CS Italien II sort gagnant du multiplex de la Bâtie

0

L’équipe de Juan Mellen a écarté Interstar (3-0) et a profité dans le même temps du nul entre Bosna et Donzelle (0-0) pour redevenir co-leader. 

Quatre équipes du Top 5 du groupe 1 de 3ème ligue s’affrontaient en quasi-simultané dimanche à la Bâtie. Bosna-Donzelle, le premier et le cinquième, sur le terrain du bas. CS italien II-Interstar, le deuxième contre le troisième, sur le terrain du haut. Au terme de deux rencontres sans doute un peu moins spectaculaires que prévu, CS Italien II a fait la meilleure opération avec sa large victoire 3-0 contre l’équipe de Varembé. Bosna a connu quant à lui un coup d’arrêt (0-0) face à un Donzelle qui continue de tenir tête aux grosse cylindrées de la ligue.

Rapid Jonction Bosna butte sur Donzelle

Dans le match débuté à 10h30 sur le petit terrain du bas, le leader Rapid Jonction Bosna avait pour objectif de battre Donzelle, classé 5ème avant cette rencontre. Un objectif que les locaux ne parviendront pas à remplir.

En première période, les débats sont équilibrés, le bloc compact des visiteurs gêne considérablement Bosna qui ne parvient que très rarement à aller inquiéter le portier Rocha. Au contraire, c’est Donzelle qui va se créer les deux plus grosses chances de but, touchant par deux fois la barre transversale d’Antonini par Nanni (1′) et Pereira (43′).

En seconde période, le leader va réussir à prendre le dessus face au bloc donzellois, mais ne parviendra que trop rarement à se créer des chances de buts et se heurtera à un très bon Rocha lors de chacune de ses tentatives, manquant même de réussite sur leur plus grosse action dans les arrêts de jeu, Hagdu ne pouvant reprendre correctement le ballon suite à une parade de Rocha.

Dans le camp du Rapid, le capitaine Diego Lopez est déçu de la performance « On a joué le match pour conserver notre première place au classement, mais on est tombé sur un bloc compact qu’on n’a jamais vraiment réussi à percuter ».

« Ils ont eu la plus grande chance de but en première période, poursuit l’attaquant de Bosna, mais en deuxième mi-temps, on a eu les actions pour prendre les trois points. Malheureusement, on a manqué le dernier geste et ça nous coûte cher aujourd’hui. Donzelle a été compliqué à jouer et mérite ce point, mais nous on est clairement déçu de perdre ces deux points importants au classement. »

Du côté de Donzelle, l’entraîneur Bruno Pais avait bien préparé son match et est content de la performance des siens : « On joue le leader et on a souffert, comme on s’y attendait. Mais je pense qu’au final, c’est un match nul qui correspond bien à la rencontre ».

« On savait qu’on pourrait leur causer des difficultés dans le dos de leur défense, poursuit le coach donzellois, alors on a proposé un bloc compact et on a su se créer des occasions. Malheureusement, on n’a pas réussi à les concrétiser. Mais aujourd’hui je suis content de ce point gagné sur le terrain du leader. »

Les réactions de Diego Lopez et Bruno Pais : 

RAPID JONCTION BOSNA – FC DONZELLE 0-0

Interstar paye son manque de concrétisation

Décidément, CS Italien II semble invincible à la Bâtie. Mis en difficulté en première période par Interstar, les hommes de Juan Mellen ont tout de même réussi à faire la différence face à un des favoris à la montée (3-0). Une première place retrouvée et partagée désormais avec Bosna.

Les visiteurs étaient pourtant mieux partis pour l’emporter dimanche matin. L’équipe de Bruno Rocha est celle qui a été la plus dangereuse en première mi-temps, touchant même la barre (24′). Mais même en insistant, l’ouverture du score n’est pas arrivée pour le club de Varembé. Un manque de réalisme punit par un but sur corner à quelques secondes de la mi-temps de CS par l’intermédiaire de Rui Carvalho (45+2′). “C’est un but contre le cours du jeu, admet Roberto Del Monte, capitaine habituel de la Deux de CS italien aujourd’hui blessé. On souffrait pas mal et on a marqué sur un temps faible. Ça nous a permis de commencer la seconde période différemment”.

Laissé au repos en première mi-temps suite à sa titularisation samedi avec la Une de CS Italien, Fabio Lopes Correia va faire la différence dès son entrée pour les locaux. Cinq minutes après avoir remplacé Melro, il sert De Piedade qui conclut en deux temps (63′, 2-0). “On a pris ce second but juste avant de faire les changements et ça nous a vraiment tué”, admettait l’enraîneur d’Interstar Bruno Rocha après la défaite des siens.

Après avoir été passeur, Fabio Lopes Correia se retrouve à la finition un quart d’heure plus tard et scelle ainsi définitivement l’issue de la rencontre (78′, 3-0). Un succès crucial pour CS Italien II qui, après avoir battu Bosna, bat cette fois un autre prétendant au titre.

Interstar n’a quant à lui pris qu’un point sur ses deux dernières sorties face à l’AS Charmilles (2-2) et CS italien II (3-0). L’équipe de Bruno Rocha a six points de retard sur le duo de tête, mais un match à rattraper. Pas de quoi inquiéter l’entraîneur portugais, pour le moment : “Le championnat est encore long et il ne faut pas oublier que ce groupe est nouveau. Je suis fier de mon groupe qui travaille énormément. On fera les comptes à la fin”.

Un autre choc attend Interstar qui recevra Bosna dimanche prochain. CS italien II sera quant à lui au repos.

Les réactions de Roberto del Monte et Bruno Rocha : 

CS ITALIEN II – CS INTERSTAR 3-0 (1-0) 
45+2′ Carvalho 1-0, 63′ Da Piedade 2-0, 78′ Correia 3-0.

Share.