Plus rien n’arrête les M21 servettiens

0

Largement vainqueurs de Collex (8-1), les joueurs d’Adrian Ursea n’ont toujours pas laissé échapper le moindre point cette saison. La 1ère ligue leur tend les bras. Déjà.

Cela fait longtemps qu’on l’attendait, une saison comme celle-ci, du côté de Balexert. Voilà 10 saisons que les M21 grenat sont en 2ème ligue interrégionale et, aussi surprenant que cela puisse paraître, ils n’ont pas encore pu goûter à la 1ère ligue. Mais cela risque de cesser au printemps prochain. Avec un parcours parfait –11 victoires en 11 journées– et désormais 11 points d’avance sur son dauphin Saint-Prex, on ne va pas se mentir : on voit mal la réserve servettienne passer à côté d’une ascension en 1ère ligue. D’autant plus que la maîtrise affichée à chaque sortie impressionne toute la 2ème ligue inter. La dernière en date, dimanche contre Collex, n’a souffert d’aucune contestation avec un score sans appel : 8-1.

Ursea, l’exigence qu’il manquait

L’arrivée d’Adrian Ursea cet été n’est pas étrangère à ces performances. Le Roumain, ancien joueur professionnel et récemment adjoint de Lucien Favre à Nice, a apporté avec lui le professionnalisme et l’exigence nécessaires pour mener à bien l’objectif promotion que s’est fixé le club “dans un court terme”, comme annoncé depuis plusieurs années mais sans jamais vraiment se concrétiser. Cette année semble donc la bonne pour le très exigeant Ursea, véritable aboyeur de bord de terrain qui ne se satisfait pas du résultat. Une circulation fluide et rapide, des touches de balle réduites, une récupération du ballon rapide, des choix simples… voilà certains des points sur lesquels il vocifère à outrance. Et ses joueurs le lui rendent bien.

Adrian Ursea

Glodie Tamfutu nous avait dit cet été avant la reprise du championnat que “nous savons que nous devons monter, mais cela passera avant tout par le jeu”. Les choses vont sur des roulettes pour le moment, autant pour lui que pour l’équipe. Le numéro 9 grenat a fait preuve d’un sang froid chirurgical en inscrivant trois buts au gardien-président Mehdi Derouazi qui, du haut de ses 42 ans, était en charge de défendre les cages collesiennes suite à l’absence de la recrue estivale Osni Mutombo. Azevedo, Ajdini, Magnin (penalty), Guerin et Haliti ont été les autres buteurs locaux dans un match presque à sens unique où le terrain synthétique a favorisé une rapide circulation du ballon des jeunes grenat.

“Il faut se nourrir de matchs comme ça pour progresser”

Collex a certes eu ses opportunités, dont le but lointain de Ntede pour sauver l’honneur à 5-1, mais la formation d’Yves Miéville n’avait pas les armes pour rivaliser face à cette jeune équipe. Le coach collesien résumait simplement : “Ils avaient plus de dynamisme, plus de vitesse, plus de qualité. Tactiquement, on était pas vraiment dans le coup, on a mal géré certaines transitions, on a perdu des ballons là où il ne fallait pas”.

Ce score lourd de 8-1 ne vient cependant pas entacher une saison plus qu’honorable des Chevaliers, qui restent dans le coup pour le podium. “Le résultat ? Nous, c’est soit tout bien, soit tout mal, on a un peu de peine à trouver l’entre-deux, préfère plaisanter Miéville. Il faut se nourrir de matchs comme ça pour progresser. Si on peut une fois finir dans les trois premiers, ce serait sympa, le championnat est assez ouvert à part la première place. Il faut qu’on arrive à garder une certaine régularité en évitant de passer à travers tous les trois matchs pour tout recommencer à zéro”

Pour Servette, le trône de leader est chaque semaine de plus en plus confortable car les poursuivants perdent des points tous les week-ends. C’est donc logiquement que les Grenat s’envolent avec 11 points d’avance. Il est désormais impossible pour eux de ne pas se projeter, même si, malheureusement, Adrian Ursea refuse de parler à la presse et interdit également à ses joueurs de le faire. Bernex et Monthey sont les deux derniers obstacles de cette première partie de saison rêvée. Parviendront-ils à faire le premier tour parfait ?

Tamfutu frappe trois fois et porte son total à 11 cette saison

 

SERVETTE FC M21 – FC COLLEX-BOSSY  8-1 (3-0)
Stade de Balexert

Buts : 7′ Tamfutu 1-0, 29′ Tamfutu 2-0, 41′ Azevedo 3-0, 50′ Ajdini 4-0, 59′ Ntede 4-1, 61′ Tamfutu 5-1, 67′ Guerin 6-1, 70′ Magnin (P) 7-1, 80′ Haliti 8-1

Servette (4-2-3-1) : Castanheira – Monteiro, Vouilloz, Magnin, Busset (46′ Mazzolini) – Holcbecher © (62′ Vidakovic), Guerin (75′ Martial) – Bendimered, Azevedo, Ajdini – Tamfutu (71′ Haliti).
Entraîneur : Adrian Ursea

Collex (4-4-2) : Derouazi – Pasche (71′ Parigini), Roca, Izquierdo ©, Ferreira – Schedler (63′ Albanese), Turner, Ntede (71′ Sposito), Ayete – Jung (75′ Azevedo), Mbaye.
Entraîneur : Yves Miéville

Avertissements : Azevedo (Servette) ; Roca, Ntede, Jung, Albanese (Collex)
Expulsions : 68′ Roca (Collex, second avertissement) ; 85′ Azevedo (Servette, second avertissement)

 

Photos : Ian Vaney

 






Share.