Entrée en matière réussie pour Grand-Saconnex

0

À Onex, Raffaele Del Rosso a fêté sa première sortie officielle en tant qu’entraîneur du Grand-Saconnex avec une victoire (1-3). Les Saconnésiens n’avaient plus gagné depuis mai 2019 en championnat.

Bien que la reprise du football régional ait été repoussée cette année, la 2ème ligue s’ouvrait avec un match avancé mercredi soir au Municipal d’Onex. Deux mauvais élèves de la saison précédente se retrouvaient : Onex et Grand-Saconnex. Entre ces équipes qui espèrent ne pas devoir se battre à nouveau pour le maintien cette saison, la rencontre a finalement penché en faveur des visiteurs. La force offensive de Grand-Saconnex ainsi que la qualité intrinsèque de joueurs ayant déjà goûté aux divisions plus élevées ont fait la différence.

Onex craque au mauvais moment

Un premier constat est à faire avant même le coup d’envoi de la partie : sept titulaires de Grand-Saconnex sont des joueurs passés par l’OG au cours des dernières années. La plupart d’entre eux a participé activement aux deux promotions du club de Varembé entre 2018 et 2019. Réunies dans un nouveau club, ces anciennes connaissances pourront-elle réitérer l’exploit en jouant la montée ? Il est bien trop tard pour le dire. Ce qui est certain néanmoins, c’est que les anciens Olympiens ont fait la différence lors de ce premier rendez-vous.

Pratiquement à sens unique, la première mi-temps se caractérise surtout par une grosse pression de l’équipe de Del Rosso, qui débouche sur deux buts juste avant la mi-temps. Un dénouement décevant pour Onex qui s’était montré bien en place avec sa ligne défensive constituée de cinq joueurs, mais logique au vu des nombreuses occasions visiteuses. La blessure d’Aliji en défense centrale (25′) n’a certainement pas aidé les Onésiens qui n’ont plus résisté longtemps après ce fait de jeu. Ce sont Bajrami, servi en retrait par Barbosa (37′, 0-1) et Arifi de loin (39′, 0-2) qui ont fait basculer la rencontre en l’espace de deux minutes. Un double avantage pris avant la pause tout aussi dynamisant pour Grand-Saconnex que démoralisant pour les locaux.

La sortie sur blessure d’Aliji a pénalisé les Verts.

Grand-Saconnex se complique la vie mais reste en contrôle

Les Sacconésiens passent d’abord tout proches du 0-3 avec Barbosa (53′), puis offrent la possibilité à leur adversaire de revenir dans le match. Sur une passe en retrait d’Abouna Ndzana, Eyer tergiverse avant de lâcher son ballon et Hrirou, au pressing, en profite (56′, 1-2). Un but sorti de nulle part qui redonne de l’espoir aux locaux, mais qui sera rendu vain une dizaine de minutes plus tard. Palma réalise à son tour une erreur défensive avec sa passe dans l’axe interceptée par Bajrami. Le numéro 14 onésien n’a pas d’autre choix que de faire faute pour arrêter l’attaquant, avant que Meshar Arifi ne transforme le coup franc tout juste concédé (65′, 1-3). Une sanction immédiate qui noie presque complètement les espoirs d’Onex.

Malgré la grosse demi-heure restante, Onex ne refait plus vraiment surface. C’est uniquement en fin de rencontre que les Verts ont un temps fort, mais Eyer joue un rôle décisif et se fait ainsi pardonner pour son erreur sur le but de Hrirou. Grand-Saconnex passe pour sa part une fin de match tranquille et se permet de lâcher l’accélérateur tout en oubliant de concrétiser quelques ultérieures occasions de but. Ce sera suffisant pour ramener les trois points à la maison. Cette victoire d’entrée pour Grand-Saconnex est méritée et fera le plus grand bien mentalement aux joueurs du Blanché.

Nouveau capitaine de Grand-Saconnex, Meshar Arifi s’est illustré avec un doublé.

