Ça sent bon pour Bernex

0

Bernex accroche le nul sur la pelouse de CS Italien (1-1) et profite de la défaite du FC Sierre pour se rapprocher encore un peu plus du maintien.

Signal Bernex rendait visite au CS Italien ce samedi après-midi au Bois-de-la-Bâtie dans un match vital pour sa course au maintien. Situé à la dixième place du classement à seulement trois unités du premier relégable Sierre, les Bernésiens devaient impérativement prendre des points pour tenter d’assurer leur place dans la catégorie au plus vite. En face, le CS Italien voyait ses chances de promotion quasiment nulles après sa défaite 3-0 le week-end dernier à Saint-Prex. Un revers qui stoppait certes l’élan du club dans sa poursuite pour le titre, mais pas ses ambitions de bien terminer cette campagne : « La défaite de la semaine passée nous a fait mal mais notre objectif est toujours de terminer sur une bonne note en essayant, pourquoi pas, de finir sur le podium. Cela serait une excellente récompense pour le très bon travail de l’équipe lors du premier tour »  expliquait le coach italien Maxime Antonilli.

Première période fermée

Malgré la forte chaleur, le duel démarre avec beaucoup d’intensité de chaque côté et deux styles de jeu bien différents. Alors que CS Italien tente de confisquer le ballon en transitant beaucoup par son milieu, Bernex mise davantage sur les transitions rapides avec un jeu direct sur son trio offensif. « À domicile, le CS domine parfaitement la conservation. Notre plan de jeu en première mi-temps était donc de leur laisser le ballon et les pousser à la faute en les empêchant de trouver la profondeur », expliquait l’entraineur visiteur, Wassil Debbiche. Ce sont d’ailleurs les jaune et noir qui s’offrent la plus grosse opportunité peu après le premier quart d’heure à la suite d’une bonne récupération à mi-terrain. Malheureusement, le tir à bout portant de Laaraj, pourtant bien servi par Moreira, est repoussé par Curia.

Les hommes d’Antonilli, peu dangereux jusque-là, répondent dans la foulée sur une lourde frappe de l’omniprésent Massimino qui fait trembler le montant gauche de Fontaine. Dix minutes plus tard, Bernex touche le bois à son tour sur corner à la suite d’un carambolage dans la petite surface.

Au fil des minutes, le cadre local s’empare petit à petit de la maîtrise du ballon et oblige Bernex, qui peine désormais à trouver ses attaquants, à défendre dans son camp. Le CS s’offre alors deux nouvelles opportunités par Soares et Rolle mais le dernier rempart visiteur maintient le score vierge. Il ne pourra malheureusement rien faire quelques minutes plus tard sur une frappe aussi limpide qu’imprévisible de Gaspar, qui surprend tout le monde juste avant la pause. Le jeune joueur de 17 ans issu de la réserve et entré en cours de jeu pour remplacer Staffieri, blessé, reprend du coup du pied un ballon mal dégagé par la défense ne laissant aucune chance au portier bernésien (45+1′, 1-0).

CS Italien a pris l’avantage juste avant la pause.

Bernex réagit rapidement

Au retour des vestiaires, Bernex présente un tout autre visage. Plus agressifs dans les duels, les hommes de Wassil Debbiche montrent également plus de volonté d’aller vers l’avant. Ils seront récompensés après 3 minutes de jeu seulement. Laaraj profite d’une perte de balle adverse pour se défaire de son défenseur avec un petit pont avant d’enclencher un tir puissant hors de portée du gardien local. Très belle réaction de la part des visiteurs qui sont revenus des vestiaires avec plus d’ambition. « Nous avons un affectif très jeune et nous étions un peu crispés par l’enjeu en première période. À la mi-temps j’ai donc essayé de redonner confiance à mes joueurs et je leur ai demandé de mettre plus d’impact et d’aller encore plus vers l’avant », révèle le coach français de Signal Bernex. Revigoré par l’égalisation, Bernex hausse le ton et multiplie les actions offensives mais manque trop souvent d’efficacité dans la zone de vérité pour mettre en danger l’arrière garde opposée

Laaraj félicité après son égalisation.

La fatigue s’installe dans les deux camps et le rythme de jeu baisse d’un cran ne laissant que des actions par accoups. Le score ne bougera plus jusqu’au sifflet final permettant à Signal Bernex d’élargir l’écart avec ses poursuivants. « Nous savions que c’était un déplacement très difficile et je suis très satisfait de la performance de mes joueurs ainsi que du résultat. » confie Wassil Debbiche, qui souhaite maintenir la même intensité lors des trois derniers matchs pour assurer le maintien, « Avec l’Euro qui a commencé vendredi, j’ai dit mis à mes joueurs que les quatre derniers matchs seraient leur Euro à eux. Il nous reste désormais trois finales et nous allons les aborder avec la même envie que ce samedi ». Bernex se déplacera déjà ce mercredi soir sur la pelouse du premier relégable, le FC Sierre, dans un match capital. Une victoire bernésienne assurerait quasi définitivement le maintien en 2ème ligue inter. Un résultat de très bon augure pour le football genevois puisque cela permettrait à une équipe supplémentaire de 3ème ligue d’être promue en 2ème ligue.

Quant au CS, la priorité passe désormais par la préparation du prochain exercice et la promotion de la Deux. « Le bilan de la saison est très positif malgré le revers de la semaine passée. Maintenant, nous souhaitons profiter de ces derniers matchs pour déjà commencer à préparer la saison prochaine. Le club a aussi l’objectif d’obtenir une promotion pour la réserve, nous allons donc essayer de les aider un maximum ». conclut Maxime Antonilli. Son équipe recevra la lanterne rouge Morges samedi prochain.

CS ITALIEN – SIGNAL FC BERNEX-CONFIGNON 1-1 (1-0)
Centre sportif du Bois-de-la-Bâtie, terrain synthétique

Buts : 45+1′ Gaspar 1-0, 48′ Laaraj 1-1

CS Italien (3-5-2) : Curia – Reymond, Fouda, Makabi © (57′, Batista) – Ssebunya, Boillat (76′, Salgado), Pomevor, Massimino, Staffieri (22′, Gaspar)  – Soares, Rolle
Entraineur : Maxime Antonilli

Signal FC Bernex-Confignon (4-2-3-1) : Fontaine – Mastoura, Marchetti, Moreira, Moreira (84′, Wissam) – Rudaz (78′), Vidakovic © (61′, Mohammed) – Toubel (67′), Villez, Fustinoni – Laaraj
Entraîneur : Khalil Wassil Debbiche

Avertissements :  Gaspar, Soares (CS Italien), Moreira, Moreira (Bernex)

Share.