Victoire de très bon augure pour Lancy II

0

Jorge Pais a réussi sa première en tant qu’entraîneur principal de la réserve lancéenne avec un succès chez l’un des favoris, Kosova (0-1).

Dernières équipes à faire leurs débuts pour la reprise en 2ème ligue, Kosova et Lancy II se retrouvaient dimanche après-midi au stade de Frontenex. Plusieurs facteurs rendaient cette rencontre attirante. Premièrement, il s’agissait d’un choc entre deux formations dans la course à la promotion jusqu’à l’arrêt des compétitions en mars. C’était également l’occasion de voir la nouvelle attaque kosovare à l’oeuvre, avec la titularisation du trio Rugovaj-Calleja-Chaka. Enfin, cette échéance était importante pour Jorge Pais, qui faisait ses premiers pas en tant qu’entraîneur principal de Lancy II. Ce dernier ne pouvait pas rêver meilleur entame car, comme en octobre dernier (2-1), les Lancéens ont battu Kosova (0-1).

Lancy fait déjouer Kosova

Les visiteurs ont impressionné lors des quarante-cinq première minutes. Loin d’être favoris, les Lancéens ont été meilleurs, en tout cas avant la pause. La plupart des duels ont été par exemple remportés par Lancy ou bien se sont terminés par une faute des locaux. Une pression mise sur Kosova d’entrée de jeu qu’avait souhaité l’entraîneur Jorge Pais : “Nous savions que leurs renforts étaient majoritairement en attaque et nous avons donc voulu aller les chercher haut. Nous nous attendions également à ce que certains attaquants adverses ne fassent pas les efforts défensifs et ainsi à ce que nous puissions avoir de l’espace au milieu avec leur bloc coupé en deux”. Des observations qui reflètent plutôt bien ce qui est advenu en première mi-temps.

Même au niveau de la possession, c’est Lancy qui dicte le jeu. Les visiteurs, portant un maillots gris pour l’occasion, réussissent à construire de belles actions, sans que les occasions qui en débouchent soient extrêmement dangereuses. Kosova est mis en difficulté et n’arrive pas vraiment à se rendre menaçant devant. Rugovaj est le seul des quatre attaquants qui prend quelques initiatives, sans succès. À l’heure du thé, Lancy II doit donc se dire qu’au vu de la physionomie du match, il y a quelque chose à aller chercher.

Jordy Sudan et Qlirim Bilalli à la lutte.

L’artillerie kosovare en panne

Contrairement à ce qui s’était passé plus tôt, les occasions pleuvent en entrée de seconde période. La reprise du jeu est enflammée et Kosova peut s’en vouloir de ne pas en avoir profité. Rrahmani se retrouve par deux fois seul face au gardien (47′ et 52′) mais n’arrive pas à battre Magalhaes. Un peu plus tard, Chaka et Rrhamani ont une incroyable situation de deux contre un mais sont stoppés par le latéral Cimelli (62′). Des occasions manquées que Kosova oubliera difficilement, d’autant plus que leur temps fort ne s’éternise pas.

En effet, Lancy II continue d’offrir une prestation plus que consistante et reprend quelque peu le contrôle sur la rencontre. En phase offensive, Yunus et Leyvraz jouent un rôle indispensable, presque toutes les actions passent par eux. Kituka, buteur contingenté avec la Une, apporte aussi beaucoup. C’est justement lui qui fait chavirer la rencontre en obtenant un pénalty à un peu plus de dix minutes du terme, alors que le rythme avait baissé et qu’on pouvait s’imaginer à ce que les équipes se quittent sur un 0-0. Spicher transforme le pénalty (78′, 0-1) et son équipe ne passe pas loin d’un deuxième but dans la foulée, avec encore Kituka dans les bons coups (79′ et 80′).

Arrivé de Chênois II, Massoud Yunus (19 ans) a été excellent au milieu.

La fin de match est extrêmement animée, un peu à l’image du début de deuxième mi-temps. Encore une fois, les locaux ont de superbes balles de but mais Harrabi se rate (89′) et Lancy se dégage sur sa ligne (92′). Kosova, qui a semblé manquer de rythme, aura certainement des regrets quant aux nombreux derniers gestes manqués. Une défaite frustrante qui devra servir d’électrochoc aux Kosovares, eux qui avaient eu du mal à démarrer la saison passée également (un point en deux matchs). Pour continuer à tourner à une moyenne de deux points par match comme à l’automne dernier, le club de Frontenex devra hausser son niveau de jeu. Le match de dimanche prochain à Plan-les-Ouates (11h) sera d’une haute importance.

“J’ai insisté sur le collectif et l’esprit d’équipe”

Cette victoire d’entrée inattendue, Lancy II est allé la chercher avec mérite et avec la manière. Malgré les départs de certains joueurs majeurs comme Chaka (l’ex du jour), Gordino et Luisoni, les Lancéens envoient un message aux autres équipes : ils ne seront pas une équipe à sous-estimer. D’ailleurs, Jorge Pais a totalement confiance en son groupe : “Nous n’avons pas fait beaucoup de bruit lors du mercato et cela nous convient car nous savons ce que nous valons. Le club travaille très bien autour de cette équipe en collaborant avec les Juniors A, la Une et la Trois. De plus, nous pouvons compter sur des joueurs expérimentés pour encadrer le tout”. Comme déjà annoncé en cours de semaine dernière, Lancy II compte bien “faire partie des “grosses cylindrées”.

Quant à la victoire de prestige du jour, Jorge Pais la visait et n’était pas venu pour jouer le match nul. Il comptait sur le collectif et l’esprit d’équipe pour faire la différence : “Notre objectif était clairement de repartir avec les trois points. Kosova a probablement des meilleures individualités que nous, mais j’étais convaincu que collectivement nous étions meilleurs. C’est ce discours que j’ai tenu à mes joueurs toute la semaine : le collectif et notre esprit d’équipe pouvaient faire tourner les choses en notre faveur”. Le discours de Pais semble en tout cas avoir porté ses fruits. Lancy II devra désormais ne pas se monter la tête et enchaîner dimanche face à Onex (15h).

Jorge Pais a réussi sa première.

 

FC KOSOVA – LANCY FC II  0-1 (0-0)
Stade de Frontenex

But : 78′ Spicher 0-1

Kosova (4-3-3) : Osmani – Ka, Remy, Kabashi, A. Shaqiri – P. Bajrami (50′ L. Bajrami), Q. Bilalli, Rrahmani © – Rugovaj (85′ Frangi), Calleja, Chaka (85′ Harrabi).
Entraîneur : Sadri Islami

Lancy II (4-3-3) : Magalhaes – Schwok © (65′ Bovay), Rasca, De Brito, Cimelli – Sudan (86′ Djoumbi), Yunus, Spicher (81′ Uka) – Lopes (65′ Cayazzo), Kituka (91′ Réviol), Leyvraz.
Entraîneur : Jorge Pais

Avertissements : A. Shaqiri, P. Bajrami, Chaka, Calleja, Ka, Kabashi (Kosova) ; Sudan, De Brito (Lancy).

 






Share.