Les M16 carougeois poursuivent leur série positive

0

GEF M-16 / Supérieurs au Team Liechtenstein, les jeunes carougeois ont fait respecter la hiérarchie malgré quelques courts passages à vide (5-0). Cette quatrième victoire consécutive les propulse au pied du podium, à seulement un point du leader.

En grande forme dernièrement, Carouge M16 recevait le Team Liechtenstein avec comme objectif d’intégrer les quatre premières positions, synonyme de playoffs en fin de saison. Sans trembler, les Stelliens ont accompli leur objectif et relégué leur adversaire du jour à la dernière place. À deux journées de la trêve, les jeunes carougeois continuent donc de monter en puissance et de s’affirmer comme une des têtes d’affiche de ce groupe B. Meilleure attaque du championnat à ce jour, la troupe de Pino Mugnaio semble posséder tous les ingrédients pour continuer à performer.

Des légèretés défensives sans conséquences

Avant de prendre réellement le match à leur compte, les Stelliens ont laissé s’écouler les dix minutes initiales. Une phase de réglage durant laquelle il n’y avait toutefois pas réellement de quoi s’inquiéter tant les armes offensives des visiteurs semblaient insuffisantes pour percer une défense carougeoise qui ne prenait pas de but depuis deux rencontres. Et une fois le secteur offensif des locaux bien organisé, le sort de la partie a rapidement été scellé. En effet, l’exploit individuel de Fertis avant le quart d’heure de jeu (crochet et frappe du pied gauche en lucarne) n’a été que l’avant-goût de la domination carougeoise qui a duré pratiquement jusqu’au coup de sifflet final.

Peu après, les locaux ont doublé la mise grâce à un nouveau but de Fertis, trouvé au second poteau par Baeriswyl (33′, 2-0). À la baguette lors deuxième but, le numéro 8 stellien a également montré ses qualités de finisseur quelques instants plus tard en envoyant un missile depuis l’entrée des seize mètres (37′, 3-0). Malgré ces trois réalisations, les Genevois peuvent toutefois se reprocher d’avoir levé le pied de l’accélérateur après leur deuxième but mais surtout en fin de première mi-temps.

Après le doublé de Fertis, le Team Liechtenstein a eu deux bonnes occasions pour réduire l’écart et peut s’en vouloir de les avoir manquées. Ces situations se sont reproduites de façon encore plus flagrante après le troisième but. Les locaux avaient la tête ailleurs sur les minutes précédant le thé et s’en sont remis à la maladresse de Maksimovic dans un premier temps, mais aussi aux réflexes de leur gardien Selmani. Une première mi-temps qui a donc été dominée par Carouge, mais dont l’avantage aurait pu être moins large au vu des quelques trous d’air concédés après leur deuxième et troisième but.

Meilleure attaque et nouveau blanchissage

La seconde période est surtout caractérisée par une longue phase de gestion du résultat des joueurs de PIno Mugnaio, qui se sont davantage mis à pousser lors des vingt dernières minutes. C’est à ce moment-là qu’ils ont porté leur butin du jour à cinq buts. Le défenseur central Nsuka a participé au festival en reprenant de la tête le corner de Baeriswyl (76′, 4-0) tandis que Fertis s’est offert un triplé en fin de rencontre en enchaînant un contrôle et une frappe sur un centre de Peniza (86′, 5-0).

Les visiteurs ont eu moins d’opportunités de contre en deuxième mi-temps et, un peu assommés par le résultat, ont montré moins de conviction. Ce samedi, il n’y avait pas grand chose à faire pour eux.

Auteur d’un triplé, Fertis a été le héros du jour.

“L’objectif est clairement de participer aux playoffs”

Pour les M16 carougeois, il s’agit d’un cinquième match consécutif sans perdre, d’une quatrième victoire consécutive et également d’une troisième rencontre sans encaisser le moindre but : tous les voyants sont au vert. Au niveau du classement, Carouge continue de se rapprocher, semaine après semaine, de la première place. Un cap a déjà été franchi ce samedi en intégrant les quatre premières places, au-dessus de la barre.

Avant les deux derniers matchs du premier tour à Wil et contre Soleure, l’entraîneur Pino Mugnaio, qui dirige les M16 du club depuis plusieurs années, a tenu à revenir sur la rencontre et sur le premier tour prometteur de ses jeunes : “Mis à part quelques légèretés en première mi-temps, il n’y a pas grand chose à dire. Nous avons fait un bon match en dominant et en variant notre jeu. Ce groupe nous donne de la satisfaction depuis le début de la saison. Le but est que tout le monde s’investisse et se sente important pour l’équipe. Les jeunes semblent avoir bien compris que ce qui compte c’est le “nous” et pas le “je” si on veut que cette équipe progresse“.

Sur le plan comptable, l’entraîneur carougeois peut également être satisfait. Si son équipe tourne de mieux en mieux en championnat, celle-ci a également montré de belles choses en Coupe de Suisse : “Nous avions comme objectif de nous qualifier pour la Coupe de Suisse. Nous avons réussi en gagnant nos cinq matchs qualificatifs et sommes mêmes allés jusqu’en 1/4 avant de tomber face au Team Winterthour/Schaffhouse. Cette parenthèse en coupe a été une réussite. Maintenant l’objectif est clairement de participer aux playoffs au printemps prochain en terminant dans les quatre premiers de notre championnat. Je pense que ce groupe en a largement les capacités.”.  

Si les M16 carougeois continuent de performer ainsi, nul ne doute que l’objectif de finir dans les quatre premiers est à leur portée. Il faudra toutefois ne pas perdre l’objectif de vue, car la route est encore très longue. Deux nouvelles victoires avant la trêve hivernale seraient l’idéal pour aborder dans la meilleure configuration possible les onze rencontres les attendant au printemps.

Pino Mugnaio (à droite) et sa troupe ne sont plus qu’à un point du leader.

 

ETOILE CAROUGE FC – TEAM LIECHTENSTEIN  5-0 (3-0)
Stade de la Fontenette, terrain synthétique

Buts : 13′ Fertis 1-0, 33′ Fertis 2-0, 37′ Baeriswyl 3-0, 76′ Nsuka 4-0, 86′ Fertis 5-0

Carouge (4-3-3) : Selmani – Teixeira (71′ Zignani), Williner, Nsuka, Ndefi (61′ Cobo) – Walser ©, Justino (66′ Hamache), Baeriswyl – Fertis, Ndilu (69′ Baltazar), Peniza.
Entraîneur : Pino Mugnaio

Team Liechtenstein (3-5-2) : Burri – Jäger, Suna (81′ Caglar), Weber © – Heidegger (71′ Ajvazi), Kling (46′ Schlegel), Staub, Maksimovic, Mangiagli – Schmidhauser (81′ Hardegger), Rizzuti.
Entraîneur : Dieter Alge

Avertissements : Ndefi (Carouge); Caglar (Team Liechtenstein).

 






Share.