La 2ème ligue reprend avec une lutte ouverte pour le titre

0

La catégorie-phare du football genevois recommence enfin mercredi soir avec un match d’ouverture entre Onex et Grand-Saconnex. Certains favoris se distinguent, mais personne ne veut assumer ce rôle. Quoiqu’il en soit, cette saison s’annonce, sur le papier, encore plus équilibrée et spectaculaire que les précédentes.

Avec ces mois d’arrêt, les équipes de 2ème ligue ont eu le temps de réfléchir aux changements nécessaires pour devenir meilleures. Certaines comme Interstar, City, Grand-Saconnex et Aïre ont refait peau neuve tandis que d’autres comme Versoix ou Perly ont préféré conserver le plus possible le même groupe. Il sera intéressant de voir laquelle de ces techniques s’avèrera la plus efficace, mais ce qui est sûr, c’est que sur le papier, certains favoris se détachent. De plus, le sentiment global est que la majorité des équipes semble décidée en théorie à donner de l’espace à leurs jeunes.

Versoix, Perly et Kosova devraient à nouveau être parmi les protagonistes de cette 2ème ligue au vu de la qualité de leurs effectifs respectifs et de ce que ce trio avait déjà montré l’an dernier. En outsider, Plan-les-Ouates et Grand-Saconnex, qui se sont nettement renforcés, pourraient être des potentielles surprises. Pour ce qui est de la course au maintien, difficile de désigner quelles seront les équipes condamnées à se battre pour sauver leur place, même si City et Onex, déjà concernés par cette lutte la saison passée, semblent partir avec une légère longueur de retard. Interstar et Aïre auront également le maintien comme objectif premier. L’entame de championnat sera toutefois à surveiller de près car certaines équipes pourraient rapidement surprendre ou décevoir. Désormais, place (enfin) au terrain.

 

FC VERSOIX

Toujours dans le coup pour jouer la montée ces dernières années, Versoix a certainement ressenti de la frustration lorsque la saison a été annulée au moment où la première place venait d’être rejointe en solitaire. Alors que Thierno Bah entame sa deuxième saison sur le banc versoisien, tout est à refaire pour les joueurs de la Bécassière, qui seront une fois de plus très attendus. Ces derniers ont toutes les cartes en main pour bien faire : l’équipe a très peu changé durant ce long arrêt et s’est même renforcée avec l’arrivée d’M’Baye, meilleur buteur genevois de 2ème ligue inter l’an dernier. Ce n’est certainement pas la qualité d’effectif qui manquera à Versoix, malgré les départs de Robin et Beuchat.

Contrairement à l’automne dernier, les Versoisiens auront cette fois-ci tout intérêt à ne pas traîner lors des premières journées s’ils veulent montrer à leurs concurrents qu’ils seront à nouveau parmi les favoris. La large victoire récente en amical face à Collex-Bossy (7-2), évoluant une division au-dessus, a de quoi rassurer le peuple Bleu et Blanc. Pour l’entraîneur Thierno Bah, il n’est toutefois pas question de s’enflammer. L’ancien joueur professionnel estime que ce n’est pas à Versoix de porter le fardeau du favori : “Nous visons le podium. Pour moi, les favoris sont Kosova et Grand-Saconnex. Nous y verrons plus clair à la fin du premier tour”. Modeste quant aux projections pour la saison à venir, nul ne doute que Thierno Bah aura à coeur de commencer avec une victoire face à Plan-les-Ouates, sa première équipe en tant qu’entraîneur, qui s’est bien renforcée cet été.

Thierno Bah préfère donner le statut de favori à ses adversaires

Arrivées : Gordino (Lancy II), M’Baye (Collex), Slama (Juniors A)
Départs : Robin (Meyrin), Beuchat (PLO)


FC KOSOVA

Dans la course juste derrière Versoix au moment de l’arrêt de la saison, Kosova s’était hissé si haut dans le classement surtout grâce à son attaque extrêmement prolifique. Mais alors que le mercato d’été vient de se conclure, celle-ci est passée au niveau supérieur. Rinor Halimi est de retour, Fitim Rugovaj est revenu à Genève après une année au Stade Nyonnais, Adam Chaka et Fabien Calleja (ex-Collex, UGS et Chênois notamment) ont aussi rejoint le club de Frontenex. Quatre pièces offensives de grande qualité qui viennent s’ajouter à la puissance et à l’efficacité de Festim Rrahmani, meilleur buteur du championnat à la trêve ainsi qu’au terme de la saison 2018-2019. Les buts risquent de pleuvoir.

