Perly fait peau neuve

0

Le FC Perly-Certoux entamera la saison 2021-2022 avec un nouveau comité et un nouvel entraîneur à la tête de sa première équipe.

L’ère Bédert touche à sa fin au FC Perly-Certoux. Après cinq années passées à la tête du club, le président David Bédert et le vice-président Jérôme Bédert ont décidé d’arrêter leur mandat et de passer le flambeau à la fin de la saison. “Ils ont contacté les +30 et +40 du club en décembre dernier pour savoir si nous étions motivés à reprendre la présidence”, explique le futur vice-président Xavier Chambaz. Et c’est peu dire que la demande des frères Bédert a connu un succès retentissant puisque ce ne sont pas moins de 14 personnes qui se sont mobilisées et ont décidé de monter le nouveau comité. “Nous avons réussi à monter une jolie petite équipe, se réjouit Xavier Chambaz. Nous allons avoir un fonctionnement très suisse avec une présidence tournante autour de quatre personnes : Julien Monnard, Raphaël Brunner, Christophe Tranchet et moi-même. Chaque saison nous changerons donc de président. Sinon, chacun s’occupera d’un pôle différent comme le sponsoring, les manifestations ou encore le sportif, à l’image des conseillers fédéraux et de leurs départements”.

Poursuivre sur la même philosophie

Le nouveau comité souhaite prolonger le bon travail réalisé par ses prédécesseurs : “Nous avons vraiment à cœur de garder cet esprit de famille qui a été implanté ces dernières saisons au club, avance Xavier Chambaz. Nous voulons partager cette énergie avec l’ensemble des entraîneurs et apporter une vraie identification, de l’école de foot à la première équipe”. La passation fût notamment un très bon exemple de l’ambiance qui règne actuellement au club perlysien. “Le comité actuel nous a accompagné tout du long et nous a vraiment aidé à nous acclimater le mieux possible”.

En réussissant à motiver autant de monde à intégrer le nouveau comité, Perly aura l’avantage de pouvoir se développer à tous les niveaux. “Par exemple actuellement, nous comptons une seule personne pour la direction technique et le sportif. Nous serons désormais cinq, ce qui nous permettra en définissant correctement les rôles d’être au plus près de chaque entraîneur pour répondre à leur besoin. Nous pourrons également passer du temps pour nous améliorer sur d’autres domaines comme celui de la communication par exemple, il y a plein de choses à faire“. 

Grégory Duruz succède à Mattia Petrini

L’autre grand changement du côté de Perly concerne l’entraîneur de la première équipe. Très proche du nouveau comité, Mattia Petrini a décidé de lui-même d’arrêter après quatre saisons passées comme entraîneur principal afin de se concentrer sur ses projets personnels. “Il nous a annoncé sa décision peu après Pâques, explique Xavier Chambaz. Puis, il nous a aidé à trouver son successeur. Encore un exemple de ce travail collégial et de cet esprit de famille”. Grégory Duruz a été choisi et prendra les reines de l’équipe fanion dès la saison prochaine. “Nous sommes super contents qu’il ait dit oui. C’est pour commencer un joueur expérimenté, passé notamment par Bâle et Sion. Niveau entraîneur, il a travaillé à l’académie du Servette, à Team Vaud et il a beaucoup d’expérience de ce côté-là aussi. En plus, il connaît très bien Perly, puisqu’il évolue actuellement avec les +40“.

Il reste tout de même une dernière mission pour Mattia Petrini avant son départ. Alors que la saison semble reprendre ses droits dans quelques semaines seulement pour boucler le premier tour, l’entraîneur aura la tâche de maintenir son équipe en 2ème ligue. Avant-derniers avec trois points au compteur, les Perlysiens auront cinq matchs pour glaner le maximum de points possibles. “C’est sur que nous devons nous sauver. Nous avons discuté avec les joueurs et ils sont très motivés, donc nous sommes confiants“. 

Concernant l’avenir sportif de la première équipe, le nouveau comité se projette déjà sur l’avenir. “Nous avons des ambitions, mais aucune pression. Nous ne nous mettons pas de limite de temps, mais nous souhaiterions évidemment retrouver la 2ème ligue inter. Nous sommes tous des compétiteurs et nous savons que nous avons un groupe de qualité en qui nous avons confiance. Nous avons donc tout en main pour réussir à faire grandir le club“. 

Le nouveau comité entamera son mandat le 1er juillet, en espérant que la première équipe sera sauvée d’ici-là, pour pouvoir travailler sereinement pour la suite. 

 

 






Share.