Étoile Carouge II frappe le premier

0

Vernier paie son manque de réalisme avant de s’écrouler en fin de match et permet aux Stelliens d’empocher trois précieux points en vue de la promotion. 

La réserve d’Étoile Carouge et le FC Vernier se sont donnés rendez-vous ce dimanche matin sur le nouveau synthétique de la Fontenette pour y disputer l’un des premiers chocs de 3ème ligue. Principaux prétendants à la montée la saison passée, Stelliens et Verniolans ont bien l’intention de se tenir à ce même objectif encore cette année. Les deux formations l’ont d’ailleurs parfaitement fait savoir lors du premier match de championnat en s’imposant très largement (8-1 et 11-0 respectivement).

Ayant composé avec un effectif très jeune l’an dernier, le staff carougeois a tenu à renforcer son équipe avec l’arrivée de joueurs expérimentés. « Nous avions besoin d’un peu plus de sérénité, explique l’entraineur Rafael Lopez. La saison dernière, nous avons tenté l’expérience avec une équipe très jeune. Malheureusement, nous avions tendance à lâcher trop facilement dans les moments difficiles. Nous avons alors décidé de recruter plusieurs joueurs d’expérience afin de solidifier le groupe et éviter de reproduire les mêmes erreurs ».

Du côté de Vernier, « l’objectif n’a pas changé » assurait encore une fois le coach, Alfredo Foschini, qui nous avait déjà fait part, il y a tout juste un an, de l’ambition du club de retrouver la 2e ligue dans les deux années à venir. Privé d’une possible promotion la saison dernière en raison de l’épidémie du COVID-19, Vernier espère pouvoir retrouver sa place en 2ème ligue à la fin de cet exercice.

Carouge surpris à froid

Les événements ne pouvaient pas plus mal commencer pour les Carougeois qui se font surprendre après trois minutes de jeu seulement. Dany Alexandre profite d’une bonne récupération des siens en zone offensive pour éliminer son défenseur et croiser son tir dans le petit filet (3′, 0-1).

Dos au mur dès l’entame de match, Étoile Carouge se voit contraint de réagir rapidement. Toutefois, malgré une bonne volonté de se projeter vers l’avant, les locaux éprouvent beaucoup de difficulté à garder le ballon et n’arrivent pas à se mettre dans les bonnes dispositions pour créer du danger devant les buts adverses. Au lieu de ça, c’est Vernier qui est tout prêt du deuxième à plusieurs reprises mais ni Bakalovic, ni Rittinier ne parviennent à transformer leurs occasions.

Il faut d’ailleurs attendre la 25ème minute pour voir les protégés de Rafael Lopez se montrer véritablement dangereux pour la première fois. Fofana réussit une belle incursion dans la défense adverse mais Ferracini repousse son tir. Carouge est sauvé une nouvelle fois à la demi-heure de jeu après que le malheureux Bakalovic ait écrasé sa frappe sur le poteau. « Nous avons connu une première mi-temps très difficile, témoigne l’entraîneur carougeois. J’ai trouvé que mes joueurs étaient un peu absents et il fallait absolument retrouver une autre mentalité pour revenir dans la partie ».

Mais alors que Vernier semblait maîtriser son adversaire, les hommes d’Alfredo Foschini se font surprendre à leur tour juste avant la pause. Un coup franc a priori sans danger en faveur de Carouge profite à Fofana qui s’y prend à deux fois pour propulser le cuir au fond ses filets (45’, 1-1). Une égalisation qui arrive contre le cours du jeu mais qui permet aux Carougeois de remettre les compteurs à zéro après une première mi-temps en demi-teinte.

La différence au mental

Au retour des vestiaires, la dynamique n’a pas changé. Ce sont les visiteurs qui se montrent encore les plus dangereux mais, comme en première période, ils manquent de réalisme dans les derniers mètres. « Aujourd’hui, nous avons beaucoup trop manqué d’efficacité, regrette Foschini. Nous avons eu plusieurs opportunités pour tuer le match et c’est pourtant notre adversaire qui égalise sur pratiquement sa première occasion».