En plus de ces renforts, Sadri Islami pourra toujours compter sur ses cadres que ce soit dans les buts avec Osmani, en défense ou au milieu de terrain. Il n’y a donc pas de raison pour que Kosova ne soit pas parmi les favoris à la promotion, même si leur entraîneur se méfie de chaque adversaire : “Notre objectif est clairement de jouer les premiers rôles. Nous n’avons néanmoins pas de doutes quant au fait que certaines équipes seront très fortes. On s’attend à une vraie bataille et à un championnat passionnant”. La première échéance pour Sadri Islami et les siens sera d’ailleurs contre Lancy II, une des équipes protagonistes à l’automne dernier.

Festim Rrahmani et l’armada offensive kosovare seront à craindre

Arrivées : Calleja et Isabey (France), Rugovaj (Nyon), Halimi (Grand-Saconnex), Chaka (Lancy), Metaj (reprise)
Départs : Bajrami et Effeia (Grand-Saconnex), B. Arifi et Hasani (France), Tomasini (Interstar)


FC PERLY-CERTOUX

S’il y avait une équipe qui aurait pu empêcher Versoix de monter la saison dernière, c’était peut-être Perly. Extrêmement solides défensivement, les hommes de Mattia Petrini avaient réalisé sept blanchissages en douze rencontres avant l’arrêt du championnat. Bonne nouvelle pour les Perlysiens, Olivier Dubosson, défenseur central expérimenté en provenance de Bernex, est venu renforcer l’équipe cet été. Ce n’est toutefois pas l’image d’une équipe qui ne fait que défendre que souhaite donner l’entraîneur Mattia Petrini : “J’aimerais que l’on produise un football plaisant à pratiquer et à regarder. J’essayerai de transmettre mes idées de jeu aux joueurs afin qu’elles soient appliquées, le tout dans le but de gagner des matchs”.

Alors que le meilleur buteur de l’équipe Russo s’en est allé du côté de Meyrin et que Suljicic ne sera resté que pour le premier match du second tour, Perly comptera sur l’ex-onésien Almeida pour faire trembler les filets. Les Perlysiens sont parmi les favoris dans la course vers la 2ème ligue inter et devront le prouver dès la première journée face à Interstar. Attention cependant au manque de rythme pour la reprise, car si Perly jouera bien son dernier match de préparation mercredi contre Champel, il s’agira là de leur unique rencontre amicale depuis près d’un mois.

Mattia Petrini entame sa troisième saison à la tête de Perly

Arrivées : Almeida (Onex), Dubosson et Tato (Bernex), Laroche (France)
Départs : Mirra (Interstar), Russo (Meyrin), Suljicic (OG), Boteli (Grand-Saconnex), Caby (?)


LANCY FC II

Quatrièmes du classement au moment de l’arrêt de la saison, la seconde garniture de Lancy a vécu un changement d’entraîneur cet été, mais changement ne signifie pas pour autant révolution puisque c’est Jorge Pais, joueur de l’équipe, puis assistant de Patrick Tami et de Paulo Pinto qui reprend le flambeau assisté de deux autres anciens verniolans Davor Knezevic et Dragisa Stevanovic.

Si la continuité a été choisie à la tête de l’équipe, elle est également de mise au moment d’afficher les ambitions de l’équipe, comme nous l’explique son nouvel entraîneur : “Les objectifs de notre équipe restent les mêmes : faire partie des grosses cylindrées de la ligue en jouant le haut du tableau et inclure un maximum de jeunes joueurs du clubs.”

