Le FC Acacias Ville vit ses dernières heures

0

Le FC Acacias Ville ne compte plus aucune équipe après les retraits de sa 4ème ligue et de sa seule équipe junior. Son président Santo Romano souhaite trouver rapidement un repreneur. 

Je n’ai plus d’équipe, je n’ai plus rien“, voilà le triste bilan dressé par le président d’Acacias Ville Santo Romano après neuf ans à sa tête. Créé en 1999, le club qui évolue au Centre sportif du Bout-du-Monde semble vivre ses derniers instants. A peine trois ans après avoir écrit l’une des plus belles pages de son histoire avec la promotion de sa première équipe en 3ème ligue. Comment a-t-on pu en arriver là ?

Le COVID-19 mais pas que

Avec une seule équipe junior et une seule d’actifs, Acacias Ville abordait cette saison 2020/2021 à la limite. “Avant toute cette période de COVID-19, nous avions deux équipes inscrites en junior et une en actifs, explique Santo Romano. Mais avec cette longue pause que nous avons notamment connu, nos jeunes en ont profité pour faire d’autres activités et il y en a beaucoup qui ne sont jamais revenus”. Ce n’est pas la seule explication selon le président : “Nous sommes également géographiquement très mal placés je trouve et il est très compliqué de recruter des juniors. Les inscriptions doivent être faites très tôt et nous n’y arrivions tout simplement plus“.

Concernant la première équipe qui avait obtenu une promotion historique en 3ème ligue en fin de saison 2017/2018, mais qui avait connu la relégation l’année suivante pour un petit point : “Des joueurs ont commencé à partir et nous nous sommes vites retrouvés en sous-effectif. De plus, plusieurs d’entre eux ne réglaient pas leur cotisation et je ne voulais pas les garder au club”. La première équipe d’Acacias Ville a donc été retirée au début de cette saison. 

Sans regrets

Après neuf ans de présidence, bien que l’histoire se termine en queue de poisson, Santo Romano préfère voir le bon côté des choses : “Je ne suis pas dérouté. J’ai vécu d’excellents moments, avec comme point d’orgue la promotion en 3ème ligue. Les premières années se sont super bien déroulées et je prends le tout comme une excellente expérience. Je n’ai aucun regret, le COVID-19 est passé par là et il faut tout simplement l’accepter“.

Pour ce qui est de l’avenir du club, le président souhaite trouver rapidement un repreneur : “J’ai deux-trois personnes intéressées à reprendre le club. Comme vous le savez, ils peuvent changer le nom et faire tout ce dont ils ont envie. Il n’y aura certainement plus d’Acacias Ville la saison prochaine”.  A l’image du Club Atlético de Genève qui a repris la licence du CS Kurde et qui entamera la saison prochaine en 5ème ligue, un nouveau club pourrait donc voir le jour à Genève tout prochainement. 

Acacias Ville semble être le premier club genevois officiellement victime de la situation COVID-19, d’autres vont-ils suivre ?






Share.