2ème ligue : qui pour arrêter Grand-Saconnex ?

0

La 2ème ligue reprend ses droits ce vendredi à Champel. Si Grand-Saconnex semble en position idéale pour monter, plusieurs équipes vont devoir se battre pour assurer leur maintien. 

Un mois effréné attend les 12 équipes de 2ème ligue pour boucler le premier tour et valider définitivement l’exercice 2020/2021. Une véritable épreuve de force pour certaines formations comme Versoix qui n’aura ni plus ni moins que 7 matchs à jouer en seulement 24 jours. Dans la course à la promotion, Grand-Saconnex paraît bien seul en tête mais affrontera quasiment tous ses adversaires directs. En bas, Onex et Perly devront rapidement faire des points pour tenter de dépasser Interstar, voire City.

Grand-Saconnex, seul au monde ?

Auteurs d’une première partie de championnat presque parfaite avant la pause liée au COVID-19, les Saconnésiens font figure de grandissimes favoris pour finir en tête à la fin du premier tour et obtenir leur promotion en 2ème ligue inter. Six victoires et un match nul : tel est le bilan jusque-là des hommes de Raffaele Del Rosso. Il leur restera donc quatre finales pour achever un travail parfaitement entamé en 2020. En plus d’avoir un avantage confortable au classement, Grand-Saconnex aura également le bénéfice du calendrier. Alors que certaines équipes devront jouer de nombreux matchs en peu de temps, eux n’auront “que” quatre rencontres parfaitement réparties sur le mois.

Oui, mais. Il existe tout de même un mais. Bien que les Saconnésiens aient leur destin entre leurs mains, ils devront se méfier de Plan-Les-Ouates, Kosova et Versoix, encore en course. Qui plus est, l’actuel leader de 2ème ligue devra se frotter à ces trois formations et ce dès dimanche aux Cherpines. Une rencontre qui pourrait bien tout relancer ou alors enterrer définitivement les espoirs de PLO. Côté Versoisien, avec 9 points pris sur 12, tout reste possible. Néanmoins, ils devront faire face à un calendrier complètement fou avec 7 matchs à jouer en 24 jours. Ceci leur rend la tâche bien plus ardue. A noter que si Versoix ou toute autre équipe ne parvient pas à boucler son premier tour, l’ACGF fera un ratio point par match qui pourrait valoir son pesant d’or au moment d’établir le classement final…

Il ne faut pas oublier non plus Lancy, actuel deuxième du classement, mais avec le même nombre de matchs que les Saconnésiens et 6 unités de retard, il leur sera difficile de terminer en tête.

Les confrontations directes :

  • dimanche 6 juin : Plan-Les-Ouates – Grand Saconnex
  • Mercredi 9 juin : Versoix – Kosova
  • dimanche 13 juin : Lancy II – Plan-Les-Ouates
  • dimanche 20 juin : Versoix – Grand Saconnex 
  • dimanche 27 juin : Grand-Saconnex – Kosova et Lancy II – Versoix

Kosova et Lancy II peuvent encore y croire.

En bas, la bataille fait rage

Trois équipes sortent du lot pour la bagarre contre la relégation. A commencer par les deux actuels relégables : Onex et Perly. Avec un seul point, les Onésiens sont en bien mauvaise posture, mais ils ont la chance de ne pas être largués puisque Interstar 10ème possède un match de plus et n’a que trois points d’avance. Concernant les Perlysiens, ils possèdent également un match de moins qu’Interstar et un seul point en moins. Le calendrier offre un plus qu’intéressant Perly-Onex lors du deuxième week-end de reprise. Cardiaques s’abstenir.

Vous l’aurez compris, Interstar est également en position délicate même si les hommes de Bruno Rocha ne sont actuellement pas relégables. Ils n’ont pas leur destin entre leurs mains. Ils entameront cette reprise face à Versoix, puis Kosova, deux candidats encore en course à la promotion, avant un déplacement crucial à Onex. Ils n’auront donc que quatre matchs, un de moins que les deux derniers, pour faire un maximum de points et espérer finir devant eux.

Il faudra également garder un oeil sur City, actuel 9ème avec 6 points, mais qui a encore 6 matchs à jouer avant la fin du premier tour et possède donc un avantage tant en termes de points que de calendrier. Idem pour Meyrin II qui a en plus la chance de pouvoir compter principalement sur des jeunes de moins de 20 ans ayant pu reprendre les entraînements plus tôt que le reste.

Les confrontations directes :

  • dimanche 13 juin : Perly – Onex
  • dimanche 20 juin : Onex – Interstar
  • dimanche 27 juin : City – Perly

Perly et Interstar visent le maintien.

Le classement final devrait être connu au plus tard le 30 juin au soir au terme de la dernière rencontre opposant Versoix à Perly. D’ici là tout peut arriver, en haut comme en bas.






Share.