Claudio Morelli : « On doit gagner en personnalité »

0

Étoile Carouge a obtenu un nouveau nul contre la réserve du FC Bâle au terme d’un match à rebondissements (4-4). Pas de quoi réjouir l’entraîneur carougeois Claudio Morelli.

Quel match époustouflant ! Menés de deux unités à deux reprises en seconde période, les Stelliens ont fait preuve de caractère en égalisant dans le temps additionnel (4-4). Mais si Boussaha a encore brillé offensivement avec deux buts sur pénalty et une passe décisive, tout comme ses compagnons Marco Delley et Oscar Correia eux aussi buteurs, la perméabilité de la défense carougeoise a elle laissé à désirer. C’est d’ailleurs une des premières choses que regrettait l’entraîneur Claudio Morelli après la rencontre : “Ça ne va pas, on ne peut pas prendre quatre buts chez nous. Il y a deux pénaltys mais aussi deux autres buts où une fois l’attaquant est seul pour marquer à bout portant, et une autre fois on encaisse en étant complètement déséquilibrés. C’est une question de lecture du jeu et on n’a pas été bon là-dessus malgré nos quelques années d’expérience en plus”.

Bien que le scénario ait souri aux locaux en fin de match, contrairement à la semaine dernière contre Nyon où Carouge avait perdu deux points à la dernière minute (1-1), le bilan reste plutôt mitigé après les deux premières journées de ce tour promotion. Face aux deux équipes les moins bien classées, les Stelliens n’ont pas pu aller au-delà de deux égalités. Le classement n’est néanmoins que peu significatif pour Claudio Morelli : “Toutes les équipes sont bonnes et Bâle n’est pas une exception, ce n’est pas pour rien qu’ils ont battu Yverdon et tenu en échec Bavois par exemple. Nous avons respecté l’adversaire. Simplement, il faut qu’on soit capable de gagner ce genre de rencontre proprement, en évitant de tels scénarios”.

Quelle est donc la recette pour y parvenir ? Au-delà de continuer à travailler en équipe, un autre aspect est important aux yeux du coach stellien : “Il faut qu’on prenne tous conscience qu’il faut grandir et gagner en personnalité. Aujourd’hui par exemple, on donne trop facilement la possibilité à notre adversaire de se mettre dans le match, alors que ça ne devrait pas arriver”. La bonne nouvelle est néanmoins que, suite à la défaite de Brühl contre Yverdon et au match nul entre Bavois et Rapperswil, Carouge est désormais troisième, et donc virtuellement qualifié pour la prochaine édition de la Coupe de Suisse. Il y a cependant d’autres priorités avant de regarder le classement de sitôt d’après Claudio Morelli : “Il faut qu’on pense à nos prestations. On doit garantir à notre public une attitude sérieuse et une prestation à la hauteur. Or, face à Bâle ça n’a pas été le cas sous différents aspects”.

Étoile Carouge aura la possibilité de livrer une partition pleine du début à la fin samedi à Rapperswil, équipe ayant elle aussi récolté deux nuls depuis le début du tour promotion.

 

ETOILE CAROUGE FC – FC BASEL 1893 II  4-4 (1-2)
Stade de la Fontenette, terrain syntétique

Buts : 19′ Delley 1-0, 35′ Vishi (P) 1-1, 40′ Samba (P) 1-2, 49′ Sene 1-3, 51′ Boussaha (P) 2-3, 57′ P. Pululu 2-4, 76′ Correia 3-4, 94′ Boussaha (P) 4-4.






Share.