Les locaux finissent contre toute attente par renverser la rencontre à leur avantage sur coup de pied arrêté, peu après l’heure de jeu. C’est tout d’abord Fofana qui inscrit son doublé grâce à une jolie reprise de la tête sur corner (63′, 2-1) avant que Mario Machado, qui retrouvait le terrains après plus d’un an d’absence, ne creuse l’écart sur penalty (71′, 3-1).

Double coup dur en à peine dix minutes pour Vernier qui ne trouve pas les ressources nécessaires pour revenir et craque totalement dans la dernière partie du match. Carouge en profite alors pour inscrire deux nouvelles réussites signées Casimiro sur penalty (84′, 4-1) et Murati (86′, 5-1). « Après le 2-1, nous avons totalement lâché mentalement, témoigne Foschini. Nous n’avons pas été en mesure de faire l’effort pour revenir au score. Il faut que nous travaillions davantage sur cet aspect. ».

Alfredo Foschini et les siens n’ont pas su trouver les solutions face à Étoile Carouge II.

Vernier aura finalement payé très cher son manque de réalisme sur l’ensemble de la partie et permet à un Carouge très efficace de remporter ce premier duel qui aura certainement son importance dans la course pour le titre. « Nous avons fait un pas en avant mais il est encore beaucoup trop tôt pour crier victoire, prévient Lopez. C’est une performance certes importante pour la cohésion du groupe mais la route est encore longue. Nous devons rester concentrés et continuer de travailler afin de poursuivre sur cette lancée. ».

Objectif 2ème ligue

Bien que déçu par le relâchement des siens en seconde période, Foschini reste tout de même confiant pour la suite du championnat  : « C’est mieux que cela nous arrive maintenant car nous allons pouvoir analyser ce qui s’est passé et travailler pour corriger nos erreurs. Il reste encore beaucoup de matchs et cette défaite ne change en rien nos ambitions pour le reste de la saison ».

Du côté de Carouge, la promotion reste elle aussi à l’ordre du jour : « Le souhait du club est d’obtenir la promotion en 2ème ligue. Cela serait non seulement favorable pour la progression de nos jeunes issus des catégories juniors mais également pour les joueurs de la première équipe à la recherche de temps de jeu. La montée semble être la meilleure solution pour tout le monde », affirme Rafael Lopez.

Alors que les Carougeois se déplaceront sur la pelouse du FC Famalicão le week-end prochain, Vernier n’aura pas la tâche facile avec la réception du FC Donzelle, surprenant deuxième la saison passée avant l’arrêt du championnat.

Un bon Rittiner n’a pas pu éviter le revers de son équipe.

 

ETOILE CAROUGE FC II – FC VERNIER  5-1 (1-1)
Stade de la Fontenette

Buts : 3′ Alexandre 0-1, 45′ Fofana 1-1, 63′ Fofana 2-1, 71′ Machado (P) 3-1, 84′ Casimiro (P) 4-1, 89′ Murati 5-1

Carouge II (4-1-4-1) : Diallo – Puntel, Vilaranda, Mbaki, Roberto © – Parente – Fofana, Casimiro, Schweblin, Da Silva – Vitkieviez.
Remplaçants utilisés : Montano, Murati, Machado, Lucas, Tusiama.
Entraîneur : Rafael Lopez

FC Vernier (4-3-3) : Ferracini – Martins, Nettleton, Torel ©, Viko – Pinto, Rittiner, Sthioul – Bastos, Bakalovic, Alexandre.
Remplaçants utilisés : Treleani, Sojevic, Komol, Facheux.
Entraîneur : Alfredo Foschini

Avertissements : Parente (Carouge II), Ferracini, Bakalovic, Sthioul (Vernier).

 






Share.