Vernier concède le nul dans les arrêts de jeu

0

Malgré le fait d’être parvenus à inverser la tendance dans le dernier quart d’heure, les Verniolans ont été rejoints à la dernière minute par le FC City (2-2). Les deux équipes obtiennent leur premier point de la saison.

Un peu plus de deux mois après avoir goûté aux joies de la promotion, le FC Vernier est de retour à la dure réalité de la 2ème ligue. Les hommes d’Alfredo Foschini n’ont pas réussi à se défaire d’un coriace FC City à domicile ce dimanche, une semaine après avoir concédé une première défaite sur le terrain de Meyrin II (2-0) en ouverture de saison. Outre le résultat, ce sont avant tout les sensations de crispation qui font souci. « On ne méritait pas, on n’était pas dans le jeu pendant 60-70 minutes, avouait l’entraîneur local après le coup de sifflet final. L’équipe n’arrive pas encore à se mettre dans le rythme et à comprendre les difficultés. C’est la crainte de la catégorie qui fait que l’on n’ose pas. On n’ose pas se faire confiance les uns les autres, on n’ose pas se mettre le ballon dans les pieds. On a peur de prendre ces risques qui font la beauté du football ».

Véritable chassé croisé

Et pourtant, même en ayant balbutié son football pendant la majorité de la partie, Vernier a été tout proche de l’emporter. A la suite d’une première période qui aura vu le portier Edwin Valencia sortir un pénalty de Demiri, les visiteurs sont parvenus à ouvrir le score dès l’entame de la seconde période grâce à un maître tir de leur capitaine Juan Valencia (46′, 0-1).

Touchés et presque coulés, les Verniolans ont alors profité de leur profondeur de banc pour revenir et passer l’épaule. Les deux nouveaux entrants Bakalovic (72′ 1-1) et Alexandre (82′ 1-2) ont renversé la vapeur en dix petites minutes. Alors que le public local pensait que leurs protégés avaient fait le plus dur, City a obtenu un pénalty dans les arrêts de jeu que Juan Valencia s’est fait le plaisir de transformer (94′ 2-2).

Au final, les deux formations obtiennent leur premier point de la saison après avoir toutes deux perdu lors de la première journée. Pour le nouvel entraîneur des visiteurs Francisco Taveira, le résultat est positif : « C’est un bon point qui nous permet de nous relancer dans le championnat ». Le FC City a passé un été mouvementé avec un changement d’entraîneur et de nombreux changements au sein de l’effectif. « On se cherche encore, car il y a eu pas mal d’arrivées, expliquait le nouveau coach de City. On essaie de construire une équipe, un groupe qui vient bien ensemble, et après, les résultats viendront au fur et à mesure« .

Alfredo Foschini espère lui que ce point permettra aux siens de prendre confiance et surtout conscience du travail à fournir pour gagner un match : « J’espère que les garçons prennent conscience qu’en travaillant ensemble comme on l’a fait pendant 20-25 minutes, on peut faire quelque chose, mais 25 minutes, ça ne suffit pas dans un match ». 

Les deux équipes tenteront de décrocher leur première victoire dès la semaine prochaine. Vernier se déplacera à Carouge II, alors que City fera de même mais du côté de Meyrin II.

La réaction de l’entraîneur du FC Vernier, Alfredo Foschini.

La réaction de l’entraîneur du FC City, Francisco Taveira.

FC VERNIER – FC CITY  2-2 (0-0)
Stade municipal de Vernier, terrain synthétique

Buts : 46′ J. Valencia 0-1, 72′ Bakalovic 1-1, 83′ Alexandre 2-1, 94′ J. Valencia 2-2.

Vernier (4-2-3-1) : Ferracini – Pessotto, Treleani, Torel ©, Viko – Paz (90′ Oliveira), Sthioul – Pinto (63′ Bakalovic), Rittiner, Guedes (52′ Komol) – Demiri (52′ Alexandre).
Entraîneur : Alfredo Foschini

City (4-4-1-1) : E. Valencia – Selmani, Carvalho, Lopes, Farrugia – Arab, Ahmed (66′ Makolli), Schmid, Mbimbo (66′ Correia) – J. Valencia © – Yo Zeanhmanwin (57′ Souleymane).
Entraîneur : Francisco Taveira

Avertissements : /

Share.