Le multiplex de 2ème ligue inter ne sourit pas aux Genevois

0

Malgré le maintien de Bernex, les six matchs au programme samedi à 18h n’ont pas vraiment eu des conséquences positives pour les clubs genevois. 

Avec six matchs à enjeu à Genève samedi après-midi, l’avant-dernière journée du groupe 1 de 2ème ligue inter s’annonçait spectaculaire. Deux Genevois pouvaient encore croire au podium, synonyme de promotion : CS Italien et Veyrier. Quatre autres risquaient encore la zone rouge : Bernex, OG, UGS et Collex. Quelques heures plus tard, plusieurs verdicts sont tombés.

Concordia devrait être le troisième promu

Mauvaise nouvelle pour CS Italien et Veyrier : la promotion est à présent quasiment inatteignable. Même si tout reste mathématiquement possible (les deux Genevois ne sont qu’à un point du podium), les affiches de la dernière journée laissent peu d’espoir. Actuellement troisième suite à sa victoire choc 1-8 sur le terrain du Blanché, Concordia Lausanne n’aura qu’à battre le fantomatique Azzurri samedi prochain pour monter en 1ère ligue. Sauf très grande surprise, Concordia sera donc promu. Saint-Prex a quant à lui le même nombre de points que ces derniers, mais un moins bon total de points fair-play.

Si Veyrier a assuré en battant 2-0 Collex à domicile avec un doublé de Teicher, CS italien peut lui avoir quelques regrets avec le 2-2 contre Echichens. Les hommes d’Antonilli avaient pris les devants et auraient, en cas de victoire, pris la 3ème place en solitaire. Mais avec ce nul obtenu dans les derniers instants, même une victoire  à Yverdon samedi ne devrait pas suffire pour monter en 1ère ligue. Le constat est le même pour Veyrier, qui ira à Bernex samedi. Le bilan de la saison reste très bon pour ces deux Genevois qui, il convient de le rappeler, étaient tout deux menacés par la course au maintien il y a quelques semaines encore.

Bernex sauf, OG quasiment

En bas, parmi les quatre équipes en danger, deux ont sauvé (ou presque) leur place en 2ème ligue inter. C’est officiel pour les Bernésiens, vainqueurs à Frontenex contre UGS. L’équipe de Wassil Debbiche a ouvert le score rapidement avec Arbia mais a ensuite eu du mal à contenir les attaque ugéistes. La bonne prestation du gardien Maxime David a notamment permis à Bernex de garder sa cage inviolée et de se sauver. Un dénouement soulageant pour les Jaune et Noir.

L’OG a quant à lui terrassé Genolier Begnins à Varembé, sans surprises. 4 buts de Rugovaj, 2 buts d’Oliveira, et un maintien quasiment en poche. L’équipe de Domingos Ribeiro possède en effet 3 points d’avance sur la barre ainsi qu’un total de points fair-play favorable. Il suffira donc de ne pas se prendre de pénalités samedi prochain à Echichens.

Collex et UGS tremblent

L’ambiance est beaucoup moins détendue chez les deux derniers genevois. Tout deux à 32 points, Collex et UGS risquent plus que jamais la relégation. Battus à Veyrier, les Chevaliers sont actuellement sous la barre en raison de leur total de points fair-play moins bon que celui d’UGS. La relégué se trouve vraisemblablement parmi ces deux équipes, puisque Echichens et l’OG ont tout deux 3 points d’avance sur la barre avec des totaux de points fair-play meilleurs que Collex.

Samedi prochain, Collex recevra Grand-Saconnex, tandis qu’UGS ira à Saint-Prex. Celui qui fera mieux que l’autre sera sauf. En cas de résultat équivalents chez ces deux Genevois, UGS devrait se sauver grâce aux points fair-play. Quelle que soit l’issue de la dernière journée, il est donc désormais quasiment impossible de voir tous les Genevois maintenus en 2ème ligue inter, ce qui signifie que CS II, malgré sa victoire dans le barrage, ne devrait pas pouvoir monter en 2ème ligue.

Le programme de la dernière journée.

Les réactions des entraîneur Maxime Antonilli (CS) et Wassil Debbiche (Bernex) : 

 

Share.