Veyrier mal payé contre la réserve d’Yverdon

0

Pas vraiment supérieurs dans le jeu, les Nord-Vaudois repartent de Veyrier-Village avec les trois points (2-3).

Veyrier n’a pas joué entre le 28 août et le 18 septembre à cause d’une interdiction décrétée par le médecin cantonal après deux cas Covid au sein de l’équipe, ce qui a causé le renvoi de deux matchs. Pas vraiment l’idéal quand on sort d’une préparation estivale et qu’on vient d’entamer le championnat. « Il ne faut pas oublier qu’on est de retour à la compétition, on avait des incertitudes d’un point de vue physique », précise un Daniel Villa qui ne cherchait pas d’excuses trois jours après la deuxième « reprise » sur le terrain de Concordia (victoire 1-3).

Veyrier plus entreprenant

La formation nord-vaudoise entraînée par Patrick Isabella, qui n’a affronté que des clubs genevois jusqu’à présent, est repartie avec une victoire heureuse, grâce à des buts inscrits pendant les temps forts veyrites. Des buts qui ont sonné comme des coups de poignard qui ont coupé les jambes d’une équipe de Veyrier plus entreprenante dans le jeu.

Malgré les absences des cadres importants (Veuthey, Paratte, Innaurato, Teicher, entre autres), la formation de Daniel Villa, comme à son habitude, a opté pour les relances courtes. « Dans la production du jeu, l’ensemble de la première mi-temps était bien », se satisfaisait-it, alors que son équipe était pourtant menée contre le cours du jeu à la pause, sur un but un peu malheureux sur coup de pied arrêté, inscrit par Delgado.

Les attaques rapides crucifient Veyrier

En seconde période, ce sont des buts sur des transitions rapides qui ont enterré les espoirs veyrites. Au moment où les Vert et Jaune poussaient pour revenir à 1-1 puis 2-2, Yverdon a marqué sur deux contre-attaques conclues par Dereck Isabella et Filip Damjanovic. Les jolis buts de Ben Mabrouk (1-2) et Machado (2-3) n’auront servi qu’à redonner espoir aux locaux, mais auront été vains.

Les prochaines semaines seront cruciales pour les objectifs des joueurs du pied du Salève, habitués à jouer le haut de tableau ces dernières saisons mais qui se verront peut-être rentrer dans le rang cette année. « C’est compliqué en ce moment, on a connu 15 jours sans match et quasiment sans entraînements, on a un effectif réduit avec des blessés et des absents. Cela fait partie du truc et ce ne sont pas des excuses », concluait Villa, à quelques jours du prochain match contre Grand-Saconnex.

 

La réduction du score de Machado sur coup franc:

La réaction de Daniel Villa, entraîneur de Veyrier :

 

FC VEYRIER-SPORTS – YVERDON SPORT FC II  2-3 (0-1)
Stade de Veyrier-Village

Buts : 16′ Delgado 0-1, 60′ Isabella 0-2, 69′ Ben Mabrouk 1-2, 82′ Damjanovic 1-3, 89′ Machado 2-3.

Veyrier (4-4-1-1) : Guenat – El Zahar, Buchs, Mendes ©, Varela (46′ Herman) – Belarbi (72′ Hempler), Mukenge, Ben Mabrouk, Röthlisberger – Machado – Aliji (56′ Gervasoni).
Entraîneur : Daniel Villa

Yverdon II (4-3-3) : Vukovic – Gudit, Rossé ©, Markovic, Salane (46′ Manjanovic) – Mbondo, Pitton, Avdic (61′ Pitronaci) – Martini (79′ Da Costa), Delgado (75′ Tavares), Isabella (92′ Goncalves).
Entraîneur : Patrick Isabella

Avertissements : Varela, Mukenge (Veyrier), Avdic (Yverdon)
Expulsion : 88′ Rossé (Yverdon, faute de dernier recours)

Photo: Joana Nogueira

Share.