Carougeois et Meyrinois dos à dos

0

GEF M-15 / Pas de vainqueur à la Fontenette dans le derby genevois de M15. Un partage des points qui est logique au vu des occasions dans les deux surfaces.

C’était le samedi des derbys en 1ère ligue, mais pas seulement. En M15 s’affrontaient aussi Carouge et Meyrin, auteurs d’une bonne saison sur le point comptable : six victoires en neuf journées pour les Carougeois, cinq pour les Meyrinois. Mais il n’y a pas eu de vainqueur dans ce derby qui aurait pu basculer dans un camp comme dans l’autre. Le partage des points est somme toute assez logique entre deux équipes dans l’ensemble imprécises.

Des erreurs dans les deux surfaces

Très engagé à mi-terrain, ce derby a eu du mal à réellement démarrer en termes d’occasions de but. Le jeu s’est principalement déroulé dans la zone 2, où les pertes de balle étaient rapides des deux côtés, en raison de l’engagement physique. « On est tombés sur une équipe de Carouge avec beaucoup d’intensité et d’agressivité, c’est ce qui les caractérise, détaillait le coach meyrinois Steve Vilmiaire. On n’a pas eu l’habitude jusqu’à présent de jouer contre ce type d’adversaire, peut-être un peu moins bon que nous techniquement mais qui compense par l’état d’esprit et l’agressivité. C’était un bon test pour nos jeunes, c’est formateur aussi ce genre de match ».

Il aura fallu attendre la demi-heure de jeu pour que le face à face raté de Batista, le numéro 9 çarougeois, lance réellement la partie. Peu à peu, on commence à trouver des espaces et le pressing dans les deux camps provoque l’erreur adverse. Les deux buts sont d’ailleurs arrivés dans ces circonstances. C’est Carouge qui frappe en premier, lorsqu’une sortie de balle ratée des Meyrinois profite au véloce Batista qui sert en retrait Boum Boum pour l’ouverture du score (35′, 1-0). Les joueurs de Daniele Gianoli n’ont pas savouré longtemps cet avantage. Mis sous pression, le latéral Bououd et le gardien Taillefert commettent une double erreur à la relance qui permettent à Kayombo d’égaliser pour Meyrin (37, 1-1).

Un nul logique

Ces deux réussites en fin de première période auront été les seules de la rencontre, ce qui semble improbable au vu des énormes chances dans les deux camps en seconde période. Coté Carouge, Edougue par deux fois et le malheureux Batista, qui a trop croisé son tir qui semblait décisif, ont eu leur chance. Chez les Meyrinois, un coup franc de Mbia a été brillamment arrêté par Taillefert et un lobe de Corbin que tout le monde voyait au fond n’a pas fait mouche.

Mais finalement, il n’y a pas eu moyen de départager deux équipes qui auront mis plus de cœur que de jeu. “On a essayé de poser le jeu, de casser des lignes, mais il a manqué le dosage, la précision et le dernier geste, analysait l’entraîneur visiteur Steve Vilmiaire. Mais l’important c’est que l’intention est là. Il y a toujours pire et toujours mieux, mais dans l’ensemble, je suis content de la prestation”

Formateur en Afrique, professionnel en Malaysie et au Singapour, Steve Vilmiaire découvre cette année le football genevois. Jusqu’à présent, il est content de la saison de ses M15 : “Autant au niveau comptable qu’au niveau du contenu, je suis satisfait. J’ai récupéré un groupe avec beaucoup de nouveaux, il a fallu faire en sorte que les joueurs se connaissent et mettent en place des automatismes”.

Du côté carougeois, Daniele Gianoli estimait aussi que “le match nul est juste, les deux équipes auraient pu mettre le deuxième”. Cet historique de la Fontenette, au club depuis 20 ans, en a vu passer des volées de joueurs. Comme le vin, il y a des années meilleures que d’autres. Et cette cuvée ne fait pas partie des meilleurs crus. L’intéressé confirme : “Cette saison, nous avons moins de talent que les précédentes mais j’ai l’impression que c’est le niveau global du championnat M15 qui a baissé. Par contre, mes joueurs ont du caractère, ils n’aiment pas perdre, donc cela nous sauve souvent. Ils compensent les lacunes par l’énergie”.

Carouge est quatrième avec 19 points, soit deux de plus que son homologue meyrinois. Exigeant, Gianoli conclut sur les bons résultats de son équipe : “J’ai presque envie de dire que les résultats sont flatteurs. Mais ils sont encourageants pour les joueurs, ça permet de travailler plus sereinement.”

 

ETOILE CAROUGE FC – MEYRIN FC  1-1 (1-1)
Stade de la Fontenette, terrain synthétique

Buts : 36′ Boum Boum 1-0, 39′ Kayombo 1-1

Carouge (4-4-2) : Taillefert – Magnin, Bitcheki, Martinez, Bououd – Ademi, Boum Boum © (Montella), Bellara (Streichenberger), Hugon (Ouedraogo) – Batista, Edougue (Blagogee).
Entraîneur : Daniele Gianoli

Meyrin (4-3-3) : Saborio – Krebs ©, Taleb, Burdevet, Belkous – Efionayi, Vilar, Tritten – Russo (Corbin), Mbia (Gubetini), Kayombo (Ngombono).
Entraîneur : Steve Vilmiaire

Avertissement : Mbia (Meyrin)

 

 






Share.