Compesières file en finale après une folle demie !

0

Compesières a pris le meilleur sur Onex aux tirs au but (8-9) et s’est qualifié pour la finale ainsi que pour la Coupe de Suisse 2022-23.

Quelle soirée au stade municipal d’Onex ! Entre la pluie et l’affiche de Ligue des Champions Real Madrid – Manchester City qui se tenait au même moment, faire le choix de s’y rendre n’était pas évident. Pourtant, les absents ont eu tort. 8 buts, des retournements de situation à gogo, une séance de tirs au but et une ambiance de feu : il y a tout eu mercredi soir. Au final, c’est Compesières qui s’est imposé dans le jardin d’Onex, ce qui lui offre une place en finale ainsi qu’un ticket pour participer au premier tour de la Coupe Suisse 2022-23 !

Onex revient de nulle part

Revenu à plusieurs reprises au score au cours des 120 minutes, c’est pourtant Onex qui avait le mieux démarré la rencontre. Mieux rentrés dans leur rencontre face à un Compesières peut-être trop prudent, les hommes de Daniel Nieto ont logiquement pris l’avantage grâce à Diallo -ancien espoir de Servette M21- après 25 minutes (25′, 1-0).

L’ouverture du score de Diallo : 

Il n’en fallait cependant pas moins à Compesières pour avoir le déclic. En l’espace de trois minutes, Ponce (30′) et Herrero (33′, 1-2) ont renversé la tendance comme si de rien était. Un une-deux sorti de nulle part qui a mis un sacré coup sur la tête d’Onex. Et la situation s’est faite encore plus compliquée pour les locaux lorsque Ponce a doublé l’avantage des siens à 25 minutes du terme (65′, 1-3). “Encore une fois,  on n’a rien lâché. Ça démontre la mentalité qu’il y a dans ce club et dans cette équipe”, commentait l’entraîneur Florent Bianco après la rencontre.

L’égalisation de Ponce (1-1) : 

Mais attention à ne pas enterrer Onex. Les Onésiens avaient déjà remonté le score lors des quarts contre Versoix (2-1), et ils ont remis ça. C’est Mendes, auteur d’une seconde période sensationnelle, qui a fait exploser le Municipal (80′ et 87′, 3-3). “Ça a été vraiment un gros match, avouait le capitaine d’Onex Kabashi. C’est la beauté du sport, la magie de la Coupe”. 

Le 3-3 de Mendes : 

Et la magie n’a pas fini d’opérer ! En prolongations, Compesières est repassé devant à moins de  15 minutes du terme grâce à Zufferey (107′, 3-4). La réaction des Vert, pourtant réduits à dix, est de nouveau arrivée. Laissé seul au deuxième poteau, Demange a inscrit le huitième but de la soirée et a envoyé tout le monde en séance de tirs au but (112′, 4-4). Déjà vainqueur aux penaltys lors des quarts contre City, Compesières a été le meilleurs lors de cet exercice. Le sixième tir au but stoppé par Pietrini a été celui décisif (8-9 t.à.b).

Le dernier penalty stoppé par Pietrini : 

« On essaye de montrer que Compesières existe »

Comment trouver les mots après un tel scénario ? C’est incroyable, s’exclamait Bianco après le succès des siens. Je suis surtout content pour ces joueurs, car on a vécu des moments difficiles. On se bat notamment pour le synthétique, on a des infrastructures difficiles pour les entraînements. Je suis vraiment fier pour eux, car c’est des gagnants et c’est des mecs juste géniaux”. 

Son binôme David Domenicucci ne cachait pas non plus son émotion : “Cette qualification en Coupe Suisse, c’est assez incroyable pour le club. Ce n’est pas seulement un groupe qu’il faut féliciter et remercier, mais tout le club”. Une qualification qui fera le plus grand bien au club de la Croix-de-Rozon, qui traverse une période difficile au vu de l’affaire sur le synthétique et des incidents advenus lors du match face à Sporting il y a moins de deux semaines. On  essaye de montrer que Compesières existe. On a des ambitions, il y a toute une structure du club derrière, et on n’a pas volé notre place” concluait Florent Bianco.

Du côté des vaincus, le capitaine onésien Kabashi s’est montré bon perdant et en a profité pour dresser un bilan de la saison d’Onex, relégué en 3ème ligue il y a un peu moins d’un an maintenant : Le but c’était de construire un groupe. On a réussi à le faire avec notamment beaucoup de jeunes. On a tenté de jouer la montée, il faut être honnête, mais je pense qu’on est à notre place. On sait sur quoi travailler pour la saison prochaine pour pouvoir jouer les coups à fond et tenter la promotion”.

À noter que Compesières affrontera Lancy II, vainqueur 2-1 de CS Italien II, en finale. Celle-ci aura lieu le 1er juin à Bernex.

Les réactions du duo Bianco-Domenicucci et du capitaine d’Onex Kabashi :

FC ONEX – FC COMPESIÈRES 8-9 t-à-b (4-4) (1-2)
Stade municipal d’Onex

Buts : 25′ Diallo 1-0, 30′ Ponce 1-1, 33′ Herrero (P) 1-2, 65′ Ponce 1-3, 80′ Mendes (P) 2-3, 87′ Mendes 3-3, 107′ Zufferey 3-4, 112′ Demange 4-4.

Onex (3-5-2) : Al Mayyah – D. Gomes, Mortagua, Kabashi © – N. Marques (60′ Teixeira) – Elsayed (66′ Beausoleil), Goncalves, Almeida (60′ Ahlouche), Mendes – Diallo (60′ Pasche), Demange.
Entraîneur : Daniel Nieto

Compesières (4-3-3) : Pietrini – Cy. Malagoli, Debza, Mbacke, Gomes – Boix, Co. Malagoli ©, Bermond (86′ Knowlton) – Egli (77′ Alickaj), Ponce (74′ Zufferey), Herrero (83′ Massas).
Entraîneurs : David Domenicucci et Florent Bianco

Avertissements : Kabashi, Ahlouche, Beausoleil (Onex) ; Ponce, Bermond, Gomes, Knowlton (Compesières).
Expulsion : 
Pasche 109′ (Onex, second avertissement)

Photos : Marc Delacrétaz

Share.