Onex et Aïre dos à dos

0

Au terme d’une rencontre rythmée et accrochée, Aïre a le mieux débuté la partie, mais Onex a su revenir au score sans pour autant réussir à passer l’épaule dans une fin de match disputée en supériorité numérique.

Pour cette dernière journée de l’année, le FC Onex recevait le FC Aïre-le-Lignon avec un objectif clair : remporter un deuxième succès sur ce tour automnal et espérer passer l’hiver du bon côté de la barre. Pour les visiteurs, une victoire peut ouvrir de belles perspectives en vue du second tour dans ce championnat de 2ème ligue où les positions sont ultra serrées.

Aïre débute sur les chapeaux de roue, Onex se rebelle

Disputée sur le petit synthétique du Municipal d’Onex, la partie va voir une entame de match en faveur des visiteurs. Mis en difficulté par la tactique adverse et probablement crispés par l’enjeu, les Onésiens subissent des vagues oranges et ne parviennent que difficilement à sortir le ballon. C’est donc logiquement que la première frappe dangereuse est l’œuvre de Salan, qui oblige Da Silva a une belle envolée (8′).

Trois minutes plus tard, le défenseur aïrois Butty récupère le ballon à mi-terrain et le remonte. Après un relai, l’ancien joueur de Genève-Poste se retrouve en position d’ailier gauche et peut adresser un centre tendu qui trouve Robin, tout seul au second poteau, pour l’ouverture du score (11′, 0-1). Les visiteurs mènent logiquement au score et essaient de pousser pour creuser l’écart avant que les locaux ne se réveillent. Las pour eux, il n’y parviendront pas.

Robin, le premier buteur du match, sous le regard de Shabani

Le réveil d’Onex va passer par un redressement tactique. Des nouvelles consignes données au milieu de terrain et un resserrement dans le pressing vont permettre aux hommes de Cedric Tallant de revenir dans le match et s’installer dans le camp aïrois.

C’est ainsi que les Verts vont avoir trois grosses possibilités de revenir, mais vont se heurter à Micic par deux fois, à la 26ème face à Almeida, puis, superbement face à Sordillo (35′) et voir Butty sauver sur sa ligne quand le portier était battu (27′). Onex a laissé passer sa chance et va calmer ses ardeurs suite à deux ballons de contre certes mal négociés par les visiteurs, mais suffisants pour voir les locaux baisser le pied, de peur de concéder un retard plus conséquent avant la pause.

Les 10 dernières minutes seront moins rythmées, les joueurs étant sans doute fatigués, et ce sera Aïre qui va se créer la dernière chance de but, mais Robin ne parvient pas à pousser le cuir dans le but adverse. Et l’arbitre peut renvoyer tout le monde au chaud au terme de ces quarante-cinq premières minutes rythmées et intéressantes.

Changements gagnants

Le rythme de la seconde moitié de ce match est beaucoup moins élevé et les situations de but sont plus rares, les duels se concentrent à mi-terrain pour un match qui perd en attrait. Sur l’un d’entre eux, anodin, le milieu aïrois Racalbuto va se blesser sérieusement, obligeant une ambulance à intervenir. Globalement, Onex est plus dangereux que son adversaire mais il ne parvient pas à trouver le moyen d’amener du danger sur les buts de Micic. La solution va venir du banc. A peine entré en jeu, Patrushev prend de vitesse la défense adverse et réalise un centre sauvé in extremis par Segade. Le corner obtenu va amener la solution tant attendue puisque sur celui-ci, le capitaine Almeida s’élève le plus haut et peut piquer sa tête dans les filets pour l’égalisation (64′, 1-1).

Suite à cette égalisation, Aïre va avoir une chance en or de reprendre l’avantage, mais Vitkieviez se heurte à un très bon Da Silva (68′). Par la suite, plus rien à noter. Les deux équipes se neutralisent et Onex ne parviendra pas à profiter du dernier quart d’heure joué en supériorité numérique après que Salan ait vu l’arbitre brandir un second avertissement synonyme de douche anticipée. Ces quinze dernières minutes ne vont plus rien donner et les deux formations vont se quitter sur ce match nul globalement logique, même si l’équipe locale aurait mérité un petit peu plus.

Almeida, auteur de l’égalisation, poursuivi par Salan, expulsé

“Un résultat mitigé”

A l’heure de l’analyse, c’est d’ailleurs ce qui ressort des propos de Cedric Tallant, entraîneur du FC Onex : “On a raté notre début de match et Aïre en a profité. Par la suite, c’était mieux, on a réussi à trouver la solution au problème tactique posé par notre adversaire et on est bien revenus dans le match. En deuxième mi-temps, on a réussi à revenir rapidement au score, mais malheureusement, on n’a pas réussi à mettre l’intensité nécessaire alors que notre adversaire était en infériorité numérique pour passer l’épaule”.

Au classement, avec sept unités à la trêve, le FC Onex est condamné à passer l’hiver en position de relégable. Un automne raté pour les Onésiens, selon les termes de son entraîneur : “Ce premier tour n’est pas bon du tout. Un club comme Onex doit viser plus haut. Notre début de saison a été compliqué, les automatismes ont eu de la peine à se mettre en place et même si le contenu est meilleur sur nos dernières sorties, il est toujours plus difficile de faire suivre les résultats quand on court après les points que quand on est dans le haut de tableau.”

“Un match à l’image de notre saison”

Du côté d’Helder Silva, le bilan de ce match est à mettre en parallèle avec celui du premier tour de sa formation : “C’est simple, aujourd’hui, on a bien joué 10 minutes et après, on s’est contenté de faire acte de présence. On a manqué de réalisme devant, on peut, on doit finir avec un écart plus grand à la pause. Après, comme toute équipe qui ne marque pas, tu t’exposes à un retour de ton adversaire. C’est compliqué de jouer sur ces petits terrains qui ne pardonnent aucune erreur technique, surtout face à ce genre d’adversaires qui a plus besoin de points que nous. C’est un peu à l’image de notre saison, on a souvent les premières occasions, sans les mettre, et on perd des points sur des erreurs que l’on paie cash”.

Aïre passera donc l’hiver dans le ventre mou : avec 16 points, ils sont suffisamment à l’abri du danger mais cela sera difficile pour eux d’aller jouer les premiers rôles au printemps prochain.

 

FC ONEX – FC AÏRE-LE-LIGNON 1-1 (0-1)
Stade Municipal d’Onex

Butsv: 11′ Robin 0-1, 64′ Almeida 1-1

Onex (4-2-3-1) : Da Silva – Frongillo, Garcia, Mortagua, Pinizzotto – Beausoleil, Terrier – Caseiro (63′ Patruschev), Almeida ©, Shabani (85′ Mendes) – Sordillo (63′ Sylejmani)
Entraîneur : Cedric Tallant

Aïre (4-3-3) : Micic – Hervo, Azevedo, Butty, Segade © – Ferreira (63′ Marthe), Racabulto (58′ Messaoudi), Camillone (90′ Anderegg) – Robin, Salan, Vitkieviez.
Entraîneur : Helder Silva

Avertissements : Shabani (Onex) ; Salan, Segade (Aïre)
Expulsion
: 74′ Salan (Aïre, second avertissement)

 

Photos : Stéphane Eursels






Share.