Dylan Tavares, un Genevois à la CAN

0

Le coup d’envoi de la CAN 2021 –ou 2022– sera donné ce soir au Cameroun. Une 33e édition de la Coupe d’Afrique des Nations à laquelle participe un Genevois : Dylan Tavares, joueur du Cap-Vert.

Né à Genève en 1996, Dylan Tavares est Cap-Verdien de par ses deux parents. Une nation qu’il a décidé de représenter en octobre 2020, après avoir été appelé par Pedro Leitao Brito, dit “Bubista”, sélectionneur des Tubarões Azul (les requins bleus). Depuis lors, Dylan Tavares a honoré 8 sélections avec l’équipe nationale cap-verdienne, s’est qualifié pour la CAN 2021 et s’est même offert un joli but face au Nigéria, pour le compte des qualifications pour la Coupe du Monde 2022.

Participer à la CAN, un rêve devenu objectif 

De belles performances qui lui ont valu d’être sélectionné dans la liste des 26 du Cap-Vert pour cette nouvelle édition de la Coupe d’Afrique des Nations. Un pays qui participe à sa troisième CAN au Cameroun, après celles de 2013 et 2015. Dylan Tavares, quant à lui, dispute sa première grande compétition internationale : “Je ressens beaucoup de fierté. Je reçois aussi beaucoup d’amour de mes proches, qui m’encouragent”. Une participation à la CAN qui relevait d’abord d’un doux rêve : “Jusqu’il y a un an et demi, c’était un rêve, qui s’est transformé finalement en objectif”, confie le joueur de 25 ans. Un objectif qui sera complètement atteint lorsque le Genevois foulera les pelouses camerounaises. Et pour cause, l’actuel joueur de Xamax est en concurrence pour une place de titulaire dans le couloir gauche de la défense à trois prônée par Bubista.

Pourtant, tout n’a pas été simple pour prendre part à cette CAN, initialement prévue début 2021. Finalement agendée en janvier 2022, la compétition intervient en pleine recrudescence de la pandémie : “Malgré le covid, je suis bien arrivé sur place. Ce n’est pas facile, il faut être négatif pour voyager, ce qui n’est pas le cas de tout le monde. On essaye de faire avec”, nous glisse Dylan Tavares. Malgré tout, le défenseur gauche cap-verdien dit avoir le sentiment d’être prêt, bien que la préparation ait quelque peu été chamboulée : “On s’est préparés comme on a pu”.

Un groupe A ouvert

Le Cap-Vert, qui avait atteint les quarts-de-finale en 2013, compte bien réitérer l’exploit en 2022. Ils croiseront le fer dans le Groupe A avec l’Éthiopie, le Burkina-Faso et le Cameroun, pays hôte. Un groupe qui paraît plutôt ouvert, ce qui peut profiter aux requins bleus. Dylan Tavares déclare : “Nous n’avons pas d’objectif précis, mais nous voulons aller le plus loin possible, c’est une certitude”. Pas de complexe d’infériorité, donc, pour ce pays qui a fait chuter le Cameroun en 2020, lors des qualifications pour cette Coupe d’Afrique des Nations 2021. “Nous sommes un tout petit pays, mais nous sommes capables de faire du mal aux grosses équipes africaines. En tout cas, nous n’allons pas nous gêner”, tonne le Xamaxien.

Pour Dylan Tavares et les siens, la CAN commence dès ce soir, 20h, face à l’Éthiopie. Une équipe de laquelle se méfie l’ancien joueur de Carouge et Servette U21 : “On a analysé un peu l’Éthiopie, ça joue quand même au ballon. Il va falloir être vigilant”. Une rencontre que les passionnés de football genevois suivront avec attention.

Share.

Comments are closed.