CS Italien repart de plus belle

0

Après trois matchs sans victoire, l’équipe de la Bâtie retrouve le sourire grâce à ses jeunes Mohamed Batista et Fabio Correia (2-0). Première défaite de la saison pour l’OG.

CS italien en avait bien besoin ! Une victoire face au co-leader OG et un clean-sheet qui redonnent confiance à l’équipe de Maxime Antonilli, alors que celle-ci avait tendance à « rater ses occasions au moment où ça pouvait tourner en sa faveur ». Samedi après-midi, la rencontre aurait pu basculer dans les deux sens. Comme le souligne Domingos RIbeiro, son équipe a eu au moins « deux occasions nettes », mais cette fois-ci, c’est CS Italien qui a eu le dernier mot. Et l’histoire est belle pour les buteurs : le 2005 Momo Batista a délivré les siens sur son premier ballon tandis que Fabio Correia, appelé à renforcer la Une après deux triplés en 3ème ligue, a lui aussi marqué : « Ce sont deux joueurs qui ne sont pas membres du contingent et ce sont eux qui font la différence. C’est la preuve que nous avons un club fort derrière nous » glisse Maxime Antonilli.

Cette remarque mettant en avant le bon travail du club peut aussi valoir pour le compartiment plus reculé du terrain. Avec un Ange Makabi toujours absent, le jeune Erwin Afua a impressionné par son calme, sa solidité et sa capacité à diriger la défense. On notera aussi la présence de Sebastiao Gaspar comme arrière gauche, autre jeune produit de la formation du CS.

Batista (2005) a délivré son équipe sur son premier ballon ! (© Joana Nogueira)

Pour revenir sur les deux occasions nettes citées par Domingos Ribeiro, elles concernent un tir à bout portant de Moreira Fernandes juste avant le thé sorti instinctivement du pied par Curia, et un coup franc sur la barre de Tony Casimiro (68′), décidément en manque de réussite après avoir vécu une situation similaire face à Grand-Saconnex (voir ici). Il y a de quoi s’en mordre les doigts pour les visiteurs.

Les locaux n’ont en tout cas rien volé car ils ont eux aussi multiplié les projections offensives en direction de la cage de Lécureux, de la première à la nonantième minute. Les entrées de Correia et Batista, deux joueurs au profil très offensif, prouvent bien que le club de la Bâtie n’avait pas l’intention de se contenter du nul.

« On sait que maintenant on est attendus différemment qu’au départ de la saison. Il faut que les jeunes réalisent cela et se mettent dans une position différente » affirmait Domingos Ribeiro après le premier revers d’OG. Ses protégés avaient l’occasion de prendre la tête en solitaire mais restent finalement deuxièmes, avant un nouveau déplacement ardu à Collex.

CS recolle quant à lui au wagon de tête juste avant de se déplacer à Balexert face aux M21 su Servette FC dimanche. Voilà un sérieux test qui devrait révéler si oui ou non les Bleu et Blanc sont capables de jouer les premières places comme l’an dernier.

CS ITALIEN GE – OLYMPIQUE DE GENÈVE FC 2-0 (0-0)
Stade de la Bâtie, terrain synthétique

Buts : 84′ Batista 1-0, 95′ F. Correia 2-0.

CS Italien (4-3-3) : Curia – Staffieri (67′ Chanut), Afua, Spätig, Gaspar – Pomevor ©, Ratcliff, Boillat (61′ Correia) – Souza (86′ Fouda), Massimino, Canton (83′ Batista).
Entraîneur : Maxime Antonilli

OG (4-1-4-1) : Lécureux – Meyer, Bitobo, Puntel ©, Bordée (56′ Rolle) – Moaremi (77′ A. Mirra) – Ouarghi, Moreira Fernandes (63′ Casimiro), Oilveira, Cayazzo (63′ Ribeiro) – Ortiz (77′ Mpambani).
Entraîneur : Domingos Ribeiro

Avertissements : Canton, Pomevor, Batista, Gouanou (CS Italien) ; Oliveira (OG)
Expulsion : 89′ Bitobo (OG)

Photos : Joana Nogueira

Share.