Versoix bute sur Perly : Grand-Saconnex est promu !

0

Versoix avait besoin des trois points mais Perly n’a pas concédé plus qu’un match nul (2-2). Un résultat qui profite à Grand-Saconnex, promu en 2ème ligue inter.

Décidément, quelle fin de championnat improbable en 2ème ligue ! Après avoir vu Grand-Saconnex manquer l’occasion de fêter son tite dimanche contre Kosova, c’est cette fois-ci Versoix qui n’a pas su profiter de l’occasion en or laissée par les Sacconésiens. Il fallait battre Perly pour être promu, mais les Perlysiens n’ont pas fait de cadeau, si ce n’est à Grand-Saconnex, qui peut fêter son titre après ce nul qui clôt la saison. Le club du Blanché est promu en 2ème ligue inter. Versoix devra quant à lui patienter pour cette promotion qui est pourtant en ligne de mire depuis des années.

Versoix mené par deux fois

Si certains s’attendaient à une équipe de Perly nonchalante et à moitié en vacances mercredi soir, il ne leur aura pas fallu bien longtemps pour se rendre compte du contraire. Les locaux jouent libérés et montrent de l’envie. De l’envie, de l’engagement, mais aussi de la précision : le tir de Simoes qui vient dépoussiérer la lucarne est splendide (5′, 1-0). Un début cauchemar pour les Versoisiens. Le genre de chose qui arrive parfois lors de ces matchs avec un tel enjeu, comme l’explique le très expérimenté Thierno Bah, aujourd’hui entraîneur de Versoix : “On est rentrés un peu crispés dans ce match. L’enjeu s’est ressenti”.

Au-delà de l’ouverture du score, les joueurs de Mattia Petrini sont réellement menaçants sur chaque attaque,  exploitant notamment la vitesse de Piaget ou de Simoes. Les corners obtenus par les Perlysiens sont fréquents, signe que ces derniers ne rechignent pas au moment d’attaquer. Mais heureusement pour les Bleu et Blanc, seuls pour qui le match avait de l’enjeu mercredi, le réveil ne tarde pas. Lancé en profondeur, Sada M’Baye transforme sa première occasion (27′, 1-1). Sans doute son but le plus important de la saison.

Encore une fois cependant, Perly va faire preuve de caractère. Si Luca Piccirillo sauve les siens en sortant parfaitement dans les pieds de Piaget au retour des vestiaires, il ne peut rien sur le coup de tête de Vuichard quelques instants plus tard (52′, 1-1). Un vrai coup de massue sur la tête de Versoix. À la recherche de solutions pour renverser la rencontre, Thierno Bah en devinera une, en la personne du buteur Momo Rabhi (70′, 2-2). Mais entre malchance (transversale, sauvetage sur la ligne…) et gestion maligne du money-time côté Perly, Versoix n’y arrivera pas. Une déception immense pour une équipe construite pour monter, qui avait vu ses espoirs de promotion renaître il y a quelques jours.

Mattia Petrini n’a pas fait de cadeaux pour sa dernière sur le banc perlysien.

“On a joué 7 matchs en 24 jours, avec des joueurs qui travaillent toute la journée”

Difficile de trouver les mots après une telle déception, et Thierno Bah ne fait pas  figure d’exception côté Versoix. Comme pour toute son équipe, c’est un moment difficile à digérer : “La déception est énorme. Il y avait la place mais on n’a pas su gravir cette dernière marche. On a essayé et malheureusement ce n’est pas passé”.

Sans vouloir chercher à tout prix des alibis à cette formation versoisienne, il est  vrai qu’elle n’a pas été gâtée ni par son calendrier titanesque depuis la reprise, ni par l’infirmerie, qui s’est remplie week-end après week-end : “On a dû jouer sept matchs en vingt-quatre jours et à chaque match nous perdions des joueurs à cause de la non-préparation à laquelle on a dû faire face. On a dû bricoler du mieux qu’on a pu et ça a tenu jusqu’à aujourd’hui”. confirme l’entraîneur des Bleu et Blanc.

Dans une 2ème ligue qui accueillera Vernier, mais aussi les deuxièmes garnitures de Chênois et de Carouge, Versoix devrait logiquement se placer à nouveau parmi les prétendants au titre à la rentrée. Même s’il est bien trop tôt pour évoquer cela, Thierno Bah confirme que les ambitions seront inchangées :  “On va digérer cette fin de saison, récupérer physiquement et mentalement et repartir l’année prochaine en visant le titre”.

Thierno Bah et son équipe devront réessayer la saison prochaine.

“C’est peut-être un juste retour des choses”

Vous l’aurez compris, le vrai gagnant de cette dernière rencontre de l’année en 2ème ligue est bien le FC Grand-Saconnex. Promus en 2ème ligue 2018, les Saconnésiens découvriront la 2ème ligue inter pour la toute première fois : “C’est historique pour le club. On s’est donné les moyens pour y arriver et c’est peut-être un juste retour des choses, sans rien enlever aux belles saisons de Versoix et de Lancy II” commente le directeur technique sacconnésien Valentin Toffoletto, présent pour l’occasion.

Le discours tenu par le capitaine Meshar Arifi est similaire à celui de son directeur technique. L’ancien capitaine de l’OG met notamment en avant la constance dans le travail dont a fait preuve son équipe lors des derniers mois : “On est content de monter en 2ème ligue inter et je pense qu’on le mérite. On a été premiers tout le long avec simplement une défaite lors du dernier match. C’est le résultat de beaucoup de travail. On n’a pas lâché cet objectif de vouloir monter”.

Enfin, Valentin Toffoletto a bien sûr une pensée pour Raffaele Del Rosso, qui, arrivé il y a un peu plus d’un an, a réalisé un travail remarquable au sein du club, dont il vient tout juste d’emmener la première équipe en 2ème ligue inter : “Il faut saluer le travail de Del Rosso qui, au-delà de son rôle d’entraîneur, est une personne exceptionnelle. Son travail d’un point de vue humain et sportif est remarquable. Il a tout donné pour le club dès le premier jour, et pas que pour la première équipe. Il mérite cette montée”.

Grand-Saconnex s’est fait peur, mais a finalement atteint son objectif.

FC PERLY-CERTOUX – FC VERSOIX  2-2 (1-1)
Stade Municipal de Perly

Buts : 5′ Simoes 1-0, 27′ M’Baye 1-1, 52′ Vuichard 2-1, 70′ Rabhi 2-2.

Perly (4-4-2) : Laroche – Mendes, Vuichard ©, Dubosson, Prébnandier (80′ Boyenval) – Simoes Chaves (88′ Ndow), Pessoa, Nsiakanda (78′ D. Marinho), Gaio (57′ R. Marinho) – Ouattara, Piaget (84′ S. Antunes).
Entraîneur : Mattia Petrini

Versoix (4-3-3) : L. Piccirillo © – Pires, Hanson, Ntsoli (64′ Thiam), Do Vale – Abdallah (76′ Mansilha), Misini, Salustiano – Mohamed Ali, M’Baye (64′ Rabhi), A. Shabani (60′ Kernou).
Entraîneur : Thierno Bah

Avertissements: Nsiakanda, Piaget, Petrini (entraîneur), Ouattara, Pessoa, Mendes (Perly) ; Hanson, Mohamed Ali, Mansilha (Versoix).
Expulsion : 90′ Do Vale (Versoix)

Share.