Salan envoie Collex au sommet !

0

Grâce notamment à un triplé de son attaquant, Collex-Bossy a remporté le choc face à Servette M-21. En attendant de connaître le résultat de Monthey dimanche, les Collesiens sont leaders.

Pouvait-on rêver d’une plus belle affiche pour la reprise de la 2ème ligue inter ? Difficilement. Ce Collex-Bossy – Servette M-21 avait une saveur particulière non seulement de par son cadre ensoleillé accompagné du retour des supporters au bord des terrains, mais aussi pour son enjeu de taille. Le deuxième face au troisième avec un fauteuil de leader à la clé, rien que ça. Et si ce genre de choc débouche parfois sur un match fermé ne tenant pas toutes ses promesses, nous avons été servis samedi soir. Un scénario haletant, du suspense, cinq buts, un triplé de David Salan et une victoire de Collex-Bossy : les spectateurs en ont eu pour leur déplacement.

Le triplé de Salan et les sauvetages de Mutombo

Pas favoris au moment du coup d’envoi en raison du rythme supplémentaire dont bénéficiaient les jeunes grenat, les Chevaliers ont vécu vingt premières minutes très compliquées. Écrasé par Servette qui obtient corner sur corner, Collex concéde un penalty après cinq minutes de jeu pour une faute de Pasche sur Samba. Suffisant pour que Matteo Regillo inscrive son dixième but de la saison en 2ème ligue inter (6′, 0-1), mais insuffisant pour être à l’abri. L’entraîneur servettien Bruno Pascale regrettait d’ailleurs le fait de n’avoir pas assez profité de ce temps fort : “Nous aurions pu tuer le match d’entrée” déclarait-t-il au terme de la rencontre.

Au lieu de cela, les locaux vont gentiment retrouver des couleurs, notamment grâce à un exploit individuel de David Salan, le premier du jour, qui remotive les siens (26′, 1-1). Une réussite qui fait figure de tournant, juste après une phase de souffrance collesienne. L’entraîneur Yves Miéville analysait cela ainsi : “L’égalisation a redonné confiance au groupe et nous a permis de trouver un second souffle. Nous avons aussi réalisé que nous étions capables de marquer des buts”. À propos de buts, cette saison, Collex n’en a jamais marqué moins de deux à domicile. La règle sera confirmée avant le thé. Salan est laissé seul sur un corner et conclut facilement de la tête (37′ 2-1).

Un avantage d’une unité à la pause qui sera équivalent à celui final, bien que le résultat ne soit plus le même. En effet, Salan n’a encore une fois laissé aucun espoir aux Servettiens qui venaient de revenir à la hauteur grâce au jeune Nyakossi (68′, 2-2) : il signe son triplé (69′, 3-2), repart avec le ballon du match et devient par la même occasion le meilleur buteur du groupe 1 de 2ème ligue inter avec 11 réalisations. Pour ce qui est des trois points, un énorme Osni Mutombo se chargera de les sécuriser avec plusieurs arrêts providentiels lors des minutes finales.

Défaite regrettable pour le capitaine Cameron Barbaran et ses coéquipiers.

“Servette était meilleur dans le jeu, mais on a gardé nos valeurs”

Cette défaite est tant formidable pour Collex-Bossy qu’elle est amère pour Servette, et Bruno Pascale avait du mal à masquer sa déception après ce revers : “Il y a beaucoup de frustration. Ça s’est joué sur des petits détails, des erreurs que l’on a faites et certainement aussi un manque de maturité de notre part sur ce genre de match. Nous n’avions plus joué contre des adultes depuis longtemps et cela nous a permis de voir les lacunes qu’ont encore nos jeunes, sur le plan de la gestion des émotions notamment. Maintenant, il s’agira de se remobiliser pour les trois matchs importants restants”. Même si le chances de promotion de Servette M-21 sont à présent bien plus basses que la veille, trois victoires pourraient encore faire espérer les jeunes de Bruno Pascale. Le calendrier est le suivant : Sierre, Saint-Prex et CS italien.

À l’inverse de Bruno Pascale, Yves Miéville estimait après nonante minutes que la victoire au forceps de son groupe était due en partie à une bonne gestion des émotions : Servette était clairement meilleur au niveau du jeu mais on a joué avec nos valeurs et les évènements ont tourné en notre faveur. On a su gérer nos émotions et faire le travail avec du cœur, de l’effort physique et du mental”. S’il fallait faire un constat à chaud, Collex semble avoir à la fois le cœur et la réussite d’un champion. Les Collesiens occuperont d’ailleurs la première place en attendant le match de Monthey à Genolier dimanche après-midi. Il est quoi qu’il arrive trop tôt pour s’enflammer d’après l’entraîneur collesien : “Nous aurons trois finales, oui, mais c’est encore long, il reste neuf points en jeu. On prendra notre temps pour jouer les coups à fond. La montée, c’est hypothétique, mais rien que le challenge sportif après cette longue pause nous fait plaisir et nous permet de ressentir de belles émotions”.

Nous vous recommandons d’ores et déjà d’entourer la date du 19 juin dans votre agenda, celle de la confrontation directe Collex-Monthey. En attendant, les Chevaliers ne devront pas se laisser prendre par l’euphorie et confirmer à Renens, une équipe crainte par Yves Miéville, et qui a par ailleurs battu Servette M-21 à l’automne. Prudence.

Il reste trois matchs à Collex pour aller au bout de son rêve.

FC COLLEX-BOSSY – SERVETTE FC M-21  3-2 (2-1)
Stade Marc Burdet

Buts : 6′ Regillo (P) 0-1, 26′ Salan 1-1, 37′ Salan 2-1, 68′ Nyakossi 2-2, 69′ Salan 3-2.

Collex (4-2-3-1) : O. Mutombo © – Pasche, Rego (78′ Azevedo), Izquierdo, Da Cunha – Kerouedan, Lhoneux (84′ Ayete) – Albanese (66′ Jung), Sposito (66′ Carasso), Schedler – Salan (86′ K. Mutombo).
Entraîneur : Yves Miéville

Servette (4-3-3) : Babel – Ambassa, Mulliqi, Nyakossi, Wieland (59′ Sawadogo) – Barbaran © (74′ Kamberi), Opoku, Girma (59′ Sidiki) – Pédat (78′ Carneiro), Regillo (74′ Sestito), Samba.
Entraîneur : Bruno Pascale

Avertissements : Lhoneux, Izquierdo, Carasso, Pasche (Collex) ; Opoku, Mulliqi, Samba, Sestito.

 






Share.