Plusieurs jeunes joueurs du clubs intègrent donc cette formation qui note le départ de l’un de ses buteurs, Adam Chaka, parti à Kosova ainsi que celui de Gordino pour Versoix et de l’expérimenté Luisoni, parti à Plan-les-Ouates. Dans l’autre sens, beaucoup de jeunes joueurs du clubs et quelques renforts extérieurs qui voudront démarrer leur saison de la meilleure des manières dans un premier grand test avec un déplacement à Kosova dès ce dimanche.

Arrivées : Jorge Pais (entraîneur), Meugang, Reviol, Bovay (juniors A), Tessari (Lancy III), Yunus (Chênois), Uka (CS Italien), Ahmed (Carouge), Leyvraz et Vitagliano (reprise), Demba et Abdou (France)
Départs : Paulo Pinto (entraîneur), Gourdino (Versoix), Luisoni (Plan-les-Ouates), Chaka (Kosova)


FC CHAMPEL

En tant que néo-promu, Champel pointait à une bonne cinquième place avant que le coronavirus n’arrête tout en mars dernier. Pour la saison à venir, les Champelois n’auront probablement pas les armes pour lutter avec les cadors de la ligue, mais devraient assurer aisément leur maintien.

Avec un entraîneur expérimenté comme Auro Duarte qui connaît bien la ligue, les Champelois se baseront sur leur solidité défensive pour grappiller des points, tout en donnant la chance aux jeunes joueurs du club. Pour l’entraîneur brésilien, qui compte sur les retours de Cancelli et Cottier notamment, “l’objectif sera d’assurer le maintien le plus tôt possible avec l’intégration des jeunes du club en équipe première”. 

Auro Duarte et le milieu de terrain Croce, l’un des meilleurs buteurs champelois ces dernières saisons

Arrivées : Cancelli (CS Italien), Tagmi (Interstar), Cottier (Chênois), Baftija (CS Italien, Juniors A)
Départs : El Assouli (Interstar), Varela (Sporting), Tairi (?), Nunes (?)


FC AÏRE-LE-LIGNON

Depuis leur promotion en 2014, Helder Silva et Aïre ont toujours terminé dans la première moitié de tableau de 2ème ligue. Cela fait des Aïrois une des valeurs sûres de la ligue. Mais qu’en sera-t-il cette année ? Helder Silva, qui entame sa 11ème saison chez les “Oranges”, a perdu des éléments importants et expérimentés et est bien conscient que cette saison, ce sera difficile de jouer le haut de tableau : “Nous avons perdu des joueurs d’expérience comme Rego, Pais, Arifi, Barbosa, Vitkieviez, Salan, Prezioso ou Butty. Nous entamons un nouveau cycle avec beaucoup de jeunes de qualité”.

La donne a changé, au point qu’Helder Silva parle cette fois de maintien : “L’objectif est de faire progresser ces jeunes et de maintenir Aïre en 2ème ligue. Il y a donc une nouvelle équipe avec un visage plus jeune mais tout aussi ambitieux”. Sauf mauvaise surprise, les Aïrois devraient tout de même assurer leur maintien.

11ème saison pour Helder Silva à Aïre

Arrivées :  Pinto (Chênois), Doumbia (OG), Nzungo (CS Italien, juniors A), Cote (Terre Sainte), Arada, Costa et Dulex (2ème équipe)
Départs : Teixeira (Interstar), Salan et Rego (Collex), Pais (OG), Arifi et Barbosa (Grand-Saconnex), Butty et Prezioso (Meyrin, seniors), Vitkieviez (Carouge II)


FC PLAN-LES-OUATES

Plan-les-Ouates pourrait être une des bonnes surprises cette saison en 2ème ligue. Avec un nouveau comité en place, dans lequel figure notamment le journaliste de la RTS Philippe Von Burg, les Plan-les-Ouatiens ont tout pour bien faire : des installations de rêve et des joueurs de qualité.

L’entaîneur Hedhiri Choukri, qui compte dans son staff notamment l’ex-entraîneur de Bernex Foued Kahlaoui, peut être satisfait du recrutement avec les arrivées des expérimentés Beuchat, Luisoni et, surtout, Maxime Daclinat. Ce dernier, qui avait fait une excellente impression à Lancy il y a quelques années, arrive en provenance du FC Lyon. S’il fait preuve de sérieux, l’attaquant français peut être un des facteurs différentiels en 2ème ligue. A noter que l’ex-Servettien Talel Chedly, du haut de ses 42 ans, fait partie d’un effectif qui compte aussi des jeunes joueurs talentueux comme Matias ou Barbosa.

