, un point seulement derrière le leader Bulle, s’annonce donc équilibrée et spectaculaire. Le moment est venu pour les Meyrinois de faire leurs preuves et de s’installer dans le groupe de tête du championnat.

 

MEYRIN FC – FC LA-CHAUX-DE-FONDS  4-1 (2-0)
Stade des Arbères, 385 spectateurs

Buts : 8′ Moussilou 1-0, 37′ Martins Cepa 2-0, 62′ Jelassi (P) 2-1, 90′ Moussilou 3-1, 95′ K. Tsimba

Meyrin (4-3-3) : Monteiro – Pasquier, Rezzonico, Tall, Dembele – Camara (85′ Bleve), Diallo, Zambrella  (74′ K. Tsimba) – C. Tsimba © (91′ V. Salihu), Moussilou, Martins Cepa (95′ Q. Salihi).
Entraîneur : Jean-Philippe Lebeau

Chaux-de-Fonds (5-3-2) : Tona – Johic, Mutombo ©, Huguenin, Jelassi, Y. Ramseyer (72′ Tela) – Pereira (69′ Navarro), Collaud (85′ Escolano), Piazzoni (60′ Efendic) – C. Ramseyer, Lokwa.
Entraîneur : José Saiz

Avertissements : Monteiro, Pasquier, Tall (Meyrin) ; Johic, Lokwa, C. Ramseyer, Jelassi (Chaux-de-Fonds)

 

 






Share.