La fantastique année d’Avanchet

0

La première équipe ainsi que l’équipe féminine d’Avanchet-Sport ont obtenu la promotion en 3ème ligue. Retour sur cet exploit avec les protagonistes respectifs.

Ce n’est pas tous les jours qu’un club réussit à obtenir la promotion pour deux de ses équipes actives en une saison. Cet exploit est d’autant plus louable lorsqu’il englobe une équipe féminine et qu’il est réalisé par un club quelque peu de second plan comme Avanchet-Sport. En cette saison particulière, le club résidant au stade municipal de Vernier a en effet réussi un remarquable doublé. Une excellente nouvelle pour le club, dont la première équipe avait connu des jours heureux en 2015, avant de connaître un déclin lors des saisons successives. La présidente Ana Roch, mais aussi son mari David Roch (entraîneur de la première équipe) et Tatiana Gomes (joueuse de longue date de l’équipe féminine) commentent cette saison qui restera dans les annales du club.

“On a su être débrouillardes pour franchir un cap”

Si la première équipe d’Avanchet a dû attendre la dernière journée pour décrocher son ticket vers la 3ème ligue, l’équipe féminine aura elle réussi à prendre plus tôt l’ascendant sur ses concurrentes. Les joueuses entraînées par Aurélie De Freitas retrouveront des clubs huppés de la région lors de la saison à venir comme Aïre, Meyrin ou encore Interstar. Présente depuis la création de l’équipe féminine d’Avanchet, cela représente beaucoup pour Tatiana Gomes : “On est parties il y a des années avec une équipe d’amies, toutes issues des Avanchets. On cherchait un endroit pour toutes jouer ensemble. Nous n’avions jamais réalisé de montées ou d’exploits particuliers jusqu’à maintenant. Cette promotion nous permet de franchir un cap et c’est une immense fierté”.

Un exploit encore plus gratifiant car réalisé presque indépendamment d’un soutien extérieur ou même du club, comme l’explique Tatiana Gomes : “On s’entend bien avec tout le monde mais on ne reçoit pas plus de soutien que ça. Cette montée, on la doit vraiment à nous-mêmes. Plusieurs fois, cela a été compliqué et nous n’étions pas loin de lâcher prise, mais nous avons su être débrouillardes pour franchir enfin un cap”.

De la banqueroute frôlée à la double promotion

Du côté de la première équipe, qui a dû se battre jusqu’à la fin dans le groupe 2 de 4ème ligue, la montée était en ligne de mire depuis le départ. Un objectif qui a pu être rempli grâce notamment à une base de joueurs expérimentés qui s’identifient au club qu’est Avanchet-Sport, comme nous l’explique l’entraîneur David Roch : “La montée était l’objectif. On avait avec nous des joueurs qui ont joué plus haut qui étaient là pour ça. Certains formaient un noyau de joueurs des Avanchets. Nous avons eu de la chance de les avoir et cela nous a permis d’aller au bout, notamment en gagnant nos trois derniers matchs”.

Cette double promotion est aussi une bouffée d’oxygène pour la présidente Ana Roch, qui a vécu des moments difficiles depuis son arrivée à la tête du club en 2015 : “On a vraiment connu des moments difficiles. Il y a eu cette dégringolade de la première équipe, et à un moment le club était à la limite de la banqueroute. Il a aussi fallu redorer l’image d’Avanchet. Notre comité, ainsi que les entraîneurs, nous ont permis de nous relever, notamment en acceptant de s’engager sans recevoir d’indemnités. Sans ces personnes, nous n’en serions pas là”.

“On est motivé à gravir petit à petit les échelons”

À présent, la saison qui débute dans un peu plus d’un mois sera tout autant importante que celle qui vient de s’écouler. Celle-ci permettra à Avanchet de comprendre à quoi le club peut aspirer. La présidente Ana Roch est consciente que le club semble emprunter la bonne voie, mais se veut prudente et ne s’enflamme pas : “On espère des belles choses, mais c’est toujours un long travail et il ne faut pas rester sur nos acquis. Des gens arriveront, d’autres s’en iront… il faudra tout faire pour continuer sur la même lancée”.

Son mari David Roch, entraîneur de la première équipe, est lui aussi prêt à relever ce nouveau défi : “On est tous motivés pour gravir les échelons petit à petit. Il va falloir se stabiliser, puis chercher d’aller le plus haut possible”. Pour ce faire, l’équipe fanion du club sera renforcée : “On a pu s’entretenir avec plusieurs joueurs et des transferts vont s’opérer. Malgré tout, Avanchet est un club qui peut être attirant car c’est un club de quartier auquel on peut s’identifier. On en a eu la preuve cette saison avec des joueurs qui auraient pu aller plus haut mais qui ont décidé de venir avec nous”.

Pour la suite de l’aventure d’Avanchet-Sport, il faudra attendre septembre. Le club, qui espère être plus reconnu, aura notamment une équipe d’actifs supplémentaire à la reprise, en 5ème ligue : un autre signal indiquant que le club est sur la pente ascendante. Affaire à suivre.

Share.