Ce Meyrin-là est un régal !

0

Pour leur première sortie de la saison devant leur public, les Meyrinois se sont offerts un festival et n’ont fait qu’une bouchée d’Echallens (6-2). 

Fraîcheur, enthousiasme, dynamisme… tels sont les mots-clés caractérisant cette nouvelle équipe du Meyrin FC qui a émerveillé ses supporters en ce samedi après-midi. Pourtant opposé à l’un des grands favoris de ce championnat, les hommes de Jean-Philippe Lebeau sont parvenus à imposer leur rythme durant l’ensemble de la partie et faire exploser une formation d’Echallens qui venait pourtant de gagner 0-3 à Lancy en ouverture de saison. Une performance époustouflante pour cette équipe qui s’est passablement rajeunie durant l’été. “Nous avons répondu aux attentes, aux objectifs, analysait l’entraîneur genevois Jean-Philippe Lebeau. Aujourd’hui, on a su être solides et efficaces“.

 Un vent de fraîcheur souffle sur les Arbères

Après les départs de certains cadres comme Moussilou, Valente ou Tall à l’inter-saison, le club meyrinois a décidé de miser avant tout sur sa jeunesse. Même si cela leur jouera forcément des tours au cours de la saison, à l’image de la première rencontre à La Sarraz où les Jaunes n’ont pas réussi à tuer le match (1-1), ou cet après-midi où ils se sont fait rejoindre après avoir mené 2-0, ce manque d’expérience est largement compensé par une débauche d’énergie impressionnante et une belle qualité individuelle et collective.

Le 3-4-3 mis en place par le staff meyrinois se montre également très efficace. Echallens n’a jamais réussi à trouver la parade pour stopper les marées adverses. “On a profité de la période du Covid pour mettre en place certaines choses sur plan individuel et collectif, expliquait Jean-Philippe Lebeau. Pour l’instant ça s’applique, donc c’est bien”.

A noter aussi la force de frappe du Meyrin FC. Le danger peut venir de partout. Les six réussites inscrites cet après-midi ont été l’œuvre de cinq buteurs différents. Le nouveau défenseur Phibel tout d’abord a permis aux siens de prendre le match par le bon bout de la tête (27′ 1-0) avant que Bavueza ne donne deux longueurs d’avance dans la foulée (30′ 2-0). Le buteur vaudois Rushenguziminega est parvenu à remettre les deux équipes à égalité (32′ 2-1, 48′ 2-2), mais sans jamais douter, les Meyrinois sont repassés devant. Zambrella sur pénalty (63′ 3-2), Iyeti d’un coup-franc exceptionnel (86′ 4-2), puis un doublé de Semedo (90′ 5-2, 92′ 6-2), ont permis aux locaux de s’offrir une première victoire pleine de promesse et d’espoir.

Le sensationnel coup-franc direct de Roland Iyeti à voir et revoir sans modération :

Une performance XXL qui a eu le don de ravir l’entraîneur des Jaunes :  “Il était Important de marquer notre territoire, avec ce premier match à domicile, C’est plaisant, ils sont enthousiastes, ils sont dans l’envie, la détermination, avec des objectifs commun bien définis et voilà ça se passe bien. C‘est ce qui donne une bonne dynamique“. Meyrin tentera de confirmer cette belle victoire ce vendredi soir avec un déplacement aux Trois-Chêne pour un derby qui vaudra le détour.

Retrouvez ci-dessous la réaction de l’entraîneur meyrinois Jean-Philippe Lebeau après la victoire des siens.

MEYRIN FC – FC ECHALLENS RÉGION  6-2 (2-1)
Stade des Arbères

Buts : 27′ Phibel 1-0, 30′ Bavueza 2-0, 32′ Rushenguziminega 2-1, 48′ Rushenguziminega 2-2, 63′ Zambrella (P) 3-2, 86′ Iyeti 4-2, 90′ Semedo 5-2, 92′ Semedo 6-2.

Meyrin (3-4-3) : Mutombo – Izzane, Phibel, M. Pagliuca (78′ Dos Santos) – Tusiama, Robin ©, Matos (54′ Zambrella), Iyeti – Cauan (54′ Jourdan), Martins Cepa (78′ Semedo), Bavueza (64′ Nsiala).
Entraîneur : Jean-Philippe Lebeau

Echallens (4-3-3) : Falk – Reis, Le Neun, Chavanne, Trabelsi – Desportes, Demiri (89′ Ouared), Morard (76′ Glauser) – Ianigro (49′ Zeneli), Rushenguziminega ©, Goncalves.
Entraîneur : John Dragani

Avertissements : Iyeti (Meyrin) ; Demizi et Scilipoti (Echallens)

Share.