City s’offre la Coupe genevoise aux tirs au but !

0

Aux Libellules, les Juniors C du FC City ont soulevé la Coupe après une séance de tirs au but contre UGS.

La dernière finale de coupe genevoise de la catégorie Juniors prenait place mardi soir au stade des Libellules. Dans la catégorie Juniors C, City recevait UGS : une confrontation qui, hasard du calendrier, venait de se produire le samedi précédent. Vainqueurs 3-2 lors du week-end, les Bleu et Blanc ont fait de nouveau respecter la hiérarchie mardi soir, mais la différence ne s’est pas faite avant la loterie des tirs au but.

“On a souffert, mais on a toujours essayé de jouer notre jeu”

Auteurs d’une meilleure entame de rencontre que leur adversaire, les Violets vont vite réussir à mettre le match sur les bons rails. Une faute de main dans la surface de City offre un pénalty à UGS, transformé par l’inévitable Arthur Ferrat (9′, 0-1), buteur au moins une fois à chaque match de Coupe jusque-là. Cependant, cet avantage  rapide ne va pas spécialement être bénéfique pour les joueurs d’Uros Cetkovic, comme l’explique ce dernier :  “On s’est mis nous-même une pression après avoir marqué. Il faut dire aussi que City jouait à domicile et que ces jeunes n’ont pas l’habitude de jouer devant autant de monde. Cela a inévitablement influencé leur manière de jouer”.

Poussé par son public, City commence à se montrer davantage. Avant la pause, le milieu de terrain Matthieu Guignet remet les deux équipes à égalité d’un superbe geste sur corner (35′, 1-1). Ce-même numéro 6 n’est pas loin du doublé sur l’action qui suit. Cette égalisation a quoi qu’il en soit un impact sur la suite. À partir de là, UGS ne sera plus dangereux comme lors de la première partie de rencontre. Bonne nouvelle pour City et son entraîneur Marc Fournier : “Au niveau de l’intensité physique, UGS était bien plus présent sur cette finale que samedi. Ils étaient plus physiques que nous et on a souffert, mais on a toujours essayé de jouer notre jeu. Cette attitude ainsi que la solidarité au sein de l’équipe m’ont beaucoup plu” commente l’entraîneur de City.

City a égalisé au bon moment.

“Il nous a manqué les dernières passes et quelques courses en plus”

La seconde période semble défiler bien plus rapidement que la première. Malgré un poteau attrapé par Juan Munoz pour UGS (49′) et une parade décisive du gardien Patrizio Ponti sur l’attaquant de City Mikael Oliveira (62′), les pénaltys semblent être dans l’air bien avant le triple coup de sifflet final. C’est d’ailleurs cela qui adviendra. Au terme d’une loterie suivie par énormément de personnes, City s’offre le titre de champion genevois.

Privé de Coupe, l’entraîneur ugéiste Uros Cetkovic expliquait les leçons à tirer d’une telle rencontre, et n’oubliait pas de féliciter son équipe : “C’est dans ce genre de match qu’on apprend. Offensivement, nous aurions pu faire mieux dans les dernière passes et dans les courses, mais globalement, je n’ai rien à reprocher à mon équipe. Notre parcours a été bon, nous avons fait le maximum lors de cette finale et je félicite mes joueurs. Nous en tirerons des leçons et continuerons à avancer”.

L’entraîneur du FC City Marc Fournier est lui persuadé que tout le mérite pour ce trophée revient à son jeune groupe, présent et sérieux tout au long de l’année : “On a eu une saison difficile. Pourtant, nous avons commencé la saison à 23 joueurs et l’avons finie avec le même contingent. Ce sont eux qui ont gagné cette Coupe et je les félicite”.

Un an après les 70 ans du FC City, les Juniors C écrivent donc une petite page supplémentaire de l’histoire du club.

Pour revoir la séance de tirs au but :

 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

Une publication partagée par Proxifoot (@proxifoot)

 

FC CITY – URANIA GENÈVE SPORT  1-1 (5-4 tab)
Stade des Libellules, terrain synthétique

Buts : 9′ Ferrat (P) 0-1, 35′ Guignet 1-1

City (4-3-3) : Miftari – Rawat, Quarroz, Abrigo, Manzambi – Hajrullahu ©, Guignet, Rexhi – Kity, Da Silva Oliveira, Sivapalan.
Remplaçants utilisés : Chiriatti, Wallin, Krebs, Osdautaj, Tadzic,
Entraîneur : Marc Fournier

UGS (4-3-3) : Ponti – Mouhtat, Font, Mrelot ©, Moresino – Gajic, Dian Ba, Duque Munoz – Routsis, Ahama, Ferrat.
Remplaçants utilisés : Owusu Boateng,
Entraîneur : Uros Cetkovic

Share.