Satigny se rapproche du sommet

0

Grâce à sa victoire sur le terrain de Saint-Paul (1-2), Satigny ne compte plus qu’un point de retard sur le leader Chênois II, qui a disputé un match de plus. 

Deux équipes au parcours opposé se retrouvaient mercredi soir pour le compte de la sixième journée dans le groupe 1 de 3ème ligue. Victorieux d’entrée, Saint-Paul, avant-dernier, restait sur quatre défaites. Défait d’entrée, Satigny, deuxième, restait sur quatre victoires. Un vrai choc des opposés. Favoris, les visiteurs ont réussi à faire respecter la hiérarchie bien que la manière n’ait pas été au rendez-vous. Ce cinquième succès leur permet de se rapprocher sérieusement du leader Chênois II, qu’ils pourraient rapidement dépasser. Pour les locaux, cette cinquième défaite de rang, la troisième à domicile, qui leur coûte la dernière place.

Exploit individuel

Au terme de la rencontre, l’entraîneur satignote Mikael Revez-Palma a vite fait remarquer que cette rencontre n’était pas un match-référence des siens : “Au niveau du contenu, c’était loin d’être satisfaisant. Heureusement, nous sommes efficaces dernièrement et avons réussi à prendre les trois points”. En effet, Satigny n’impose pas son jeu d’entrée comme on l’attendrait au vu de l’écart au classement entre les deux formations. Bien que la possession penche en leur faveur, les visiteurs ne se créent pas d’occasions franches. Ils réussissent néanmoins à ouvrir la marque sur un exploit individuel de leur numéro 11, Javier Gonzalez. Lancé en profondeur sur son côté droit, ce dernier repique dans l’axe, fixe son défenseur et conclut d’une frappe du gauche (21′, 0-1).

En face, Saint-Paul a d’abord du mal à proposer quelque chose de concret mais la situation s’améliore au fil des minutes et la rencontre s’équilibre. Les locaux commencent à occuper davantage le camp adverse et passent à un détail de l’égalisation. Le capitaine Steve Cardoso est servi dans la surface et joue en remise pour Aubert, mais le portier Macchiarelli est décisif (37′). Le dernier rempart satignote sera d’ailleurs déterminant une fois de plus autour de l’heure de jeu lorsqu’il doit s’employer pour dévier le tir de Lutfija sur la barre (63′).

Victoire tout sauf sereine

Après une première période peu brillante, on s’attend à voir Satigny sous un autre angle. À la recherche du deuxième but, les visiteurs mettent en tout cas du cœur à l’ouvrage dès la reprise. Alors qu’il était en position bien plus favorable que lors de l’ouverture du score, Gonzalez manque l’occasion d’inscrire un doublé (52′). Son coéquipier Treleani ne fait pas mieux puisque, rentré depuis peu, ce dernier ne convertit pas deux centres ras-terre lui étant destinés et perd son face-à-face face à un très bon De Oliveira, le tout en l’espace de cinq minutes.

Le carton rouge reçu par Lutfija à un peu moins d’une demi-heure de la fin va alors accélérer les choses. À dix, Saint-Paul résiste une dizaine de minutes avant d’encaisser celui qui semble être le but du KO. Lancé en profondeur comme son coéquipier Gonzalez en première période, Barreiro décide lui de dribbler le gardien (76′, 0-2). Une nouvelle réalisation, la quatrième de la saison, qui lui permet de devenir le meilleur buteur de l’équipe. Le glas de la rencontre semble alors sonné, mais ce n’est pas encore le cas. Saint-Paul montrera une réaction d’orgueil remarquable lors des dernières minutes.

Parfaitement trouvé sur un centre venu de la droite, le capitaine Steve Cardoso donne de l’espoir aux siens (82′, 1-2). Un des défenseurs centraux de Satigny, Mark Silva, va même être expulsé et donner une raison de plus à Saint-Paul d’y croire. Joao et Diogo Correia se procurent alors la balle de l’égalisation, mais celle-ci n’est pas convertie et contraint Saint-Paul à une nouvelle défaite. Tout comme la saison passée (défaite 1-4), les Rouges n’auront inscrit qu’un but face à Satigny. Ce cinquième revers de rang les fait par ailleurs glisser à la dernière place. Il faudra remotiver les troupes avant la réception de Cerceda ce week-end.

Le but du capitaine de Saint-Paul Steve Cardoso, ici surveillé par Da Silva, n’a pas suffi pour décrocher le nul.

“On a une grosse marge de progression”

À l’image de sa victoire contre Cerceda lors de la quatrième journée, Satigny menait 1-0 à la pause et a pu compter sur des réussites de Gonzalez et Barreiro. Désormais à un seul point du leader Chênois II qui a disputé un match de plus, les Satignotes ont un réel coup à jouer. Alors qu’il vit sa cinquième saison sur le banc de la première équipe, l’entraîneur Mikael Revez-Palma pense que ce groupe peut encore mieux faire : “L’équipe a pas mal changé à l’intersaison. Nous avons intégré des jeunes et sommes un peu repartis à zéro après le confinement. Collectivement, on a une grosse marge de progression”.

Les résultats récents de Satigny laissent clairement espérer des belles choses. Actuellement sur une série de cinq victoires, l’équipe entraînée par Revez-Palma “s’est mise l’objectif de jouer les premiers rôles et tentera de jouer la montée si elle se trouve parmi les deux premiers à la trêve” confie l’entraîneur.

Si la situation sanitaire, toujours plus inquiétante en Suisse, le permet, Satigny aura deux rendez-vous de haut niveau lors des sept prochains jours. Cela débutera par la réception de Bosna dimanche, autre favori à la tête du groupe 1, et se conclura avec un tour de coupe genevoise face à Aïre-le-Lignon, quatrième de 2ème ligue. Deux chocs qui pourraient faire basculer la saison des Satignotes et lors desquels, comme le précise leur entraîneur, “il faudra être meilleurs que ce soir pour gagner”.

 

FC SAINT-PAUL – FC SATIGNY 1-2 (0-1)
Stade de la Californie

Buts : 21′ Gonzalez 0-1, 76′ Barreiro 0-2, 82′ S. Cardoso 1-2.

Saint-Paul (4-3-3) : De Oliveira – D. Cardoso, Tavares, I. Cardoso, Garcia – T. Cardoso, Aubert, Volery – Lutfija, S. Cardoso ©, D. Correia.
Entraîneur : Gregory Ramelet
Remplaçants utilisés : Varela, Blandon, J. Correia

Satigny (4-4-2) : Macchiarelli – Wilkens, Da Silva, Silva, Dos Santos – Gonzalez, Tessaro, Moreno ©, Gaillard – Savricouty, Chevalley.
Entraîneur : Mikael Revez-Palma
Remplaçants utilisés : Barreiro, Treleani, Gaitan, Machado, Rossalet, Soares

Avertissements : Lutfija, Varela, J. Correia, Blandon, T. Cardoso, S. Cardoso (Saint-Paul) ; Gonzalez (Satigny).
Expulsions : Lutfija (65′, second avertissement) ; Silva (86′ Satigny).

 

Share.