Davide Mistretta : « Je n’étais pas sûr de tenir une saison de plus dans ces conditions »

0

L’entraîneur du FC City Davide Mistretta a décidé de quitter son poste après avoir obtenu le maintien en 2ème ligue. Il sera remplacé par Francisco Taveira.

C’est un départ qui surprend. Alors qu’il venait de réussir à se maintenir avec une équipe de City menacée à l’heure de la reprise, Davide Mistretta a choisi de démissionner en vue de la saison à venir. À l’origine de cette décision, un besoin de souffler après une période difficile et des saisons intenses, mais aussi le constat d’un effectif peut-être pas assez étoffé pour la 2ème ligue. Entretien avec celui qui sera remplacé par un ancien de Signal Bernex : Francisco Taveira, dit “Chico”.

“Sans cette reprise hâtive, j’aurais peut-être continué”

Si Davide Mistretta a décidé de quitter son poste, la raison est avant tout celle d’une fatigue accumulée au cours des dernières saisons. Ce dernier explique également en quoi ces derniers mois, et en particulier la reprise lors du mois de juin, l’ont usé : “Cette décision est avant tout due à ma fatigue. Je voulais m’enlever cette pression après plusieurs saisons dans cette division qu’est la 2ème ligue. Et cette reprise hâtive m’a personnellement beaucoup fatigué. Il y avait cette sensation qu’on reprenait juste pour reprendre et personnellement j’étais contre. Maintenant, je pense, par respect pour le club, que le mieux est de m’écarter un moment. Il y a un ensemble de petites choses qui font que je n’étais pas sûr de pouvoir aller au bout d’une saison supplémentaire. Puisque les changements en cours de saison sont toujours plus compliqués, j’ai préféré donner la possibilité au club de chercher quelqu’un directement et d’éviter de se retrouver dans une situation critique”.

“Les jeunes ne peuvent pas représenter 50% du contingent”

Outre une santé à préserver, le constat d’un effectif peut-être trop jeune pour ce genre de circonstances a lui aussi pesé dans la balance. Bien qu’écouté et compris par le club à ce niveau-la, le chantier semblait peut-être un peu ambitieux pour la saison à venir. Davide Mistretta nous explique sa vision sur ce thème récurrent des jeunes en Actifs : “City a toujours eu cette réputation de faire jouer et de sortir des jeunes et c’est une bonne chose. Je pense cependant qu’on ne peut pas faire qu’avec des jeunes en 2ème ligue. Il faut des joueurs confirmés pour les encadrer, car un jeune qui ne s’entraîne qu’avec des jeunes ne progresse pas. Tu ne peux pas non plus dire dès le départ à un 2003-2004 qu’il va devoir jouer la gagne tout au long de la saison pour ne pas descendre. il faut donc avoir des jeunes, certes, mais sans que ceux-ci représentent la moitié du contingent, ce qui était notre cas sur la fin. Ce n’est donc pas que j’avais peur de ce défi, mais je rentrais un peu dans une autre idée”.

Ce manque d’expérience, comme dit précédemment, est un enjeu qui avait été discuté et compris par le club : “Ce sera probablement quelque chose qui sera fait prochainement. Le club a en tout cas compris et nous avons beaucoup discuté de cette idée ensemble”, confirme Mistretta. Construire un effectif à la hauteur et équilibré sera en tout cas une étape primordiale pour préparer la course au maintien (des transferts devraient être annoncés prochainement, ndlr). Cette remarque vaut d’autant plus lorsque l’on considère que les promus de 3ème ligue semblent avoir la qualité pour s’installer dans leur nouvelle catégorie : “Si on regarde les équipes promues, les autres Deux de 2ème ligue, Versoix, Champel, Aïre, Perly… On a l’impression que l’intrus, en l’état actuel des choses, c’est nous”, commente l’ex-entraîneur du FC City.

Face à Perly, lors de la dernière journée, City avait aligné une majorité de Juniors.

“C’est une grande famille, j’ai l’impression d’y avoir passé 30 ans”

À l’heure des adieux, Davide Mistretta a tenu a remercier City pour ce qu’il y a vécu au cours des dernières années. Un club qui l’a surpris positivement et qu’il gardera dans son cœur : “En trois ans là-bas, j’ai l’impression d’y avoir passé 30 ans. C’est vraiment un super club, malgré qu’il reste méconnu, pour lequel j’aurai toujours un grand respect. C’est selon moi comme un club de campagne, mais en ville. Le travail effectué est remarquable et je dois aussi les remercier pour m’avoir permis de prendre la tête de la Une seul après le départ de Jean-Yves l’été dernier (Jean-Yves Solihi, dont Davide Mistretta était l’assistant, entraîne désormais Servette M-17, ndlr). Les joueurs méritent eux aussi d’être félicités pour leur implication et pour ce maintien obtenu. Je souhaite bonne chance à tout le monde pour la suite”.

À présent, Francisco Taveira guidera le FC City en 2ème ligue tandis que Davide Mistretta prendra en charge les Juniors B de Perly, histoire de continuer à apprendre en exerçant l’activité, pour revenir plus fort : “Je souhaite continuer à emmagasiner le plus de matière possible pour revenir plus fort. Je souhaite aussi finir ma formation et passer le diplôme A prochainement”, conclut-il.

Share.