UGS confirme son bon départ

0

Vainqueurs lors de la première journée à Sierre, les Violets ont enchaîné en venant à bout d’une tenace équipe de Saint-Prex (2-1). 

UGS a entamé sa saison de façon renversante. Menée 2-0 à Sierre, puis réduite à dix sur le score de 2-1, l’équipe d’Hervé Musquère avait réussi à repartir du Valais avec les trois points (2-4). Samedi, pour leur première à domicile de la saison dans un stade de Frontenex fraîchement décoré pour ses 100 ans, les Violets pouvaient et devaient enchaîner. Une mission pas simple puisque Saint-Prex, l’adversaire du jour, avait battu UGS 3-1 lors de la dernière confrontation entre Vaudois et Genevois en octobre dernier. L’équipe entraînée par l’ancien Servettien Paulo Diogo (près de 250 matchs en Super League) cherchait par ailleurs à se relancer après son revers contre Monthey (0-2).

UGS exploite son temps fort et remercie ses attaquants

Si UGS a réussi à prendre sa revanche, c’est aussi grâce à ses attaquants qui ont fait dans la continuité de la première journée. Abie et Gigante –buteur également lors du dernier face-à-face avec Saint-Prex– ont remis le couvert avec des réussites tombées à des moments-clé. Le numéro 7 violet a conclu une combinaison entre joueurs offensifs avant l’heure de jeu (29′, 1-0), dans la foulée de plusieurs occasions franches pour les locaux. Gigante a quant à lui été réactif pour conclure de près une fois l’heure de jeu passée, alors que les visiteurs poussaient de plus en plus à la recherche de l’égalisation (64′, 2-0).

Le trio offensif ugéiste aurait même pu réaliser un nouveau match parfait –les trois avaient marqué samedi dernier– si le capitaine Hélin n’avait pas manqué de chance en touchant le poteau (23′) et de précision en ouvrant trop son pied sur un service en retrait (55′). Alors que son trident d’attaque en est à cinq buts en deux rencontres, Hervé Musquère regrette le départ prochain d’une de ces pièces : “Notre pièce maîtresse Jordan Abie partira fin septembre en Angleterre pour poursuivre ses études. Nous perdons beaucoup mais nous devrons faire sans. L’attaquant Kari Hamza (passé par UGS, Servette M21 et Carouge, ndlr) va nous rejoindre en revanche”.

Jordan Abie quittera bientôt UGS

Les balles arrêtées : pas assez pour l’emporter

Plus souvent en possession du ballon et dans le camp adverse, Saint-Prex aurait pu obtenir quelque chose en plus de ce déplacement. L’entraîneur d’UGS Hervé Musquère reconnaît lui aussi que son équipe a, notamment après la réduction de l’écart, “souffert face à une bonne équipe”. UGS était néanmoins à l’abri ce samedi, tant ses défenseurs, centraux en particulier, ont peu concédé. En dehors des coups de pied arrêtés, la charnière Arrese – Di Capua (16 ans) a été pratiquement irréprochable.

Car ce n’est pas seulement le but des Vaudois qui provient d’un ballon arrêté (70′, penalty de l’inévitable Joulin), mais aussi la quasi-totalité de leurs occasions franches. En première période, Saint-Prex a eu une double opportunité d’égaliser juste après l’ouverture du score avec un coup franc de Morina repoussé par Nastasi, qui a à nouveau sauvé les siens en stoppant le coup de tête de Soumahoro sur corner dans la foulée (31′). En deuxième mi-temps, toujours sur le score de 1-0,  ce n’est plus Nastasi mais son montant gauche qui a sauvé UGS sur une frappe du défenseur Morina à la sortie d’un corner (55′). Des signaux qui sont après tout de bon augure pour UGS qui, sans deux de ses défenseurs titulaires au premier match, n’a été mis en réelle difficulté que sur des situations de jeu particulières.

Arrese a réalisé une performance très solide.

“Je suis très content de l’état d’esprit de l’équipe”

Au terme d’un match à haute intensité, UGS repart donc avec une précieuse victoire. L’entraîneur Hervé Musquère, lui qui était assez sceptique sur l’état de forme des siens à l’aube de la reprise, ne peut à présent que sourire en voyant le départ pris par son équipe. Mais au-delà des résultats, c’est l’état d’esprit du groupe qui le ravit : “Je suis content de ces deux victoires et surtout de l’état d’esprit affiché par l’équipe. Nous sommes sur une bonne dynamique et continuerons à travailler dans ce sens. Il faudra faire attention quoi qu’il arrive car tout peut rapidement basculer en début de championnat”, commente sagement celui qui entame sa huitième saison sur le banc du club de Frontenex.

Les locaux ont aussi frappé par leur maturité ce samedi. Face à une équipe de Saint-Prex plus expérimentée, même les plus jeunes joueurs d’UGS n’ont pas tremblé. Hervé Musquère est d’ailleurs ravi de pouvoir compter sur la jeunesse : “Nous avons un groupe jeune qui se forme encore et qui ne lâche rien. Aujourd’hui il y avait un jeune de 16 ans dans l’axe (Di Capua) et d’autres titulaires qui qui n’avaient jamais débuté en 2ème ligue inter par exemple”.

Après ses succès contre des adversaires valaisans et vaudois, UGS goûtera à son premier derby de la saison dans une semaine contre le CS Italien. Au repos ce week-end, la troupe de Maxime Antonilli a remporté son premier match face à Renens (2-1) et pourrait constituer un réel danger pour les hommes de Musquère. Le duel entre ces deux formations genevoises permettra à l’une des deux équipes d’envoyer un message aux autres concurrents.

 

URANIA GENÈVE SPORT – FC AMICAL SAINT-PREX 2-1 (1-0)
Stade de Frontenex

Buts : 29′ Abie 1-0, 64′ Gigante 2-0, 70′ Joulin (P).

UGS (4-3-3)Nastasi – Plenus, Arrese, Di Capua, Ikouebe – Rexhepi, Zanga, Kungi (46′ Uebelhart) – Abie, Hélin ©, Gigante (88′ Arim).
Entraîneur : Hervé Musquère

Saint-Prex (3-5-2) : Cannilla – Meuris (81′ Monteiro), Morina, Posluszny – Sakiri, Rodrigues ©, Golay (68′ Fernandes), Girardet, Da Silva – Joulin, Soumahoro.
Entraîneur : Paulo Da Cruz

Avertissements : Gigante, Plenus (UGS); Golay, Cannilla, Fernandes (Saint-Prex)

 






Share.