“J’espère que nous aurons notre mot à dire”

Annoncé comme nouvel entraîneur du Grand-Saconnex depuis plus de 4 mois, Raffaele Del Rosso a dû patienter avant de vivre son premier match officiel aux commandes de son équipe. Heureusement, cette attente ne s’est pas révélée vaine mercredi soir : “C’est toujours bien de commencer par une victoire, surtout après une pause si longue. Mon impression est positive pour une première même s’il y a beaucoup de choses sur lesquelles travailler, notamment le fond de jeu” témoigne Del Rosso.

Avec un effectif si compétitif, quels objectifs peut viser Grand-Saconnex ? Le nouvel entraîneur sacconésien est convaincu du fait que les siens sont en droit d’avoir de belles ambitions. Il sait aussi néanmoins que tout dépendra du niveau de la concurrence : “Nous avons des joueurs de qualité et nous sentons qu’une identité se crée. Nous nous devons donc d’avoir des ambitions dans de telles conditions. Néanmoins, il va falloir voir quelle sera l’adversité avant de se projeter. Le championnat a l’air de très haut niveau et j’espère que nous aurons notre mot à dire”. 

En une seule journée, Grand-Saconnex a déjà cumulé plus de points que sur ses douze matchs de la saison dernière. Il s’agira maintenant d’enchaîner dimanche prochain face à Aïre.

“Nous devons croire en nous et arrêter d’avoir peur des autres”

Excellent dans les buts jusqu’à sa sortie sur blessure, le gardien et capitaine onésien Daniel Nieto aimerait que son équipe soit plus sûre de ses qualités lors des prochaines rencontres : “Nous avons trop craint Grand-Saconnex. C’est dommage car il y avait peut-être quelque chose à faire ce soir, surtout en deuxième mi-temps lorsque nous sommes passés à deux attaquants et à quatre derrière. Nous devrons davantage croire en nos qualités dans le futur et arrêter d’avoir peur des autres”. Un discours digne d’un capitaine qui croit en son équipe et qui sait que celle-ci est capable de mieux faire.

Nieto a confiance en son équipe et ne veut pas entendre parler de course au maintien pour le moment. Le groupe est jeune et est selon lui plus compétitif que lors des deux dernières saisons : Pour le moment, personne chez nous ne se met dans la tête que l’on va jouer le maintien. De plus, je suis convaincu que notre groupe actuel est meilleur que lors des deux dernières années. Nous essayons aussi de donner de la place aux jeunes du club et je pense que c’est quelque chose d’assez louable. Il va à présent falloir que l’on se pose moins de questions et je suis convaincu que nous aurons notre chance contre tout le monde”. 

Onex aura le temps d’observer ses futurs adversaires ce week-end avant de se déplacer à Lancy dimanche prochain pour prouver qu’il peut mieux faire.

 

FC ONEX – FC GRAND-SACONNEX  1-3 (0-2)
Stade Municipal d’Onex

Buts : 37′ Bajrami 0-1, 39′ Arifi 0-2, 56′ Hrirou 1-2, 65′ Arifi 1-3.

Onex (5-4-1) : Nieto © (68′ D. Marques) – Marino (46′ Hrirou), Aliji (25′ Bagnoud), Palma, Pinto, Parigini – Shabani, Faustino (70′ Beausoleil), Terrier, Pereira (75′ Monteleone) – Patrushev.
Entraîneur : Cyril Morisset

Grand-Saconnex (3-4-3) : Eyer – Bytyqi, Nascimento, Abouna Ndzana – Mora (45′ Ajdini), Arifi (84′ Ul Haq), Effeia (48′ Correia), Leal (75′ Semedo) – Besic, Bajrami, Barbosa (87′ G. Marques).
Entraîneur : Raffaele Del Rosso

Avertissements : Palma (Onex) ; Effeia, Leal, Bytyqi (Grand-Saconnex)

 





Share.