Perly gagne le match de la peur

0

2ème ligue. Les Perlysiens s’éloignent de la zone rouge grâce à l’importante victoire obtenue devant Onex (3-0) qui se voit lui distancé et en bien mauvaise posture.

Ce dimanche après-midi, le Stade Municipal de Perly était le théâtre de ce que l’on appelle “un match à six points”. Onex, dernier égalité avec Interstar, se déplaçait chez des Perlysiens juste devant de deux unités. Les Verts pouvaient donc sortir de la zone rouge en cas de victoire, alors que les locaux pouvaient eux reléguer leur adversaire du jour à cinq points. Les deux formations arrivaient en confiance après avoir remporté chacune leur match de reprise, 1-4 pour Perly à Kosova et 2-1 pour Onex face à Aïre.

Perly prend son adversaire à la gorge

Avant-dernier surprise à l’heure de la pause liée à la Covid-19, Perly a à cœur de montrer qu’il n’a rien à faire si bas au classement et souhaite sauver sa place en 2ème ligue le plus rapidement possible. Si la solide victoire obtenue à Kosova en ouverture fut un bon premier pas, le début de match de ce dimanche après-midi en est un deuxième. En effet, les joueurs de Mattia Petrini réalise le coup parfait en inscrivant deux réussites en moins de vingt minutes. Un premier but de Polizzi (4′ 1-0) dès l’entame faisant suite à une action très litigieuse, puis un second des pieds du nouveau venu Ouattara (13′ 2-0),qui profite à merveille d’une boulette de Monteiro.

C’est difficile de prendre ce but au bout de 4 minutes, surtout sur une action litigieuse, regrettait l’entraîneur onésien Cyril Morisset. “Ensuite on fait une erreur individuelle et ils marquent ce deuxième goal. Aujourd’hui, les planètes étaient alignés pour eux, c’est allé dans leur sens“. Le coup fatal est adressé peu de temps avant la pause, lorsque le centre tir de Polizzi fait mouche (40′ 3-0). La mi-temps est sifflée sur ce score sans appel de trois longueurs d’avance pour les locaux.

Le buteur Ouattara au duel ici avec Garcia.

Malgré le très bon score à la pause, Mattia Petrini restait parfaitement lucide tout en étant évidemment satisfait du résultat : “Ça fait deux semaines de suite où nous sommes bien payés en première période. Nous n’avons pas dominé outrageusement notre adversaire en ayant douze occasions par exemple. Il faut vraiment garder les pieds sur terre, mais c’est sûr que ce résultat me satisfait“.

Onex en grand danger

La seconde période va être dominée par les visiteurs qui vont se créer plusieurs occasions sans jamais réussir à se montrer efficaces dans le dernier geste. Une défaite 3-0 qui fait mal au niveau du classement puisque Onex possède désormais cinq point de retard sur le premier non-relégable alors qu’il ne reste que trois matchs à jouer. Même si la situation est loin d’être idéale, Cyril Morisset se veut positif : “Je pense que nous avons réalisé un bon match aujourd’hui, nous n’avons pas à rougir de notre prestation, loin de là. Le score est excessif cet après-midi. Avec la même réussite qu’eux, je pense que nous pouvons aussi marquer en première période. La deuxième mi-temps était plus compliquée avec la chaleur, et Perly a géré son match. On a essayé sans ne jamais vraiment y arriver”.

Pour le maintien, l’entraîneur d’Onex ne veut donc pas baisser les bras : “Il reste trois matchs, chaque match est une finale. Nous, c’est comme ça qu’on doit les aborder. On doit passer rapidement à autre chose, se remobiliser pour la semaine prochaine et aller chercher des points contre Interstar, qui doit comme nous s’imposer. Il faut y croire jusqu’au bout. On a encore des adversaires qui sont largement à notre portée et on doit aller chercher les points dès la semaine prochaine“.

Cyril Morisset, l’entraîneur de Onex, y croît toujours.

Du côté des vainqueurs, les deux victoires de suite permettent de souffler et de voir la suite avec optimisme. “Nous avons notre destin entre les mains et nous avons surtout accumulé de la confiance. Mais attention ça peut aller vite, prévenait Mattia Petrini. La difficulté est de transmettre aux joueurs le fait que ce n’est pas terminé. Il va falloir prendre match après match, Aïre et City nous attendent, deux adversaires qui jouent également leur survie dans la ligue. Ce seront donc deux affrontements compliqués”. 

Au niveau des points positifs, le mentor perlysien se réjouissait de l’efficacité retrouvée : “Nous marquons des goals, ce qui permet d’augmenter la confiance et la sérénité. Ceci est un fait, on ne peut pas nous l’enlever. L’autre force que nous avons est que nous avions aujourd’hui 18 joueurs sur la feuille de match et nous en aurons à nouveau 18 pour la prochaine rencontre. C’est important “.

Onex enchaînera le week-end prochain avec un nouveau match à six points face à Interstar, où le vaincu devrait être quasiment relégué en 3ème ligue. Pour Perly, ce sera un déplacement sur le terrain d’Aïre qui s’est compliqué la tâche en s’inclinant face à Onex et City sur cette reprise.

FC PERLY-CERTOUX – FC ONEX 3-0 (3-0)
Stade Municipal de Perly

Buts : 4′ Polizzi 1-0, 13′ Ouattara 2-0, 40′ Polizzi 3-0.

Plus d’informations à suivre…

Share.