Miracle à la Fontenette: Carouge élimine le FC Bâle !

0

Exploit historique d’Etoile Carouge qui élimine le FC Bâle en 1/8 de finale de Coupe Suisse (1-0) ! Les Stelliens affronteront Saint-Gall en quarts.

Après avoir éliminé Winterthour, leader de Challenge League, en 1/16e, Carouge a éliminé Bâle en 1/8e ! L’aventure des hommes de Thierry Cotting continue, et l’histoire est fantastique. Un but de Kursner -déjà auteur du 1-0 en 1/16e contre Winterthour- en début de seconde période ainsi qu’une prestation défensive admirable ont permis aux Stelliens de réaliser l’exploit.

“On est restés compacts comme face à Winterthour”

Pas question de parler de hold-up et encore moins de coup de chance. Etoile Carouge n’a rien volé mercredi soir. Bâle a certes fourni une prestation médiocre, mais les Stelliens se sont surpassés pour tenir tête au leader de Super League. En prêt à Chiasso la saison passée, le jeune défenseur Mathis Magnin avait eu l’occasion d’éliminer Zurich de la Coupe. C’est un nouveau cador du football suisse éliminé pour le Genevois de 20 ans : “On avait envie de défendre et de jouer tous les coups ensemble”, souligne t-il.

Défensivement, les locaux ont été généreux dans leurs efforts. D’autre part, il n’y avait pas mille routes si Carouge souhaitait créer l’exploit, comme le confirme Loris Mettler : “On a réussi à rester compacts comme on l’avait fait comme Winterthour”. C’est d’ailleurs de sa patte droite qu’est venu le but de la soirée : “On savait que ça pouvait se jouer sur des coups de pied arrêtés. Je me suis appliqué pour la tirer et heureusement elle a fini par terminer au fond”. La tête de Dia, repoussée dans un premier temps, a ensuite été reprise par Kursner (52′, 1-0).

Le but de la soirée, inscrit par Romain Kursner : 

“C’est une merveilleuse page qui s’écrit pour Etoile Carouge”

Après ce 1-0, Carouge ne va étonnamment pas souffrir tant que ça. Le gardien Chappot sera néanmoins héroïque dans le temps additionnel, en arrêtant une bicyclette de l’infernal Cabral, puis en interceptant une remise de la tête à bout portant. Les dernières frayeurs avant l’explosion de joie des 3’000 présents à la Fontenette. “Voir la Fontenette comme ça, ça fait chaud au cœur, s’exclamait Thierry Cotting après l’exploit de son équipe. C’est une émotion extrême ce soir qui me rappelle celle de la montée en 1997 avec le club”.

Le président Olivier Doglia était lui aussi on ne peut plus fier : “C’est une merveilleuse page qui s’écrit pour Etoile Carouge. C’est une équipe combattive et solidaire qui s’est donnée à 2000%. On a beaucoup de jeunes d’une vingtaine d’années qui se sont éclatés ce soir et qui sont parvenus à se transcender. Ce genre de match transmis à la télé représente aussi une plateforme pour eux de se faire voir. Je leur tire mon chapeau”. 

Etoile Carouge mérite de savourer son (nouvel) exploit avant de penser au championnat. La “magie de la coupe”, évoquée par le président Olivier Doglia et par Loris Mettler à l’heure de l’interview a opéré, et le club mérite de fêter. Au prochain tour, Saint-Gall se dressera sur la route des Carougeois.

Les réactions du président Olivier Doglia, de l’entraîneur Thierry Cotting et des joueurs Mathis Magnin et Loris Mettler :

ETOILE CAROUGE FC – FC BASEL 1893 1-0 (0-0)
Stade de la Fontenette, terrain synthétique

Buts : 52′ Kursner 1-0

Carouge (4-3-3) : Chappot – Baddy Dega, Magnin, Dia, Kursner – Zoukit (92′ Mfuyi), Chappuis, Mettler (81′ Mbaki) – Delley (66′ Titié), Boussaha © (92′ Gomis), Konan.
Entraîneur : Thierry Cotting

Bâle (4-3-1-2) : Gebhardt – Lopez, Cömert, Djiga, Tavares (46′ Pelmard) – Quintillà (68′ Mendes), Burger, Palacios – Stocker © (68′ Millar) – Males (80′ Frei), Ndoye (68′ Cabral).
Entraîneur : Patrick Rahmen

Avertissements : Magnin, Baddy Dega, Zoukit, Mettler, Boussaha, Kursner, Chappot (Carouge) ; Males, Pelmard (Bâle).

Share.