Arrivées : Beuchat (Versoix), Luisoni (Lancy II), Daclinat (FC Lyon), Piscetta (Juniors). Liste non-exhaustive.
Départs : Guenat (Veyrier). Liste non-exhaustive.


MEYRIN FC II

La seconde garniture meyrinoise a surpris de par son adaptation l’année passée. Néo-promus, les Jaune et Noir avaient conclu le premier tour à la cinquième place : un résultat prometteur. Cette saison, le groupe devrait avoir bien changé, ce qui est fréquent chez les deuxièmes équipes.

L’entraîneur Alexandre Da Costa poursuit donc le travail d’une seconde équipe, à savoir faire gagner en expérience et en maturité à des jeunes joueurs issus du vivier meyrinois afin de les mener à la première équipe pour les plus chanceux. La saison qui attend Meyrin II est donc assez difficile à prédire, mais le résultat de l’année dernière nous a appris que cette équipe n’est pas à sous-estimer. Les premières réponses à ces interrogations seront données dès dimanche à Aïre (10h30).

Arrivées : Inconnues
Départs : Alves, Neves, Gomes et Scotta (Interstar), Rodriguez (City). Liste non-exhaustive.


FC CITY

Avant l’arrêt de la compétition, le FC City était parti pour lutter pour son maintien aux côtés de Grand-Saconnex, Onex et Interstar. Qu’en sera-t-il cette année? Jean-Yves Soilihi est parti entraîner les M17 de Servette et c’est son assistant, Davide Mistretta, qui a pris les rênes de l’équipe.

Comme c’est souvent le cas, City a perdu quelques jeunes et bons éléments qui sont allés tenter leur chance plus haut. Mais avec un bon vivier et un bon travail de formation, le club du Bois-des-Frères espère survivre une année de plus en 2ème ligue. C’est en tout cas la volonté de Davide Mistretta : “L’objectif premier est évidemment le maintien, comme toute équipe de ce groupe. Mais aussi d’arriver le plus haut possible avec nos valeurs qui sont la formation et l’épanouissement de nos jeunes à ce niveau. Le second objectif en ligne de mire est le milieu de classement. Si plus, ça serait un bonus”.

Arrivées : Davide Mistretta (entraîneur), Diaz (2ème équipe), Coignard et Selmani (Juniors A), Dupercher (Annemasse), Shaqiri (PLO), Coelho (Champel), Bandini (Puplinge), Rodriguez (Meyrin II), M’Namdji (Fribourgeoise)
Départs : Jean-Yves Soilihi (entraîneur, Servette M17), Moaremi, Coovi et Ajdini (OG), Faustino, Sadiki et Schmid (Onex), Dewin (Avanchet), Ferati (?), De Freitas (Nyon)


FC ONEX

Onex était une des équipes qui allait lutter pour son maintien pendant le printemps 2020 avant l’arrêt de la compétition. La donne ne semble pas avoir changé et les Onésiens tenteront tant bien que mal de survivre à côté des grosses écuries de la ligue.

Promu en 2009, Onex n’a plus quitté la 2ème ligue depuis. Sous la houlette de Patrick Hochstrasser, les “Verts” ont joué les premiers rôles dans la catégorie au début des années 2010, puis se sont installés dans le ventre mou avant de jouer le maintien ces trois dernières saisons. On ne va pas se mentir, c’est dans la seconde partie de tableau que tentera de se faire une place l’équipe désormais entraînée par Cyril Morisset, qui aura un premier gros test ce mercredi soir contre Grand-Saconnex.

Arrivées : Faustino, Sadiki et Schmid (City). Liste non-exhaustive.
Départs : Sordillo (Interstar). Liste non-exhaustive.


