UGS domine Collex : OG et Echichens sont sous pression

0

L’équipe de Frontenex a logiquement battu une pâle équipe de Collex-Bossy (4-2) et s’éloigne de la zone rouge (32pts). La pression est désormais sur l’OG (29pts) et Echichens (30pts), qui devront faire des points ce week-end.

Il n’existe pas de vendredi soir banal dans le groupe 1 de 2ème ligue inter. Encore moins à quatre journées de la fin du championnat, avec des derbys genevois pleins d’enjeu. La grande surprise de la soirée nous est venue de Balexert, où Veyrier a réussi l’exploit de battre Servette M-21 (0-1). Relégables il y a une semaine, les Veyrites peuvent désormais rêver de podium. UGS s’est quant à lui imposé dans l’autre derby de la soirée contre Collex (4-2), et prend trois points d’avance sur l’OG, premier relégable. Les joueurs de Varembé auront la pression dimanche (14h) lors de la réception de Signal Bernex.

La situation en attendant les autres rencontres de la 23e journée : 

« On ne méritait rien aujourd’hui »

UGS a fait le match qu’il fallait pour se donner de l’air. Supérieurs quasiment tout au long de la rencontre, les Ugéistes ont su repasser devant rapidement lorsqu’ils se sont faits reprendre par un but d’Albanese en début de match (21′, 1-1). Les Violet ont ensuite maîtrisé leur sujet en seconde mi-temps, et ont plié l’affaire grâce à un doublé de Kungi (80′ et 83′). L’état d’esprit est là, soulignait l’entraîneur Yorick Guekam après la rencontre. Je leur ai dit aux gars, quand il y a un état d’esprit, on peut faire des belles choses”.

Cet état d’esprit conquérant était au contraire loin d’être au rendez-vous chez les visiteurs, et l’entraîneur Yves Miéville n’a pas manqué de le faire savoir après la défaite : “On ne méritait rien aujourd’hui. On peut tous faire des erreurs, mais ce qui a fait défaut c’est l’attitude, l’arrogance. On ne mérite rien d’autre qu’une défaite. UGS avait beaucoup plus faim que nous, et à la fin on perd logiquement. J’espère que mes joueurs prendront un peu exemple sur l’attitude des joueurs d’UGS”. Des mots forts utilisés par Miéville, qui est conscient que son équipe est loin d’être sauvée à trois journées de la fin.

Le 1-0 de Belarbi :

Personne n’est à l’abri

Il faudra attendre dimanche après-midi pour y voir plus clair au niveau du classement, mais une chose est sûre, aucun Genevois ou presque ne peut pour le moment baisser sa garde. UGS se frottera à Veyrier (E), Saint-Prex (D) et Bernex (E) sur cette fin de saison : “Il nous reste trois grosses finales et il faudra qu’on soit tous prêts”, commentait Guekam.

Collex doit lui aussi se méfier. En fonction des résultats d’Echichens (qui affronte Grand-Saconnex samedi) et de l’OG (qui affronte Bernex dimanche), les Chevaliers pourraient se retrouver en bien mauvaise posture. Le calendrier est le suivant : Concordia (D), Veyrier (E), Grand-Saconnex (D). “On s’est mis dans cette situation tous seuls donc il n’y aura que nous pour nous sortir de là, avec une attitude différente”, soulignait l’entraîneur Yves Miéville.

Le 4-1 de Kungi, auteur d’un doublé : 

Les réactions en vidéo de Yorick Guekam et d’Yves Miéville : 

URANIA GENÈVE SPORT – FC COLLEX-BOSSY 4-2 (2-1)
Stade de Frontenex

Buts : 19′ Belarbi 1-0, 21′ Albanese 1-1, 23′ Hélin 2-1, 80′ Kungi 3-1, 83′ Kungi 4-1, 92′ Salan 4-2.

UGS (4-3-3) : Roggensinger – Zanga, Thiam, Randrianantenaina, Di Capua – Borges (67′ Kungi), C. Pellet, Y. Chouikha – Belarbi (59′ Rexhepi), Hélin © (90′ Obama), Chamlali.
Entraîneurs : Yorick  Guekam et Uros Cetkovic

Collex (4-3-3) : Lamers – Carasso (78′ Terrier), Rego, Izquierdo, Segade – Lhoneux ©, Kerouedan, Ben – Albanese (75′ Sposito), Salan, Ayete (65′ Machado).
Entraîneur : Yves Miéville

Avertissements : Borges, Guekam (entraîneur) (UGS); Segade (Collex)

Share.