Carouge II se relance à Vernier

0

Les jeunes Stelliens ont remporté le choc entre prétendants à la promotion en 2ème ligue sur la pelouse du leader verniolan (1-2).

En cette fin de 5ème journée, le suspense est à son comble dans le groupe 2 de 3ème ligue. Les huit premières équipes ne sont séparées que par trois petites unités. Et ceci est notamment dû à la belle performance réalisée par la deuxième garniture carougeoise face au leader. En effet, deux projets aux ambitions égales se mesuraient ce dimanche matin au Stade municipal de Vernier.

D’un côté, les locaux qui, après avoir connu la relégation la saison dernière, ont décidé de miser sur la jeunesse pour tenter de remonter. “Après la descente survenue en fin de saison dernière, nous avons décidé de construire un projet intégrant en grande majorité les juniors du club, expliquait l’entraîneur Alfredo Foschini. Seuls quatre joueurs de l’an dernier sont restés au sein de l’effectif et nous nous sommes donnés deux ans pour retrouver la 2ème ligue“.

De l’autre, également une très jeune formation, mais avec une volonté affichée de monter dès cette saison. “Nous sommes partis avec l’ambition de monter en 2ème ligue, avouait l’entraîneur de Carouge II Rafael Lopez. Je dois par contre reconnaître que nous pensions que ce serait plus facile, mais nous nous sommes assez vite rendus compte que chaque match allait être compliqué”. Les Stelliens avaient en effet connu un début de saison délicat puisqu’ils restaient sur deux défaites d’affilée en championnat avant ce choc.  

Une première demi-heure de folie 

L’affrontement entre ces deux talentueuses équipes a tenu toutes ses promesses et ce dès le coup de sifflet initial. Les visiteurs ouvrent rapidement le score en profitant d’une contre-attaque rondement menée, conclue par Badri (4′, 0-1). La réaction locale ne se fait pas attendre et Rittiner permet aux siens de tout de suite recoller au score. Le milieu offensif, arrivé cet été en provenance de l’Olympique de Genève, égalise d’une lourde frappe qui trompe Tarhouni (9′, 1-1).

On se dit alors que la machine est lancée pour le leader qui vient d’enchaîner trois victoires consécutives en championnat. Les occasions se multiplient pour Vernier et par deux fois le dernier rempart doit s’interposer sur des frappes de Rittiner. Le buteur maison Alexandre, arrivé cet été de Veyrier, trouve lui le poteau alors qu’il était en position idéale. A la suite de cette multitude d’opportunités galvaudées, ce sont les Carougeois qui sortent la tête de l’eau et qui prennent une nouvelle fois l’avantage, contre toute attente. Parfaitement lancé en profondeur par Ahmed, Puntel place un lob astucieux qui ne laisse aucune chance à Silva (29′ 1-2).

Les Verniolans prennent un gros coup sur la tête et commencent à se montrer nerveux, puis à totalement déjouer. “Le fait d’être premiers, nous a mis beaucoup de pression, analysait Alfredo Foschini. Il ne faut pas oublier que c’est une très jeune équipe et que nous devons nous montrer patients, ce n’est que le début de ce nouveau projet”.

Rittiner, auteur de l’égalisation, derrière Mangana.

Carouge résiste et revient à un point

Malgré plusieurs opportunités de revenir à égalité en seconde période des pieds notamment d’Alexandre ou de Facheux, rien n’y a fait et les locaux se sont finalement inclinés pour la première fois cette saison. “Nous avons eu les occasions aujourd’hui pour repartir avec au moins un point, mais nous n’avons pas été assez efficaces devant le but adverse, regrettait l’entraîneur verniolan. Cette défaite ne change rien pour nous, le championnat est très ouvert comme on peut le voir au classement. Tout le monde peut battre tout le monde. Il faut continuer à travailler et ne pas se mettre trop de pression”.

Pour la seconde garniture carougeoise, cette victoire est une grande bouffée d’oxygène car, en cas de défaite, les hommes de Rafael Lopez se seraient retrouvés à sept points de leur adversaire du jour. “Cette semaine, nous avons axé la causerie dans ce sens, avançait l’entraîneur Stellien. Nous ne pouvions pas nous permettre de perdre aujourd’hui, sinon les choses se seraient compliqués pour nous. Il fallait gagner pour recoller au wagon de tête avant le derby de la semaine prochaine face à US Carouge”.

Alfredo Foschini à gauche et Rafael Lopez à droite ont tout deux pour mission de retrouver la 2ème ligue.

La victoire en Coupe genevoise obtenue aux penaltys durant la semaine a permis de renforcer la cohésion de l’équipe carougeoise : “Cette qualification nous a fait beaucoup de bien notamment au niveau de l’état d’esprit. Cela a été plus facile d’aborder le match du jour. Aujourd’hui, nous n’avons pas produit du grand football, mais le plus important était de prendre ces trois points, il faut savoir s’en contenter. Il faudra se mettre dans le même état d’esprit en vue des prochaines échéances pour véritablement lancer la machine”, concluait Rafael Lopez.

Vernier reste tout de même leader mais rate l’opportunité de s’échapper seul en tête. Les hommes d’Alfredo Foschini tenteront de réagir dès la semaine prochaine chez la lanterne rouge Choulex qui n’a toujours pas inscrit le moindre point. Carouge se frottera lui à son voisin de l’US vendredi soir à la Fontenette. 

 

FC VERNIER – ETOILE CAROUGE FC II 1-2 (1-2)
Stade Municipal de Vernier

Buts: 4′ Badri 0-1, 9′ Rittiner 1-1, 29′ Puntel 1-2

Vernier (4-2-3-1) : Silva – Pessotto, Torel, Ferreira ©, Marrone – Pieczyski, Gonzalez – Komol, Rittiner. Governo – Alexandre. 
Remplaçants utilisés : Treleani, Martins, Pinto, Parreira et Facheux.
Entraîneur : Alfredo Foschini

Carouge II (4-2-3-1) : Tarhouni – Puntel, Nkodo, Mora, Badri – Ahmed, Mangana – Rodrigues, Aodish, Casimiro © – Bonamusa.
Remplaçants utilisés : Bikoy, Dos Reis, Da Silva, Shaqiri, Ben Mabrouk et Moreira.
Entraîneur : Rafael Lopez

Avertissements : Pessotto, Ferreira et Rittiner (Vernier); Mora, Shaqiri, Moreira et Casimiro (Carouge II).

 






Share.