CS INTERSTAR

Le 1er mai, le CS Interstar a annoncé la signature de Bruno Rocha, l’entraîneur ayant réalisé deux promotions avec le club rival de l’Olympique de Genève. Depuis, la quasi-totalité de l’effectif a été remodelé. Le groupe a toutefois eu le temps d’apprendre à se connaître durant ces mois et l’entraîneur portugais ne semble pas inquiet à ce sujet. Rocha relève également la jeunesse de sa nouvelle équipe : “Le groupe vit bien et je suis à l’aise avec tout le monde. Il s’agit de joueurs très jeunes avec une moyenne d’âge de 22 ans et demi. Chacun d’eux a des qualités”.

En position délicate avec City et Onex à la trêve, Interstar espère vivre une saison plus tranquille cette fois-ci. Cette bouffée d’air frais au niveau de l’effectif pourrait faire du bien au club de Varembé, qui visera avant tout le maintien, comme confirmé par leur nouvel entraîneur : “Nous voulons vraiment construire quelque chose sur le long terme après deux saisons compliquées pour le club. Le premier objectif sera donc de nous maintenir, et nous verrons par la suite s’il sera possible de viser plus haut”. Les victoires en match de préparation face à des concurrents comme Aïre et City ont de quoi donner confiance à Interstar. Ce sera toutefois uniquement dès samedi (20h) à Perly que les choses sérieuses débuteront.

Bruno Rocha, de retour à Varembé

Arrivées : Aodish, Antunes, Nkodo et Ben Mabrouk (Carouge II), Alves, Neves, Gomes et Scotta (Meyrin II) ; Ben Farhat, Kuduzovic, Sadiki et Lourenço (Grand-Saconnex), Mirra (Perly), Micic (UGS), Teixeira (Aïre), Golay (Servette M21), Rodrigues (Geneva), Sordillo (Onex), Tomasini (Kosova), El Assouli (Champel), Zoukongo (France).
Départs : Almeida, Ndiaye et Boakye (2ème équipe) ; Mbuinzama, Bessa, Samate, et Hadjari (arrêt) ; Varani (Juniors A), Mastoura (Bernex), Nuredin (Bernex II), Garcia (Bosna), Nzinga (Aïre), Buechen (Avanchet), Matolli, Emini, Weibel et Favre (?).


FC GRAND-SACONNEX

Avec deux points en 12 journées, Grand-Saconnex, qui filait tout droit en 3ème ligue, a été le grand bénéficiaire de l’arrêt de la saison 2019-2020. Comme c’est le cas depuis plusieurs trêves, le contingent saconnésien a été largement renouvelé avec, à la tête de l’équipe, Raffaele Del Rosso, arrivé en avril dernier.

“Après cette trêve anormalement longue, déclare Del Rosso, j’ai retrouvé un groupe de jeunes avec beaucoup d’enthousiasme et beaucoup de motivation par le simple fait de pouvoir rejouer au football. Avec le comité, nous travaillons depuis début juin pour reformer l’effectif et nous avons aujourd’hui un contingent très homogène avec des joueurs ambitieux ayant démontré beaucoup d’intérêt pour le club. L’ambiance de travail est très positive”.

Le club du Blanché ne compte pas gâcher l’opportunité offerte de rester en 2ème ligue et compte bien jouer le haut de tableau cette saison, comme le confirme l’entraîneur : “Nous sommes conscients que le club revient d’une saison difficile mais il s’est donné les moyens pour nous permettre de viser le haut du tableau cette année. Ce sera à nous de donner de la valeur à ce que club a mis en place et d’être à la hauteur des ambitions”. Le premier test aura déjà lieu mercredi soir à Onex.

Arrivées : Raffaele Del Rosso (entraîneur), Nascimento (Lancy), Arifi et Barbosa (Aïre), Bajrami et Effeia (Kosova), Boteli (Perly), Leal (Satigny), Mafuta (Bosna), Mora (Carouge II), Gilbert et Ajdini (OG).
Départs : Abdel Gasmi (entraîneur), Ben Farhat, Kuduzovic, Sadiki et Lourenço (Interstar), Dos Santos et Marques (OG), Steger et Uebelhart (UGS), Halimi (Kosova).

 

Share.