Champel repart de là où il s’était arrêté

0

Dans une spirale positive avant l’arrêt des compétitions en automne, les Champelois ont redémarré de plus belle en venant à bout de Meyrin II (3-1).

222 jours. Ni plus ni moins que ceux s’étant écoulés depuis le 25 octobre 2020, date de la dernière journée de 2ème ligue avant que celle-ci, comme tous les championnats de football amateur au niveau national, ne soit interrompue. Un retour à la compétition qui s’est fait -malgré le temps écoulé- dans la continuité pour Champel. Menée dans un premier temps, l’équipe d’Auro Duarte l’a emporté 3-1 face à la réserve meyrinoise, grimpant ainsi à la seconde place. Après ses trois défaites initiales, Champel a pris 13 points sur les 15 disponibles. Un rythme avec lequel seul le leader Grand-Saconnex peut rivaliser. Cela tombe bien : les deux formations se retrouveront dimanche prochain…

Meyrin perd tout en cinq minutes

Jamais hors-sujet depuis sa promotion en 2ème ligue à l’été 2019, Meyrin II a malgré sa défaite prouvé que sa place à l’échelon maximal du football régional est justifiée. L’entraîneur Alexandre Da Costa nous rappelle les principes de son équipe : “On essaye de présenter quelque chose de qualitatif à chaque match et c’est clair qu’on veut gagner aussi”. Les siens étaient d’ailleurs biens partis, buteurs dès leur première occasion grâce au redoutable Joao Tomas Dos Santos, attaquant de 18 ans auteur notamment d’un quadruplé contre Perly à l’automne (12′, 0-1).

Deux épisodes advenus à des moments-clé vont cependant compromettre la prestation meyrinoise. Juste avant la mi-temps, Gueissaz est laissé seul sur corner et inscrit facilement l’égalisation (45+2′, 1-1). Au retour des vestiaires, le capitaine de Meyrin II Zakaria Bensefia reçoit un second avertissement et laisse les siens en infériorité numérique. Les jeunes meyrinois ne resisteront alors plus longtemps, encaissant le 2-1 à l’heure de jeu sur une sublime frappe de Camil Belarbi (61′, 2-1). Croce viendra clôre les débats sur un coup franc astucieux une fois la nonantième minute passée (90+1′, 3-1).

Belarbi a été d’abord passeur sur corner, puis auteur du 2-1 d’une frappe somptueuse.

“On trouvera les ressources nécessaires pour réagir”

Petite déception pour Meyrin donc, qui avait effectué une belle entame, mais qui a vu ses espoirs partir en fumée pratiquement en un claquement de doigts. L’entraîneur Alexandre Da Costa reste néanmoins confiant pour la suite malgré cette petite déception :  “On a peut-être payé un peu notre immaturité aujourd’hui. On sait qu’il va falloir faire des points pour s’en sortir et pour cela il ne faut rien lâcher. Mais on trouvera les ressources nécessaires pour réagir. C’est un groupe de qualité dans lequel j’ai confiance et dont je suis fier”.

Avec encore cinq matchs à jouer et en attendant les résultats de dimanche, Meyrin II a quatre longueurs d’avance sur la zone rouge. Le match contre City de mercredi sera essentiel pour ne pas vivre une fin de championnat en apnée.

Qendrim Salihi échappant au pressing de Belarbi.

 “On y a mis du cœur, les garçons ont été formidables”

Aux commandes d’une équipe en forme mais surtout d’un groupe soudé, Auro Duarte se montrait très reconnaissant au terme du match : “Je pense que les garçons ont été formidables. Ce n’est jamais simple de faire passer un message et qu’il soit exécuté à notre niveau. J’ai insisté sur le fait qu’il fallait y mettre du cœur et cela a payé. Nous avions des raisons de le faire car nous voulions rendre hommage à Jean-Luis Rosales qui nous a quittés récemment, et également à notre second gardien Matteo qui s’est fracturé le tibia et le péroné récemment et qui est encore à l’hôpital”.

Un bel hommage de rendu mais aussi un soulagement pour Champel, qui avec ses treize points en huit matchs est pratiquement maintenu : “C’est une victoire importante au niveau du classement. Nous montons à la deuxième place avec certes des matchs en plus, mais nous nous les avons joués ces matchs, nos adversaires pas encore. Mathématiquement, le maintien est presque assuré et cela nous permettra de terminer le premier tour avec sérénité” déclare l’entraîneur originaire de Sao Paulo. Promue la même année que Meyrin II, l’équipe champeloise prouve elle aussi qu’elle a sa place dans cette catégorie.

Pas de but pour le meilleur buteur de 2ème ligue Louis Babel pour cette fois.

FC CHAMPEL – MEYRIN FC II 3-1 (1-1)
Centre sportif de Vessy, terrain synthétique

Buts : 12′ Dos Santos 0-1, 45+2′ Gueissaz 1-1, 61′ Belarbi 2-1, 90+1′ Croce 3-1.

Champel (4-2-3-1) : Dousse – De la Fuente (71′ Melet), Gueissaz, Cancelli, Epars (62′ Paixao) – Croce (c), Marques (74′ Baftija) – Belarbi, Canabal (81′ M. Reymond), Cottier – Babel (90′ Kolly).
Entraîneur : Auro Duarte

Meyrin (4-3-3) : Zahi – Q. Salihi, Sarr, Benitez, M. Pagliuca – Costa, Z. Bensefia (c), Massolin (71′ T. Bensefia)- K. Ziouani, J. Dos Santos (81′ Azemi), C. Semedo.
Entraîneur : Alexandre Da Costa

Avertissements : Epars, Gueissaz (Champel) ; Z. Bensefia, Sarr, Pagliuca, Costa, Benitez (Meyrin)

Expulsion : 51′ Bensefia (second avertissement, Meyrin II)






Share.