Versoix envoie enfin un signal fort

0

Vainqueurs d’un match accroché contre Aïre, les Versoisiens viennent probablement de lancer leur saison (3-1). Les joueurs du Lignon ont eux manqué l’opportunité de reprendre seuls la tête du championnat.

Seule équipe invaincue en cinq journées, Aïre se déplaçait au Municipal de Versoix dans l’optique de récupérer son fauteuil de leader, provisoirement occupé par Kosova. N’ayant jusque-là remporté aucun de ses trois matchs disputés à domicile, Versoix espérait pour sa part commencer à engranger des points de façon plus régulière. Face à des Aïrois qui vantent la meilleure attaque de 2ème ligue et qui venaient d’enchaîner trois succès, les hommes de Thierno Bah ont réussi à envoyer un signal fort.

Versoix pousse mais se fait surprendre

C’est dès le coup d’envoi que l’on remarque une attitude positive chez les locaux. Beaucoup d’intensité est mise, l’envie de bien faire et de se relancer est indéniable et se ressent dans le camp des Versoisiens, qui passent tout près de l’ouverture du score à deux reprises dans le quart d’heure initial. Dia et Ferati perdent cependant tour à tour leur face-à-face avec Micic. Les visiteurs vont toutefois vite faire oublier ces initiatives prometteuses proposées par Versoix. Sur une rapide remontée de balle, Salan sert Nicolas Vitkieviez qui élimine Luca Piccirillo et conclut dans le but vide (16’, 0-1): coup dur pour Versoix. Les Oranges ont eux fait preuve d’un grand cynisme en marquant dès leur première occasion.

Vitkieviez a ouvert le score, en vain.

Les coups de pied arrêtés condamnent Aïre

La domination versoisienne laisse alors place à une partie beaucoup plus équilibrée, et c’est étonnamment ce moment-là que choisissent les Bleus pour égaliser. Kernou obtient une faute à quelques mètres de la surface et Ferati tire superbement le coup franc en l’expédiant là où Micic ne peut arriver (24′, 1-1). Ce coup franc est l’un des nombreux coups de pieds arrêtés concédés par les joueurs d’Helder Silva, qui jouent un jeu dangereux en s’exposant autant à ce genre de situations. Peu étonnant donc que la deuxième réussite des locaux provienne encore d’un coup de pied arrêté. Cette fois, c’est sur corner que les joueurs de Thierno Bah font la différence. Andrea Piccrillo est à la baguette et centre parfaitement pour la tête d’El Tayar (54′, 2-1).

Les Aïrois peuvent s’en vouloir, car ils sont l’équipe la plus dangereuse sur le terrain pendant la majeure partie de la deuxième mi-temps. Tous deux servis par le très inspiré Salan, les attaquants Arthur Robin (53′) et Nicolas Vitkieviez (61′ et 69′) auraient pu sans doute donner une toute autre tournure à la rencontre. Mais visiblement, Aïre était destiné à repartir du Municipal avec des regrets: trop de fautes faites dans sa moitié de terrain, trop de corners concédés et un rageant manque de réussite devant les cages en deuxième mi-temps. De quoi réjouir Versoix qui, auteur d’une performance solide, a tenté plusieurs fois sa chance en contre pour tuer le match. Et si Kernou a raté incroyablement le coup du KO à pratiquement cinq minutes du terme, ce dernier s’est racheté dans le money-time en envoyant sa frappe dans le petit-filet opposé (96′, 3-1).

Ferati, ici pressé par Segade, a égalisé d’un somptueux coup franc.

Confirmation requise pour Versoix

Cette victoire vaut de l’or pour Versoix, qui en plus de s’être relevé de sa défaite contre Kosova a prouvé que, même sans certains de ses attaquants tels que Salustiano, Rabhi ou encore Brahimi, l’équipe garde un potentiel offensif remarquable. Kernou et Ferati, deux membres du trio offensif, ont ouvert leurs compteurs, tandis que Dia a été un poison pour la défense visiteuse avec ses accélérations fulgurantes.

El Tayar, l’ancien défenseur central du CS Interstar qui a permis aux siens de prendre l’avantage, est conscient de l’importance des trois points obtenus aujourd’hui et estime que ses coéquipiers se trouvent de mieux en mieux au fil des semaines: “C’était important de gagner à la maison, où on avait jusque-là eu du mal à faire des points. C’est vrai que notre début de championnat a été assez difficile. Certains de nous apprennent encore à se connaître mais les automatismes se mettent en place gentiment, l’équipe avance”. 

La semaine prochaine, El Tayar et les siens se rendront au stade des Libellules à la conquête d’une troisième victoire en championnat. Face à une équipe de City qui traverse une passe compliquée (défaite 5-1 à Interstar ce dimanche), l’occasion est alléchante pour enchaîner, mais le défenseur versoisien ne prend aucun adversaire de haut: “Contre City, ça ne sera pas facile, comme toujours. Il va falloir travailler comme lors de cette semaine si on veut essayer de lancer une série”.

El Tayar (à gauche) sous les yeux de Karim Robin.

Un match capital contre Kosova

Aïre est passé à côté d’une belle opportunité, mais l’alchimie montrée par David Salan et Nicolas Vitkieviez laisse présager de belles choses pour les matchs à venir. Ce dernier en est à trois buts lors des deux dernières rencontres, mais reste déçu et partiellement frustré du score final: “Nous savions que la rencontre allait être compliquée et que le classement était trompeur. Sur le papier, Versoix a vraiment une très belle équipe. Aujourd’hui, ça s’est joué sur des détails, Nous avons concédé trop de coups de pieds arrêtés à notre adversaire et avons souvent mal défendu sur ceux-ci. D’un autre côté, je pense aussi qu’une main dans la surface qui me semblait flagrante aurait pu être sifflée en notre faveur”.

À présent, Aïre pointe à deux points du duo de tête formé par Kosova et Champel. Dimanche prochain, les Oranges recevront justement l’équipe kosovare, qui l’avait emportée 1-0 ici au Municipal dimanche passé. L’occasion, pourquoi pas, de se réapproprier la première place: “Il faudra reprendre à bosser avec sérieux dès mardi et bien penser que nous affronterons le leader. Nous allons tout faire pour aller les chercher”, prévient Nicolas Vitkieviez.

Le classement de 2ème ligue continue d’être extrêmement serré avec les cinq premières équipes séparées par trois petits points seulement. Juste derrière, Plan-les-Ouates, Perly et Versoix rôdent. La suite des événements sera à surveiller de près.

 

FC VERSOIX – FC AÏRE-LE-LIGNON  3-1 (1-1)
Stade Municipal de Versoix

Buts: 16′ N. Vitkieviez 0-1, 24′ Ferati 1-1, 54′ El Tayar 2-1, 96′ Kernou 3-1.

Versoix (4-3-3): L. Piccirillo © – Thiam, Mvodo, El Tayar, Beuchat – Pasquini, K. Robin, A. Piccirillo (78′ Da Silva) – Ferati, Dia (87′ Ndoye), Kernou.
Entraîneur: Thierno Bah

Aïre (4-3-3): Micic – Marthe, Rego ©, Azevedo, Segade – Prezioso (66′ Camillone), Racalbuto, Anderegg (72′ Messaoudi) – A. Robin (79′ Ferreira), N. Vitkieviez, Salan.
Entraîneur: Helder Silva

Avertissements: Kernou, Ferati (Versoix); Rego (Aïre).
Expulsion: 90′ Segade (Aïre, second avertissement)

 

Photos : Stéphane Eursels







Share.