Lancy monte en puissance avant l’arrêt des compétitions

0

Vainqueurs d’Azzurri (4-2), les Lancéens s’emparent de la quatrième place juste avant la suspension des championnats. En dix matchs, l’équipe de Kamel Boudjellaba a emmagasiné 18 points.

À partir du lundi 26 octobre, toutes les compétitions de l’ASF seront suspendues au moins jusqu’au 30 novembre. À quelques heures de cette échéance, Lancy était parmi les équipes genevoises ayant droit à une dernière danse samedi. Devant une petite centaine de spectateurs masqués, l’équipe de Boudjellaba recevait Azzurri, un adversaire rappelant des souvenirs aux Lancéens. Il y a un an, les joueurs de Marignac avaient gagné par forfait face aux Lausannois et avait ainsi obtenu trois points précieux qui les avaient relancés après un début d’exercice compliqué. Ce samedi, ce n’est pas sur tapis vert mais sur le rectangle vert que Lancy l’a emporté. Menés à deux reprises, les protégés de Kamel Boudjellaba ont passé l’épaule en seconde période, à onze contre neuf. Ce troisième succès à domicile permet à Lancy de s’arrêter au pied du podium.

Azzurri efficace, Lancy tenace

Hormis sa victoire par forfait –causée par une bagarre en fin de match– contre l’Olympique de Genève du 20 septembre dernier à Varembé, Azzurri ne comptabilisait qu’un succès en neuf rencontres au moment d’affronter Lancy. Ce dernier datait cependant du week-end dernier face à Martigny (5-2), ce qui permettait aux Lausannois de se rendre confiants en terres genevoises. L’état de forme des visiteurs s’est confirmée dès les premiers instants. Après deux minutes à peine, Pedro Obama s’est retrouvé lancé en profondeur mais a buté sur un Yoann Lachenal parfaitement entré dans son match. L’envie d’aller rapidement vers l’avant se ressent côté Azzurri et porte ses fruits sans plus attendre. Obama est cette fois-ci passeur et casse les lignes en servant Nzinga, qui trompe le gardien lancéen sur son poteau (12′, 0-1). L’avant centre des Bleu et Blanc s’offre même un doublé, une dizaine de minutes après l’égalisation lancéenne (36′, 1-2), confirmant ainsi sa période prolifique (doublés contre Martigny et Lancy).

Une première période à courir derrière le score commentée ainsi par l’entraîneur Boudjellaba : “On savait que ça allait être un match compliqué et on en a eu la preuve en première mi-temps où on se fait avoir sur des contres et on court après le score. On s’est un peu mis en danger mais on a toujours réagi au bon moment derrière”. Effectivement, Lancy ne se laisse pas abattre par les buts de son vis-à-vis. La première égalisation, provoquée par un centre de la droite de Vuzi (27′, 1-1), tout comme la seconde venue d’un penalty de Chentouf dans le temps additionnel sont la conséquence d’une première mi-temps dominée malgré deux distractions défensives. Même mené, Lancy a montré qu’il était patron du jeu et est à chaque fois revenu rapidement à égalité. 

Karim Chentouf a marqué lors des quatre dernières sorties.

Onze contre neuf

Le but du 2-2 avant le retour aux vestiaires a mis Lancy en position confortable pour la seconde période et a débouché sur un scénario prévisible. Les locaux continuent à mettre de l’intensité et multiplient les occasions de but. Offensivement, Chentouf est extrêmement sollicité, la plupart du temps servi en l’air sur des centres. Sur son flanc gauche, Sébastien Lachenal apporte lui aussi quelque chose pratiquement à chaque ballon touché. Les numéros 9 et 15 du Lancy FC seront justement à l’origine du troisième but lancéen. Comme en première période, Lachenal est victime de la faute et Chentouf transforme le tir au but (67′, 3-2). Auteur d’un doublé depuis les onze mètres, l’attaquant originaire du Maroc poursuit sa série de quatre matchs toute compétitions confondues avec au moins un but marqué. À ce moment-là, alors qu’Azzurri a déjà reçu son premier carton rouge de la soirée, la rencontre est déjà pliée.

