L’OG est au pied du mur

0

Renversé par La Chaux-de-Fonds dans les dernières minutes (1-2), le club de Varembé risque plus que jamais la relégation en 2ème ligue inter. Il faudra un exploit samedi contre Chênois.

Le plus dur était fait, et pourtant… L’OG peut s’en mordre les doigts, et comment. Patron en première période et auteur d’un de ses rares buts de la saison (le septième en douze matchs) le club de Varembé n’a pas su se mettre à l’abri en encaissant à deux reprises avant le coup de sifflet final. Un crève-cœur qui aurait pu largement être évité au vu du peu proposé par les Neuchâtelois et des nombreuses balles de match gâchées en seconde période. À présent, l’Olympique de Genève est relégable et n’a plus qu’une journée pour s’en sortir. L’équipe de Kristian Cvijetic n’a pas son destin entre les mains. Pour espérer, il faudra impérativement créer la surprise samedi contre Chênois.

La fébrilité d’OG et la solidité d’Ummel

Après leurs trois défaites depuis la reprise, les locaux étaient conscients que ce match contre La Chaux-de-Fonds était une occasion à ne pas manquer, surtout après la défaite de dimanche face à la lanterne rouge Martigny. L’attitude affichée par les joueurs au maillot doré est la bonne et l’OG domine son adversaire. Seul problème : on ne tarde pas à comprendre pourquoi les Genevois n’ont marqué qu’à sept reprises cette saison. Camil Ouarghi a par exemple deux occasions sur lesquelles il aurait pu mieux faire (8′ et 32′) avant de se faire pardonner grâce à un tap-in avant la pause (35′, 1-0).

Il en est de même pour son binôme en pointe, Alexandru Pogaci. Le jeune originaire de Roumanie et passé par Servette, Carouge et Azzurri Lausanne est certes important de par sa capacité à prendre la profondeur, mais son manque de finition en seconde mi-temps est impardonnable. Comme Ouarghi, Pogaci aurait pu facilement inscrire un doublé s’il avait fait preuve de plus de sang froid et si le portier chaux-de-fonnier n’avait pas été si réactif. Ce manque de réalisme était logiquement aussi relevé par l’entraîneur Kristian Cvijetic au terme de la rencontre : “Comme souvent depuis la reprise, on a eu beaucoup d’occasions mais on ne marque pas de buts. Ce soir, après le 1-0, on aurait pu et dû se mettre à l’abri. On a sept buts en douze matchs et c’est très peu pour rester en 1ère ligue. C’est sûr que le déficit qu’on a au niveau de l’attaque est énorme”.

La joie des joueurs de l’OG après l’ouverture du score.

“On y va pour jouer au foot et pour marquer”

Contrairement à son adversaire, La Chaux-de-Fonds n’a pas le même problème en phase offensive. Auteurs de plus du triple de buts des Olympiens cette saison en 1ère ligue, les Neuchâtelois, pourtant éteints pendant quasiment nonante minnutes, réussissent à faire basculer la rencontre en leur faveur dans le money-time. Piazzoni est laissé seul sur un centre de la droite (89′, 1-1), puis Sylvestre profite d’un dégagement manqué d’OG pour conclure à bout portant (92, 1-2). Un dénouement qui n’aurait jamais dû arriver et qui aurait pu largement être évité. L’entraîneur Cvijetic est bien sûr conscient de l’importance qu’auraient eu ces trois points : “C’est très frustrant car si nous avions gagné ce soir nous serions pratiquement sauvés”.

À présent, la situation est la suivante : l’OG a sept points, comme Azzurri, mais a une moins bonne différence de buts. Les Genevois sont donc relégables avec les Valaisans de Martigny à un match du terme. Trop en retard au niveau du goal-average, l’équipe de Cvijetic devra tenter de prendre au moins un point contre Chênois et espérer que ses adversaires directs ne fassent pas de miracles : “On va essayer de se mettre à l’abri en prenant trois points. On va y aller pour joueur au foot comme ce soir. On n’y va pas pour défendre car on doit marquer”.

Si Azzurri perd face au futur champion YB II et que Martigny ne gagne pas contre Lancy, un point suffirait à l’Olympique de Genève pour se maintenir en 1ère ligue.

Toute l’amertume de Cvijetic après le match. Les siens sont contraints à l’exploit contre Chênois.

 

OLYMPIQUE DE GENÈVE FC – FC LA CHAUX-DE-FONDS  1-2 (1-0)
Stade de Varembé, terrain synthétique

Buts : 35′ Ouarghi 1-0, 89′ Piazzoni 1-1, 92′ Sylvestre 1-2

OG (4-4-2) : David – Antonio, Oliveira, Doumbia, Bordée – Benbekhti, Moaremi, Ferrillo, Pais © – Pogaci, Ouarghi.
Entraîneur : Kristian Cvijetic

Chaux-de-Fonds (4-4-2) : Ummel – Dupoisot, D. Mutombo ©, Cesca (85′ Doutaz), Kamwa (70′ Toitot) – Bulur, Pellegrini (46′ Pretot), Sylvestre, Vilela (79′ Diniz Miguel) – Mapwata, Endrion (70′ Piazzoni).
Entraîneur : Christophe Droz

Avertissements : Cesca, Dupoisot, Diniz Miguel (Chaux-de-Fonds).

Share.