Chênois montre du caractère et se donne de l’air

0

En remportant le derby face à l’OG en fin de match, l‘équipe de David Joye a signé sa première victoire à domicile cette saison (2-0) et repousse ainsi la zone rouge à quatre longueurs.

Promu en 1ère ligue au printemps dernier, l’OG se déplaçait sur le terrain de Chênois, revenu en 1ère ligue un an plus tôt, pour un derby genevois inédit. La partie a été serrée et le vainqueur a mis du temps à se dessiner, mais Chênois, toujours plus dangereux au fil des minutes, a passé l’épaule à moins d’un quart d’heure du terme. L’OG ne perdait plus depuis le 18 septembre, soit quatre rencontres de championnat et un match de Coupe, tandis que Chênois s’est relancé après deux défaites et a obtenu son premier succès de la saison au Stade des Trois-Chêne.

Des occasions et un épisode douteux

Moins dangereux en seconde période, les Olympiens ont cependant été tout proches de prendre les devant lors des premières minutes. L’entraîneur Kristian Cvijetic regrettait justement ce manque de mordant en entame de match : “Nous avons laissé passer notre chance, c’est à ce moment que nous aurions dû faire la différence. En outre, la réussite n’a pas été avec nous sur un épisode où la balle était probablement rentrée, sans que le but ne soit accordé”. En effet, l’OG a dans un premier temps manqué un but déjà fait avec Barbosa qui avait fait le plus dur en éliminant le gardien, mais qui a trop poussé sa balle lorsqu’il fallait conclure (10′). Quelques minutes plus tard, l’ailier Trabelsi –arrivé en fin de mercato en provenance d’Echichens– a centré en retrait à la recherche d’une déviation d’un de ses coéquipiers. Suite à un gros cafouillage, le ballon semblait avoir trépassé la ligne, mais l’arbitre n’a pas bronché : pas de but pour l’OG.

Imbriaco sous les yeux de Pais

Ibongo décisif pour les locaux

Ayant déjà bien réagi suite aux premiers signaux envoyés par leur adversaire lors des premières minutes –notamment par l’intermédiaire d’un Thomas Richard encore une fois bien inspiré, lui qui reste sur une série de trois buts en autant de rencontres–, les joueurs de David Joye ont commencé à réellement prendre l’ascendant sur leur vis-à-vis avec l’entrée de leur numéro 24, Ibongo. L’apport offensif de celui qui a inscrit ce samedi son quatrième but de la saison a été considérable.

Dangereux mais pas assez précis de la tête sur corner (65′), Ibongo a été plus altruiste et a bien centré pour Rungasamy peu après, mais le jeune ex-servettien a envoyé sa reprise de volée dans les nuages. Les Olympiens, de plus en plus en difficulté, ont continué de tenter leur chance pour l’emporter, notamment sur différentes coups de pieds arrêtés. Au final, c’est grâce à une tête croisée de son numéro 9 Nsilu que Chênois a passé l’épaule (78′, 1-0). Ibongo a lui clôt les débats au terme d’une contre-attaque menée à haute vitesse et surtout très efficace (82′, 2-0). Au vu de la physionomie des quarante-cinq dernières minutes, les trois points sont mérités pour Chênois, qui en avait plus besoin que son adversaire du point de vue du classement.

Ibongo, au pressing sur El Bargui, a été décisif

“Offensivement, nous n’avons pas encore trouvé la formation idéale”

Peu réaliste en première mi-temps, et un peu moins active en deuxième, l’équipe de Kristian Cvijetic a mis fin à une série de cinq matchs sans défaite. Déçu du résultat final, l’entraîneur de l’OG est toutefois conscient des aspects sur lesquels il faudra particulièrement travailler cet hiver : “Oui, il y a de la déception car nous étions venus chercher les trois points. Offensivement, nous n’avons pas encore trouvé la formation idéale qui nous apportera des buts et un déclic. C’est dans ce compartiment  qu’il faudra le plus travailler. Quant à notre défense, elle fonctionnait bien depuis quelques semaines, mais aujourd’hui, malheureusement, nous avons dû remplacer un des défenseurs centraux blessé à la mi-temps (Arnaud Kanda, ndlr) et modifier l’équipe sans avoir vraiment d’options réelles à ce poste”. 

En attendant la pause hivernale, il reste néanmoins deux rencontres capitales à l’OG: contre Bulle puis face à Terre Sainte. Avec quatorze points, ces deux rencontres seront importantes pour les joueurs de Varembé, elles détermineront probablement la partie de tableau dans laquelle l’OG luttera au deuxième tour.

“Nous vivons un premier tour particulier”

Chênois a réalisé une bonne opération, et ne revient qu’à deux petits points de son adversaire du jour. L’occasion pour l’entraîneur David Joye de saluer la performance des siens et de tirer un bilan de ces douze premiers matchs : Aujourd’hui, nous avons fait preuve de patience et nous nous sommes accrochés face à une très bonne équipe d’OG. Les joueurs offensifs entrés depuis le banc ont également fait la différence, c’est un bon signal. Nous vivons un premier tour particulier. Nous réalisons des performances plutôt consistantes en général, sans décrocher beaucoup de points. À présent, nous allons tenter de relancer une série comme nous en avions l’habitude lors des dernières années. Nous savons qu’en 1ère ligue tout va très vite. Après tout, pourquoi ne pas faire le même parcours que la saison dernière, mais dans l’autre sens”, conclut amusé David Joye.

Pour rappel, les siens étaient il y a un an co-leaders de 1ère ligue en tant que néo-promus, avant de progressivement glisser vers le bas du classement. Parti d’en bas cette saison, Chênois a moins d’attentes sur ses épaules, mais pourrait surprendre du monde au deuxième tour.

 

CS CHÊNOIS – OLYMPIQUE DE GENÈVE FC  2-0 (0-0)
Stade des Trois-Chêne

Buts: 78′ Nsilu 1-0, 82′ Ibongo.

Chênois (4-3-3) : Van der Laan @ – Tshikomb, Molina, Shabani (39′ Olivera), Blättler – B. Bilalli, Richard (71′ Ensina), Imbriaco – Rungasamy (90′ Boteli), Nsilu, Souza (59′ Ibongo).
Entraîneur : David Joye

OG (4-3-3) : Grujicic – Howard, Kanda (46′ De Brito), Toure, El Bargui – M. Arifi ©, B. Arifi (46′ De Freitas), Pais (71′ Dias) – Trabelsi (82′ Marek), Bajrami, Barbosa.
Entraîneur : Kristian Cvijetic

Avertissements : Richard, Molina (Chênois) ; Howard, M. Arifi, Barbosa, Dias, Bajrami, De Brito (OG)

 

Photos : Ian Vaney

Share.