À un peu plus de vingt minutes du terme, la deuxième expulsion tombe dans le camp d’Azzurri, ce qui rend la mission pour égaliser utopique. Lancy reste lucide et, avec une seule longueur d’avance, ne se précipite pas en avant. De multiples occasions arrivent tout de même et c’est Sébastien Lachenal qui se charge du dernier but lancéen, servi au coeur de la surface suite au bon travail du jeune Ben El (86′, 4-2).

Bien que les quatre réussites lancéenes aient été peu spectaculaires (un but contre son camp, deux pénaltys et un but en fin de match à onze contre neuf), la victoire est amplement méritée tant Lancy a dégagé de la sérénité et de la détermination sur les nonante minutes.

Le numéro 15 Sébastien Lachenal a obtenu deux pénaltys et inscrit sa cinquième réussite de la saison.

“On espère pouvoir garder une vie sociale d’équipe”

C’est une petite déception que de devoir s’arrêter là pour Lancy, qui commençait à monter en puissance après sa large victoire du week-end dernier à Terre Sainte (0-4). Peu importe quand le championnat reprendra, les chances pour que Lancy se batte pour le “haut de tableau” comme l’avait souhaité leur entraîneur au début de la saison sont toujours plus élevées. De plus, l’équipe sera encore plus compétitive lorsque des joueurs importants comme Pedretti, Paçarizi, Scotta, Hassani ou encore Dias seront à nouveau à disposition.

Ravi d’avoir conclu sur une victoire, Kamel Boudjellaba se montrait plutôt satisfait du premier tour de Lancy malgré quelques points égarés bêtement : “C’était important de finir prématurément par une victoire. Le bilan est un peu mitigé mais tire plus vers le positif. On a laissé filer certains matchs comme contre Meyrin (2-2) et OG (0-0) mais il faut accepter ce genre de rencontre, il y en a toujours dans un championnat. De plus, on a su réagir à chaque fois. Le bilan est donc positif même s’il aurait pu l’être davantage”. À présent, les préoccupations sont toutes autres : “On est dans le flou total aujourd’hui. On verra espère avoir la possibilité de garder une vie sociale au niveau du groupe pour être prêts dès la reprise”. Pour rappel, tous les entraînements collectifs sont interdits jusqu’au moins au 30 novembre 2020.

Pour ce qui est du combat pour le maintien qui englobera probablement non seulement Azzurri mais aussi l’Olympique de Genève, les Lausannois restent sous la barre avec le même nombre de points que les Olympiens (7), en ayant cependant disputé deux matchs de plus. Seule autre équipe genevoise active ce samedi, Meyrin est pour sa part rentré bredouille d’Échallens et conclut donc à une triste neuvième place./p>

Désormais il faudra se montrer une fois de plus patients car l’hypothèse que les championnats reprennent dès fin novembre, en plein hiver, semble peu plausible.

Sur une bonne dynamique, le groupe lancéen devra s’armer de patience avant de retrouver les terrains.

LANCY FC – FC AZZURRI 90 LS  4-2 (2-2)
Stade de Marignac

Buts : 12′ Nzinga 0-1, 27′ Erroutbi (csc), 36′ Nzinga 1-2, 45’+1′ Chentouf (P) 2-2, 67′ Chentouf (P) 3-2, 86′ S. Lachenal 4-2.

Lancy (4-3-3) : Y. Lachenal – Howard, Aïachi, Matri, Kaya – Barroso © (51′ Fall), Haliti (74′ Ben El), Rahimi (87′ Avdulahi) – Vuzi (74′ Odabasi), Chentouf, S. Lachenal.
Entraîneur : Kamel Boudjellaba

Azzurri (4-3-3) : Cavin – Shehu, Monteiro © (62′ Diakite), Kebe, Erroutbi – Albouy, Mpon, Meva (89′ Pereira) – Volken (30′ Ribeiro), Nzinga, Obama (89′ Tchimba) .
Entraîneur : Tiago Gomes

Avertissements : Aïachi, Rahimi (Lancy) ; Mpon, Kebe, Shehu (Azzurri).
Expulsions : 53′ Mpon (Azzurri, second avertissement), 69′ Kebe (Azzurri, second avertissement)

 





Share.