Servette M-21 repris sur le fil par Collex

0

Subitement réduite à dix, la réserve servettienne a encaissé deux buts dans les minutes finales à Collex (2-2). Une occasion manquée pour les hommes de Bruno Pascale et un point récompensant ceux d’Yves Miéville.

On sait à quel point négocier un avantage de deux buts peut être ardu, et le derby genevois du samedi après-midi à Marc Burdet a appuyé cette théorie. Rapidement devant de deux longueurs au score, les jeunes de Bruno Pascale ont craqué sur la fin, à la suite d’un carton rouge, concédant ainsi le nul (2-2). Comme face à Yverdon II (leur seule défaite), les Servettiens ont terminé en infériorité numérique et perdu des points. « On paye à nouveau notre jeunesse, déplorait l’entraîneur Pascale, On ne tue pas le match, on prend un rouge naïvement à un moment décisif et on se fait punir ».

Collex commence et termine fort

Malgré l’avance de deux longueurs de Servette M-21 au quart d’heure, les locaux ont réalisé une excellente entame, disputant 10 minutes initiales à haute intensité et passant à un rien de l’ouverture du score avec un tir d’Albanese sauvé en catastrophe sur la ligne. Mais derrière, la punition ne se fait pas attendre. Juniora Ambassa est le plus prompt à reprendre un second ballon dans la surface (12′, 0-1) tandis qu’Oscar Cavazzana ne vendange pas l’offrande de Monteiro, seul en face-à-face avec Lamers (14′, 0-2). Mario Machado, auteur d’une belle prestation et même buteur par la suite, attrapera la barre peu après ce une-deux grenat. « On a fait une bonne mi-temps, remarquait l’entraîneur Yves Miéville. À la pause, j’ai dit aux joueurs de continuer et que ça allait payer.

Et Collex a en effet été récompensé, en réussissant à renverser la vapeur sur le fil. Auteurs d’un bon retour sur le terrain, les Chevaliers n’ont néanmoins pas réduit l’écart après un bon quart d’heure et ont pu compter sur leur dernier rempart Fabien Lamers pour garder le match ouvert face à Cavazzana (68′). C’est juste avant les dix minutes finales que le match a basculé avec l’expulsion de Roggerio Nyakossi, averti à deux reprises en l’espace d’une minute pour contestations. Résultat des courses : Collex-Bossy va revenir dans le match grâce à deux actions semblables venues de la droite, conclues par Machado (82′, 2-1) et Anthony Garcia (90′, 2-2). Lamers sera à nouveau providentiel dans le temps additionnel face à Nils Pédat.

Le but égalisateur d’Anthony Garcia à la nonantième minute : 

« C’est un peu le scénario catastrophe ce soir. Au niveau du projet de jeu on monte en puissance, mais on doit aussi être attentif à ce genre de situation. C’est ça aussi la maturité et là-dessus on a encore une marge de progression c’est clair », analysait l’entraîneur servettien Bruno Pascale après ces deux de points perdus. Les siens restent quatrièmes à quatre points de la tête et avec un match en retard. Quatre derbys attendent à présent Servette M21 : contrre UGS, Veyrier, OG puis Bernex.

Côté Collex, on se réjouit de ce point et d’avoir prolongé une série d’invincibilité qui dure depuis maintenant cinq matchs : « Ça récompense le travail de l’équipe, affirmait Yves Miéville. Il n’y a qu’en groupe qu’on pouvait renverser ce match ». La prochaine échéance pour ce Collex en confiance est dimanche chez le leader Yverdon. Les Collésiens ne sont qu’à quatre longueurs des Nord-vaudois et pourraient remélanger les cartes en haut du classement en cas de succès.

Retrouvez ci-dessous les réactions d’Yves Miéville et de Bruno Pascale en vidéo : 

FC COLLEX-BOSSY – SERVETTE FC M-21 2-2 (0-2)
Stade Marc Burdet

Buts : 12′ Ambassa 0-1, 14′ Cavazzana 0-2, 82′ Machado 1-2, 90′ A. Garcia 2-2.

Collex (4-4-2) : Lamers – Pasche, Rego (86′ Sposito), Cunha, Carasso – Albanese (72′ Garcia), Lhoneux (c), Turner, Kerouedan – Machado, Salan.
Entraîneur : Yves Miéville

Servette (3-5-2) : Deana – Henchoz (c), Vouilloz, Nyakossi – Ambassa (72′ Messelmani), Douline (82′ Mulliqi), Alves, Monteiro (67′ Holchbecher), Wieland (79′ Daf) – Pédat, Cavazzana.
Entraîneur : Bruno Pascale

Avertissements : /
Expulsion : 79′ Nyakossi (Servette, double avertissement)

Share.