Joao Oliveira offre la victoire à l’OG

0

L’Olympique de Genève renoue avec la victoire après plus d’un mois de disette face à des Veyrites trop tendres pour espérer tout autre résultat (2-0). 

Voilà un mois que l’Olympique de Genève n’avait plus gagné un match. Quatre déplacements pour un bilan de trois défaites et un match nul. Les hommes de Domingos Ribeiro ont parfaitement profité de leur retour à Varembé ce dimanche après-midi pour repartir de l’avant en championnat. “On avait besoin de ça après cette période de flottement”, se réjouissait l’entraîneur local au coup de siffler final. Une victoire nette est sans bavures au terme d’une rencontre parfaitement maitrisée.

Oliveira, le facteur X

Un joueur était déchainé en cette fin de week-end, il se nomme Joao Oliveira. Le joueur offensif de l’OG aurait pu terminer avec cinq buts si la réussite lui avait sourit davantage. Son festival a démarré après seulement 21 secondes. Sa volée a néanmoins trouvé le poteau gauche de Sevelino. Il a ensuite persisté pour ouvrir la marque, bien lancé par Casimiro en profondeur (33′ 1-0).

L’ouverture du score d’Oliveira 

Le buteur s’est remis en position idéale peu avant la pause mais sa tentative a une nouvelle fois trouvé le montant du dernier rempart veyrite. Il ne lui a cependant laissé aucune chance juste après le thé en profitant d’un nouvel assist de Casimiro (48′ 2-0). Ce duo a donné de gros maux de tête à la défense des visiteurs tout au long de la partie.

Et Veyrier dans tout cela ? Une seule occasion. Une tête du capitaine Mendes, magnifiquement arrêté par Lécureux alors que le score était encore nul et vierge. “Défaite totalement logique, on est passé totalement à côté, regrettait l’entraîneur veyrite Daniel Villa. Aujourd’hui c’était un jour sans pour nous. On était amorphe, avec un manque d’intensité dans les duels. On montre nos limites”.

De relégable à 4ème

Ce championnat de 2ème ligue inter est passionnant, avant tout de par son homogénéité. Cet après-midi, l’Olympique de Genève a démarré la rencontre en position de relégable mais termine la journée en haut du classement. “On perdait, on était relégable, on gagne on est 4ème. Ce championnat, jusqu’à la fin, il va être indécis, analysait Domingos Ribeiro. Après, on va voir comment on va digérer les cinq prochains matchs. Depuis le début, on a fait que 3 des 8 matchs à domicile, et ça, c’est important dans le décompte“.

Côté Veyrier, Daniel Villa avait la même analyse au sujet du classement : “C’est hyper serré quand on voit que le premier relégable est à 11 points. On est en haut, mais si on perd deux matchs, on est en bas“. L’entraîneur des Vert et Jaune souhaite maintenant voir une progression de la part de ses joueurs : “Il faut qu’on se remette un peu en question, qu’on prenne du recul et qu’on retourne au travail. Au-delà d’un classement, au-delà d’un maintien, il faut qu’on progresse. On était en fin de cycle en fin de saison passée. On a eu passablement de nouveaux joueurs qui doivent aussi s’adapter. Dans les automatismes, dans la production du jeu, pour le moment c’est insuffisant”.

Deux nouveaux derbys sont au menu de ces deux équipes le week-end prochain. Veyrier recevra Servette M-21 alors que l’OG se déplacera à Bernex pour tenter d’enchaîner une seconde victoire de suite.

Les réactions de l’entraîneurs d’OG Domingos Ribeiro : 

*La réaction de Daniel Villa devrait être bientôt disponible*

OLYMPIQUE DE GENÈVE FC – FC VEYRIER SPORTS 2-0 (1-0)
Stade de Varembé, terrain synthétique

Buts : 33′ Oliveira 1-0, 48′ Oliveira 2-0.

OG (4-3-1-2) : Lécureux – Puntel (c) (77′ Rolle), Nkodo, Ribeiro, Bordée – Moaremi, Shaqiri, Mirra – Oliveira, Casimiro (88′ Ortiz), F. Moreira.
Entraîneur : Domingos Ribeiro

Veyrier (4-1-4-1) : Sevelino – Paratte, Buchs, Mendes (c), Herman – Mukenge (79′ Gobet) – Belarbi (54′ Hempler), D. Machado, Röthlisberger, Varela (54′ Aliji) – A. Moreira.
Entraîneur : Daniel Villa

Avertissements : Ribeiro, Moreira (OG); Paratte, Varela, Aliji, Mendes, Hempler (Veyrier)

Share.