Saint-Paul gagne le derby dans la douleur

0

Au terme d’un match serré et tendu, Saint-Paul bat Meinier et se maintient en haut du classement du groupe 2 de 3ème ligue.

Saint-Paul, qui restait sur un nul contre Rhexia-Vessy, avait besoin d’une victoire pour se relancer. De son côté, Meinier restait sur une série de cinq matchs sans défaite et abordait le match de dimanche matin à la Californie plus sereinement.

Festival de buts en première période

Saint-Paul réussit son entame, prend le jeu à son compte et trouve dès la 12ème minute le chemin des filets : Mikael Cardoso envoie une superbe demi-volée à 30 mètres dans les buts, le gardien Ortiz, aveuglé par le soleil, ne parvient pas à l’intercepter. Saint-Paul se déconcentre et est puni deux minutes plus tard par Bowman qui égalise. Les deux équipes entrent alors dans une partie de course-poursuite au score. Les pensionnaires de la Californie reprennent l’avantage à la 16ème grâce au capitaine Steve Cardoso et font le break à la 22ème sur un but de Nogueira Lopes. Ils vont ensuite encaisser un but de Dominguez, une nouvelle fois juste après avoir marqué.

Gregory Ramelet déplorait cela au terme de la rencontre : « On a manqué de tranquillité et de calme après chaque but. Chaque fois, dans les cinq minutes qui suivent nos buts, on a pris un but, et ça me dérange. Si on avait été plus lucide et plus intelligent, on en aurait pas encaissé autant. » À l’heure du thé, Saint-Paul rentre au vestiaires avec une longueur d’avance dans un match où rien n’est joué.

“Il nous reste des matchs à notre portée”

Les deux équipes font jeu égal lors de la seconde mi-temps, Mikael Cardoso marque un deuxième but à la 61ème mais son équipe manque -encore une fois- de lucidité et se fait surprendre peu après par Marte Figuereo sur corner. Meinier monte en puissance et multiplie les occasions mais se heurte systématiquement à la défense du Saint-Paul. Le derby devient très tendu et les esprits s’échauffent à mesure que l’heure tourne. Les hommes de Gregory Ramelet défendent en bloc et réussissent à conserver leur avantage jusqu’au coup de sifflet final.

Un résultat qui laisse amer le milieu et, exceptionnellement, entraineur meynite, Ludovic Dominguez : « Je pense que le match s’est joué sur des détails : sur le premier but, le gardien est gêné par le soleil, ce qui nous a empêché de bien rentrer dans le match. […] Je pense qu’on aurait mérité le nul au vu des occasions. Après, on peut relever le point positif d’être mené au score et de remonter à chaque fois. L’équipe a du caractère ».

Meinier compte onze points en huit journées et demeure dans le ventre mou du classement. Ludovic Dominguez est néanmoins confiant pour la suite : « Les rencontres qu’on a effectué, c’est surtout contre le haut du classement. Là il nous reste des équipes qui sont, je pense, à notre portée. On se réjouit d’attaquer ces matchs contre Versoix, Aïre et Compesières. »

Cette victoire permet à Saint-Paul de se hisser à la troisième place du classement, talonnant de seulement quatre points le leader Satigny. Ils se déplaceront la semaine prochaine au Blanché pour affronter Grand-Saconnex II.

La réaction intégrale de Gregory Ramelet, entraîneur de Saint-Paul

FC SAINT-PAUL – US MENIER 4-3 (3-2)
Stade de la Californie

Buts : 12’ M. Cardoso 1-0, 14’ Bowman 1-1, 16’ S. Cardoso 2-1, 22’ Nogueira Lopes 3-1, 24’ Dominguez 3-2, 61’ M. Cardoso 4-2, 65’ Marte Figuereo 4-3.

Saint-Paul (3-5-2) : De Oliveira – Curtin, Garcia Devillaz, T. Cardoso – Pazmandy, Barbosa Borlido, M. Cardoso, D. Cardoso – S. Cardoso ©, Lutfija
Entraineur : Gregory Ramelet
Remplaçants utilisés : Aubert, Santos Fiaes, Markiewicz

Meinier (4-3-1-2) : Ortiz © – Ferreira Magalhaes, Marte Figuereo, Fuente Sarasua, Brero – Dominguez, Volery, Mbegha Mbazoghe – Bowman – Ellegaard, Varani
Entraineur : Ludovic Dominguez
Remplaçants utilisés : Marshall, Roguet

Avertissements : T. Cardoso, Nogueira Lopes (Saint-Paul)

Share.