Mission accomplie : Servette Chênois est en finale !

0

Les Servettiennes ont rattrapé leur retard de deux buts et battu Bâle aux penaltys. Le titre se jouera lundi prochain dans un match sec contre Zurich.

Ça ne pouvait pas se finir ainsi. Virtuellement éliminées à seulement quelques minutes de la fin de la demi-finale retour, les joueuses d’Eric Sévérac ont réussi la remontée. Elles verront la finale des play-off lundi prochain à la Tuilière. Avec la défaite 2-0 à l’aller en demie, la pression était sur les épaules des Grenat, mais le travail a été fait. Il faudra à présent défendre son titre contre Zurich.

« On attendait notre revanche après être passées à côté »

En débloquant la situation au quart de match, Servette Chênois s’est mis dans des conditions favorables (23′, 1-0). Pourtant, le 2-0 a mis du temps à arriver, malgré une supériorité apparente : “On était clairement au-dessus sur ce match”, confirmait l’entraîneur Eric Sévérac après la qualification. Les Genevoises étaient en effet supérieures à leur adversaire bâlois, battu 2-0 et 3-0 cette saison en championnat. Mais alors, comment expliquer ce revers 2-0 à l’aller ? “On est passées à côté samedi dernier, avouait Sandy Maendly. On attendait juste ce samedi pour avoir notre revanche”. C’est désormais chose faite.

C’est la jeune Laura Felber, titularisée de façon assez surprenante en défense, qui a délivré son équipe (87′, 2-0). Ines Pereira a quant à elle été impériale aux tirs au but. La gardienne portugaise a marqué son penalty et stoppé le tir décisif. Une prestation qui a de quoi chasser les mauvais souvenirs d’il y a un peu plus d’un mois, lorsque les Servettiennes avaient été éliminées en demi-finale de Coupe lors des tirs au but contre GC.

Le 1-0 d’Alyssa Lagonia : 

Pas de Maendly en finale

Le championnat se jouera donc sur un match sec lundi prochain. Contre l’adversaire juré des Genevoises au cours de ces dernières saisons : le FC Zurich. Servette Chênois devra qui plus est défendre son trône en terres romandes, au stade de la Tuilière de Lausanne.

Mauvaise nouvelle toutefois, il faudra faire sans la meilleure joueuse Sandy Maendly, qui a écopé samedi soir de son quatrième jaune de la saison : “Ça a donc été mon dernier match sous le maillot grenat, regrettait la n°8 servettienne. Je suis suspendue à cause d’un carton, alors que c’est la seule faute que j’ai faite du match. Je trouve ça sévère, mais je sais que les filles vont faire le taff”. La réponse dans huit jours dans une Tuilière qui, on l’espère, sera bien garnie et colorée de grenat.

Le 2-0 de Laura Felber : 

Les réactions en vidéo d’Eric Sévérac et de Sandy Maendly

SERVETTE FC CHÊNOIS FÉMININ – FC BASEL FRAUEN 4-3 t-à-b ; 2-0 (1-0)
Stade de la Fontenette,  terrain synthétique, x spectateurs

Buts : 23′ Lagonia 1-0, 87′ Felber 2-0.

SFCCF (4-3-3) : Pereira – Soulard, Felber, Spälti, Mendes – Nakkach, Maendly (117′ Sebayang), Lagonia © – Schnider (64′ Bourma), Peiro (64′ Jade), Padilla (81′ Ortiz).
Entraîneur : Eric Sévérac

Bâle (4-3-3) : Wölfle – Szenk, Rey, Huber ©, Bénard – Hoti, Markou (64′ Surdez), Kaiser – Pilgrim (36′ Buser), Matuschewski, Saoud (83′ Hamidi).
Entraîneur : Gian Luca Privitelli

Avertissements : Mendes, Bourma, Maendly (SFCCF) ; Bénard, Hamidi (Bâle).

Share.