La catastrophe se précise pour Lancy

0

Battu par Naters à domicile (3-5), Lancy glisse à la dernière place. Pour se maintenir, il faudra gagner à Meyrin et espérer des résultats favorables sur les autres terrains.

Cela ressemble à une mauvaise blague. Pourtant, les faits sont sous nos yeux. À un match de la fin du championnat, le Lancy FC est dernier du groupe 1 de 1ère ligue avec 3 longueurs de retard sur le premier non-relégable. Une situation catastrophique. Les Lancéens n’ont pas leur destin entre les mains avant d’aller à Meyrin samedi prochain. Même en cas de victoire, la relégation en 2ème ligue inter pourrait être inévitable.

La situation à une journée de la fin : 

0-3 en 23 minutes

Il n’y a pas de mots pour décrire l’entame de match lancéenne. Dans un match qui était sans doute l’un des plus importants de la saison, les locaux ont pris l’eau en un claquement de doigts. 3 coups de pied arrêtés et 3 buts, le tout en 23 minutes. “J’aimerais bien savoir comment c’est possible, lançait Annouar Aïachi après la rencontre. Pourtant, on avait bien travaillé la semaine. C’est une erreur professionnelle”.

Lancy a tout de même réussi à se donner une lueur d’espoir avant la pause grâce à un but de l’inévitable Chentouf (45+1′, 1-3). Sans forcément briller, l’équipe de Samir Boughanem est même revenue à 3-3 avec un quart d’heure à jouer. À ce moment-là, le vent semblait avoir enfin tourné, et pourtant… “C’est un peu à l’image de notre second tour où rien ne va, expliquait Aïachi. On poussait et on se disait qu’on allait marquer, mais on encaisse le 4ème but qui nous a éteint”. Une réussite née d’un festival de Vasic, espoir suisse du FC Thoune prêté à Naters (87′, 3-4).

Le 3-4 de Vasic qui a anéanti les espoirs lancéens :

« On va espérer un miracle »

Lorsqu’on regarde le classement, la situation parle d’elle-même : Lancy a besoin d’un véritable concours de circonstances pour sauver sa place en 1ère ligue. Premièrement, Lancy est contraint à battre Meyrin. Même un match nul condamnerait le club de Marignac. En cas de succès aux Arbères, voici les scénarios qui sauveraient Lancy :

  • Pas de victoire de Martigny contre Vevey + une défaite de La Sarraz contre Thoune II.
  • Pas de victoire de Martigny contre Vevey + large défaite du Team Vaud à Chênois. (Goal average actuel : Lancy : -11 ; Team Vaud : -6)
  • Victoire de Martigny + défaite de La Sarraz contre Thoune II + large défaite du Team Vaud à Chênois.

Lancy a donc tout intérêt à soigner son goal-average pour espérer quelque chose. On a encore un infime espoir et on va jouer le coup jusqu’au bout. On va espérer un miracle pour se sauver”, déclare Aïachi. Rendez-vous samedi prochain (16h) aux Arbères pour voir si le miracle aura lieu.

La réaction en vidéo d’Annouar Aïachi : 

LANCY FC – FC NATERS OBERWALLIS 3-5 (1-3)
Stade de Marignac

Buts : 2′ Taugwalder 0-1, 14′ Spahiu (P) 0-2, 23′ Taugwalder 0-3, 45+1′ Chentouf 1-3, 74′ Rahimi 2-3, 78′ Fall 3-3, 87′ Vasic 3-4, 88′ Tugal 3-5.

Lancy (4-3-3) : Y. Lachenal – Vuzi, Aïachi, Pedretti © (75′ Matri), Kaya – Fall, Rahimi (75′ R. Lacazette), Liechti – Da Silva (44′ Soares), Chentouf, Ben El (64′  A. Marques).
Entraîneur : Samir Boughanem

Naters (4-3-3) : Zuber – Löcher, Taugwalder, Mujdzic, Badalli (c) – Roten, Ozouf, Fryand – Lorenz, Spahiu, Vasic.
Entraîneur :

Avertissements : Vuzi, Liechti, Fall (Lancy) ; Mujdzic, Zuber, Ozouf, Lorenz.

Share.